Mariage pour tous : Vincent Peillon tape sur les cathos pendant que Najat Vallaud Belkacem plaide pour le mariage homo dans un college (Audio-vidéo)


Vendredi 4 janvier, le sinistre de l’Education Nationale Vincent Peillon a mis en garde les établissements catholiques en leur rappelant leur devoir de « neutralité ».

Il convient d’appeler à la retenue et à la neutralité au sein de tous les établissements afin que l’école ne fasse l’objet d’aucune instrumentalisation.

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/uploads/2013/01/peillon.mp3|titles=peillon]

Le président du rien du tout, François Hollande, lui a apporté son soutien en déclarant :

«La laïcité c’est le respect des consciences. Nous devons faire en sorte que toutes les sensibilités soient respectées, que toutes les religions puissent être pratiquées mais en même temps il y une règle qui s’appelle la vie commune et il y a un principe qui s’appelle la neutralité de l’Etat et notamment dans les établissements d’enseignement sous contrat comme dans les établissement du service public», a ajouté Hollande.

Or, quelques semaines auparavant, la porte-parole Franco-Marocaine du gouvernement du pas grand chose, Najat Vallaud Belkacem, s’est pourtant faite filmer devant une classe de collégiens du Loiret en train de vanter les mérites de ce projet de loi.

Un passage à voir vers 30 secondes de la vidéo ci-dessous :


Najat Vallaud-Belkacem dans un collège pour… par BFMTV

La gauche a une définition particulière de la neutralité laïque qui semble d’ailleurs ne devoir s’appliquer qu’aux catholiques. Au sein de l’éducation nationale pas une matière n’échappe à ses délires idéologiques. Ces dernières années, et avec la complicité de l’UMP, elle a imposé au sein de l’enseignement public les théories fumeuses des Gender Studies. Elle a aussi financé des associations communautaristes pour faire la promotion du mariage homosexuel dans des collèges. Et il ne semble pas génant pour Peillon la truelle, que nos gamins soient endoctrinés par des groupuscules avec l’argent du contribuable. On ne voit donc pas en quoi cette gauche sectaire et affabulatrice serait aujourd’hui en mesure de faire la leçon à l’enseignement catho.

Répétons-le : rarement nous auront eu une gauche aussi sectaire, menteuse et hypocrite. Rarement la gauche n’aura été aussi néfaste à la démocratie. Rarement la gauche aura été aussi vulgaire et incompétente. Rarement son tropisme sectaire n’aura été aussi exacerbé…

Orwell reviens, ils sont devenus fous.