Marine le Pen dénonce le pacte de l’ONU sur les migrations.

Pour l’instant les médias français restent muets sur ce pacte, alors qu’il engendre des débats animés dans les autres pays européens.

Pour l’instant seuls les Etats-Unis, Autriche, Australie, Hongrie, Pologne, République Tchèque, Estonie, Bulgarie, ont déclaré qu’ils refuseraient de signer ce pacte.

Marine le Pen est la seule personnalité politique française à s’être exprimée sur le sujet. Dans une série de tweets elle a en effet affiché son opposition à ce pacte et déclare qu’il faut éviter que ce pacte soit adopté et appliqué de force contre les peuples.

Guillaume Roquette (Directeur du Figaro Magazine) : «Une conférence intergouvernementale est prévue le mois prochain à Marrakech où les Etats sont invités à voter un Pacte Mondial sur les Migrations qui en gros dit que les migrations sont inévitables donc autant faire en sorte qu’on les organise le mieux possible. Et là, l’ONU de fait pas du multilatéralisme mais de la politique, et à mon avis ce n’est pas sa mission. D’ailleurs, un grand nombre d’Etats, et pas seulement les Etats-Unis, ne signeront pas ce pacte.»