Marine Le Pen lie repentance et « hostilité » vis-à-vis de la France (vidéo)

En ce qui concerne les génuflexions de Hollande en direction du pouvoir militaro-socialo-islamo algérien, Marine Le pen met en doute doute la manière dont s’est déroulée la répression sanglante – un « événement éminemment contesté dans la réalité de ce qui est exprimé » – , Marine Le Pen a demandé une « réciprocité » de l’Algérie dans la reconnaissance de ses actes, parlant des « milliers de morts et de mutilations » à mettre au compte du FLN et le « pillage » et la « destruction » des cimetières où étaient enterrés les pieds noirs.

« Je commence à en avoir soupé de ces représentants de la France qui n’ont de cesse que de la salir, de mettre en exergue les difficultés qu’elle a pu avoir par le passé…Vous n’avez pas le sentiment que toutes ces repentances ont une influence sur la manière dont un certain nombre de nouvelles générations de Français d’origine algérienne ont une hostilité maintenant à l’égard de la France, quasiment une haine, et même le sentiment que la France leur doit quelque chose qu’ils viennent d’ailleurs chercher, pour certains, de gré ou de force ?… tout cela est profondément destructeur, profondément diviseur de la société française.« 

« Ça doit être sa troisième repentance en cinq mois, il fait encore plus fort que Jacques Chirac. Faudrait peut-être qu’il regarde l’avenir. » « À quand la repentance pour la Saint-Barthélémy ? »

Sur l’euro et l’europe fédérale

La mondialisation c’est un cauchemar et un désastre….Ceux qui ont construit ça ont une responsabilité historique, évidement ils cherchent par tous les moyens à faire oublier que ce sont eux les responsables de la situation…. Le processus depuis des années consiste à sauver l’euro en sacrifiant les peuples. Oui on sauve l’euro; c’est vrai on sauve l’euro mais pour combien de temps et à quel prix ?. Moi je veux sauver le peuple quitte à ne pas sauver l’euro…..

Si on a une Europe fédérale, nous ne sommes plus un peuple capable de disposer de nous-même. Nous n’en avons plus la liberté.


Marine Le Pen, invitée politique de Guillaume… par radioclassique

D'autres articles: