Politique

Marine Le Pen : « Que ce tueur soit mis hors d’état de nuire »

Les corps des enfants assassinés par un psychopathe n’étaient pas encore froid que les vautours de la récupération politique pointaient déjà leur nez. Sans nuance. Sans pudeur. Sans morale. Sans foi ni loi. Sans discrétions aucune.

 

La victime oubliée par nos média:

Le para Abel Chenouf, abattu à Montauban, était catholique pratiquant, sa famille représentée par Gilbert Collard

Francette Mendoza, grand-mère de la compagne du parachutiste, a annoncé que la famille se portait partie civile.

C’est l’avocat, Me Gilbert Collard, ami de Mme Mendoza, qui a été chargé de défendre l’ensemble de cette famille « révoltée » par le meurtre d’Abel et de son camarade.

Pour la famille, Abel Chennouf n’était probablement pas visé personnellement. « Les militaires ont été tués dans un endroit où il y avait beaucoup de passage de soldats. On en a parlé avec leurs camarades et chacun se dit, cela aurait pu être moi »

Francette Mendoza a affirmé ne pas comprendre ce crime, alors que Abel Chennouf, « catholique pratiquant », était un garçon « si gentil ». « Il rendait ma petite-fille si heureuse qu’on ne pouvait que l’aimer », a-t-elle dit

Source : Midi Libre