Marine Le Pen sur l’attentat de Nice: « Ca commence à bien faire ! »

Contactée par Le Figaro, la présidente du Front national a haussé le ton, dénonçant l’inaction du gouvernement depuis les premiers attentats qui ont touché la France au début de l’année 2015.

« Rien de ce que nous avons proposé n’a été mis en oeuvre. Compte tenu de la nouvelle nature du terrorisme, qui est maintenant un terrorisme d’opportunité, c’est-à-dire sans structure hiérarchique, l’urgence est de s’attaquer à l’idéologie sur laquelle se fonde ce terrorisme. Et dans ce domaine là, rien n’a été fait, absolument rien. Ni rétablissement de la double peine, ni déchéance de nationalité, ni fermeture des mosquées salafistes, ni dissolution de l’UOIF, ni interdictions de certaines organisations. En vérité, nous ne sommes pas en guerre. Pour l’instant, nous sommes en guerre des mots. C’est de la communication. Le deuil national finira comme l’état d’urgence, en deuil national permanent ».

Et Marine Le Pen d’interpeller le gouvernement avec force : « Maintenant, ça commence à bien faire ! Il faut des actes ! »

D'autres articles: