Politique

Marine Le Pen veut que l’UE «se casse la figure» pour renaisse l’Europe de De Gaulle

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a appelé jeudi les Français à «contribuer si possible» à la chute des institutions européennes.

nouvel-horizon-fives-cail-1422549-616x380

«Comment améliorer l’UE? D’abord en l’effondrant», a dit Mme Le Pen lors d’une rencontre avec la presse anglo-saxonne près de Paris. «Je pense qu’elle est irréformable en l’état», a poursuivi la dirigeante, qui souhaite faire du Front national (FN) «le premier parti de France» aux élections européennes de mai 2014.

«Il faut attendre que tout cela se casse la figure, y contribuer si possible, pour faire émerger le projet d’une Europe de nations libres qui était en fait celle qu’avait dans la tête le général De Gaulle», a-t-elle dit.

Pour la dirigeante du FN, «cela passe évidemment par la disparition de l’immense majorité des structures actuelles de l’UE». «Je n’attends qu’une chose du système européen, c’est qu’il explose», a-t-elle ajouté.

«Le rôle que nous allons avoir à jouer, nous, les élus patriotes au Parlement européen, va être surtout celui de bloquer toute nouvelle avancée, toute avancée supplémentaire de cette union fédérale européenne», a prévenu Mme Le Pen. Sur les 74 Français élus en 2009 au Parlement européen 3 sont membres du FN.

L’Essentiel

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE