Marine Le Pen Vs Pierre Moscovici : le ministre de l’économie malmené est obligé de mentir (vidéo).

Incroyable émission. Je n’ai jamais vu un menteur comme Moscovici. Il n’a aucun argument et ne sais dire qu’une chose :  » vous surfez sur les peurs ». Marine Le Pen n’a pas eu de mal à le ridiculiser… Sous la vidéo vous trouverez quelques rectificatifs des mensonges proférés par le ministre de l’économie… la liste n’est pas exhaustive.

Sur la dette et les absurdités en économie débitées par le gros Mosco lire le communiqué de B. Lemaire conseillé de MLP:

Moscovici face à Marine Le Pen : quand la mauvaise foi est érigée à la hauteur d’un principe de gouvernement

Jacques Sapir répond à Moscovici qui le traite d’économiste d’extrême droite :

http://russeurope.hypotheses.org/1940

Moscovici et Calvi prétendent qu’il n’y a jamais eu d’association LGBT dans les classes. Là encore mensonge et propagande, la preuve

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

http://www.sos-homophobie.org/interventions-en-milieu-scolaire/interventions-en-milieu-scolaire

Moscovici affirme que le crédit agricole n’a pas de problème et accuse Marine Le Pen de créer de fausses rumeurs. Là encore mensonges et propagandes la preuve:

1- le journal La Tribune : Les banques européennes ont besoin de 84 milliards d’euros de fonds propres

Crédit agricole a le déficit de capitaux le plus important, de 31,5 milliards d’euros, tandis que Deutsche Bank et Commerzbank ont des déficits respectifs de 19 milliards et 7,7 milliards d’euros, précise le magazine.

2-Economie Matin : Le Crédit Agricole aurait besoin de 31 milliards d’euros à son capital, d’après l’OCDE

3-Le Figaro : Il est urgent de recapitaliser le Crédit Agricole.

4- Les Échos : Risque systémique : les banques françaises parmi les plus mal classées selon une étude suisse

Marine Le Pen fait remarquer que le peuple italien est de plus en plus hostile à l’euro. Moscovici lui reproche de jouer sur les peurs et de mentir. Là encore mensonges et propagandes la preuve :

L’Italie et l’euro : un sondage explosif ( source : Investiroggi)

En Italie, un sondage explosif vient d’être publié. La dernière enquête de Scenarieconomici.it révèle que la majorité des Italiens souhaiterait le retour à la lire. Un parti anti-euro ferait aujourd’hui 24% des voix.

Les Italiens sont de plus en plus eurosceptiques et de moins en moins moins favorables à la monnaie unique. Lors de la dernière enquête réalisée entre le 14 et le 18 décembre par le site Scenarieconomici.it, qui a demandé si les personnes interrogées étaient favorables au retour à la lire et au pouvoir monétaire rendu à la Banque d’Italie, 49% ont répondu favorablement, et 44% ont répondu non. Le score favorable au retour à la lire augmente de 1% par rapport à l’enquête précédente menée en Octobre, alors que l’autre score diminue de 1%.