Marine Le Pen dénonce la censure par l’AFP du nom d’un sénateur PS pro-Macron dont l’assistant est accusé d’apologie du terrorisme