Marine Le Pen : « Macron veut instaurer une autoroute migratoire entre Alger et Paris »


Marine Le Pen a vivement critiqué Emmanuel Macron ce dimanche lors de son meeting à Nantes. La candidate du Front national a attaqué son adversaire, notamment sur le front de l’immigration.

La candidate du FN a vivement critiqué celui qui selon les derniers sondages pourrait se retrouver face à elle au second tour de l’élection présidentielle.

« Ce même monsieur Macron qui est allé en Allemagne récemment pour dire toute l’admiration qu’il avait pour l’accueil de 1,5 million de migrants Outre-Rhin », a-t-elle brocardé.

La présidente du Front national a ensuite vilipendé les propos polémiques de son adversaire à la télévision algérienne. Il y a une dizaine de jours, le candidat de En Marche avait qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité ».

« Accuser la France du pire », selon Marine Le Pen, « probablement pour justifier l’autoroute migratoire qu’il veut instaurer entre Alger et Paris », s’est-elle avancée.

La candidate a également estimé que le gouvernement avait mis la puissance de l’Etat dans la conservation « du système et de sa survie », en choisissant de « se mettre au service d’Emmanuel Macron ».

BFMTV