Marine Le Pen refuse de porter le voile pour rencontrer le grand mufti à Beyrouth, la rencontre annulée (Màj)

Seules deux autres femmes ont refusé de porter le voile dans un pays musulman: la princesse Mary de Danemark et Michelle Obama.


Màj:

Marine Le Pen rappelle que quand elle a rencontré le grand Mufti d’Egypte il n’a pas exigé qu’elle porte le voile. C’est la preuve que le voile n’est pas une tradition religieuse mais un signe d’asservissement de la femme. Dans beaucoup de pays musulman le port du voile est très récent. C’est sous l’effet d’une salafisation de la religion qu’il est aujourd’hui imposé dans des pays où il n’a jamais été porté.
Quand un représentant saoudien vient en France on ne lui demande pas de s’habiller à l’occidentale, alors oui Marine Le Pen a eu raison de tenir tête à ces illuminés!


Même si la présidente du Front National avait été prévenu la veille de la nécessité de porter le voile, elle n’a finalement pas rencontrer le grand mufti à Beyrouth.

Marine Le Pen, candidate d’extrême droite à la présidentielle en France, a refusé mardi de porter le voile pour rencontrer le grand mufti de Beyrouth dans la capitale libanaise.

A l’arrivée de la présidente du Front National pour rencontrer Abdellatif Deriane dans ses bureaux d’Aïcha Bakkar mardi matin, il lui a été tendu un voile. « La plus haute autorité sunnite du monde n’avait pas eu cette exigence, par conséquent je n’ai aucune raison de… Mais ce n’est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas », a dit Marine Le Pen, qui est repartie aussitôt. Elle faisait référence à sa visite en mai 2015 en Egypte où elle avait rencontré Ahmed al-Tayeb, le grand imam d’Al-Azhar au Caire. […]

Europe 1

D'autres articles: