Marion Maréchal-Le Pen critique le choix « stupide » du maire FN de Villers-Cotterêts

Le maire FN de Villers-Cotterêts Franck Briffaut aura fait parler de lui en refusant de commémorer l’abolition de l’esclavage, samedi 10 mai. Un choix ô combien critiqué, y compris dans les rangs du Front national.

Invitée d’i>Télé lundi 12 mai, Marion Maréchal-Le Pen a reconnu que ce choix était « stupide » :

« Personnellement, je vous le dis, je trouve que ce qu’il a fait est stupide. À la limite, c’est plus intelligent de faire un discours politique intelligent lors d’une commémoration plutôt que de susciter ce genre de polémique. […] D’ailleurs il ne remet pas en cause l’existence-même de l’esclavage. » […]

Dimanche 11 mai, sur BFMTV, Marine Le Pen avait elle-aussi évoqué le choix du maire, « son choix ». « Moi, je serais allée à la commémoration et j’aurais dénoncé l’esclavage actuel, et le président de la République s’honorerait de rompre les relations avec le Qatar, petit pays par la superficie mais grand pays par l’esclavage », a assuré la présidente du FN.

Samedi 10 mai, François Hollande a lui-même dénoncé le comportement de Franck Briffaut. « Tout le monde devrait célébrer le Général Dumas, notamment son maire qui devrait s’honorer d’être dans une manifestation pour célébrer un des citoyens les plus illustres de cette ville », a déclaré le chef de l’État.

De son côté, le maire avait annoncé qu’il ne commémorerait pas l’abolition de l’esclavage, dénonçant « une auto-culpabilisation permanente« .

D'autres articles: