Marion Maréchal-Le Pen sur la réforme territoriale: C’est l’Europe des régions où la Nation disparait au profit d’une collaboration euro-régionale

Intervention de Marion Maréchal-Le Pen à l’Assemblée Nationale sur la réforme territoriale

« Drapé dans les habits de l’intérêt général, on voit néanmoins pointer l’idéologie. j’en veux pour preuve l’article 28 faisant de la vie associative et de l’éducation populaire une compétence partagée (département-région), disposition proposée par les écologistes reprise par les socialistes en commission, au prétexte que le texte initial ne permettait pas le financement croisé des associations anti-racistes, d’éducations civiques, de préventions de la violence, ou de protection de l’environnement… que les copains des associations communautaristes et militantes d’extrème gauche se rassurent: pas de tarissement de financement public au programme. »