Politique

Marseille : Jérémie, étudiant poignardé à la carotide pour son portable est dans un état désespéré

Addendum :

Le suspect a été appréhendé vendredi entre 22h et 23h, grâce aux images des caméras de vidéosurveillance. Il s’agit d’un SDF bien connu du quartier, né en 1972 et originaire de la Drôme.

Ali A. a été plusieurs fois condamné à de petites peines pour divers délits de petite envergure (vols, stupéfiants, rébellion…). Sa dernière condamnation remonte à 2003 : 6 mois de prison avec sursis-mise à l’épreuve.

Il semble dans un état de délire complet, qui a justifié son hospitalisation immédiate. Une perquisition est en cours dans le foyer qu’il occupait. Ses vêtements n’étaient apparemment pas souillés de sang. […]

Le Figaro

 

Addendum : Dimanche 11 Aout

Marseille : l’étudiant poignardé succombe à ses blessures
Jérémie, l’étudiant agressé au couteau, est décédé des suites de ses blessures ce dimanche matin, à l’hôpital nord de Marseille où il avait été admis vendredi soir à la suite d’une agression au couteau dans le centre-ville de Marseille.
France 3 Provence Alpes Côtes d’Azur

– – – – – –

Jérémie a été égorgé sur le boulevard d’Athènes, en contrebas de la gare Saint-Charles, un quartier entièrement islamisé. Il est l’une des nombreuses victimes du sourire Kabyle, méthode d’assassinat employée par le FLN pendant la guerre d’Algérie.
xxyn
Jérémie est la victime du vivre ensemble, cette belle fable qui plait tant aux média et à la gauche…Aucune cérémonie ni aucune manifestation ne sera organisée.Jérémie n’est qu’un nom dans la colonne des faits divers….Mélenchon et sa bande de Robespierristes peuvent rester en vacance…

– – – – – – – – – –

Un jeune homme de 23 ans a été agressé vendredi soir à proximité de la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône). La carotide tranchée, l’étudiant a été transporté en urgence à l’hôpital Nord. Ce samedi matin, il était toujours entre la vie et la mort.

Parti chercher une amie à la gare Saint-Charles après une soirée chez des amis, Jérémie, étudiant à l’école de commerce Euromed, n’y est finalement jamais arrivé.

Sur le chemin, boulevard d’Athènes, une bagarre éclate. Les détails ne sont pas encore connus mais le jeune homme est retrouvé vers 23h30, baignant dans son sang, la carotide tranchée par une arme blanche. Le vol de son téléphone portable, que les enquêteurs n’ont pas retrouvé sur le corps, pourrait constituer le ou l’un des mobiles de l’agression.

(…) Le Parisien

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE