Fil Info,  Politique

Marseille : trois ans de prison pour un trafic d’enfants footballeurs malgaches

Ali Mohamed, le pseudo-agent de joueurs, « investissait » sur le talent de jeunes malgaches

Il a fait un pari financier sur ces enfants. Si ça marche pour un seul, bingo, c’est le pactole. L’objectif, c’est la ligue 1, transfert, money… » Le procureur Damien Martinelli résume ainsi la petite entreprise d’Ali Mohamed, 45 ans, un pseudo-agent de joueurs malgaches, condamné, hier à cinq ans de prison dont deux ans avec sursis.

Au club Ajesaia d’Antananarive, « Jo » recrutait des enfants sur les terrains. Les petits footballeurs prometteurs étaient invités à un tournoi mondial pupille, près de Quimper, ce qui permettait d’obtenir des visas . Une fois en France, cette douzaine de recrues âgées de 9 à 13 ans, était prise en charge par des tuteurs, notamment la tante d’Ali Mohamed à La Busserine. Elle a accueilli sept enfants. […]

La Provence