Mélenchon a menti: Le FN a été le seul parti à voter contre la directive des travailleurs détachés

Le stalinien adoré des média a cherché à faire croire lors du débat sur BFM et Cnews que le FN n’avait pas voté contre la directive des travailleurs détachés et qu’il avait préféré s’abstenir. Or c’est faux (voir document ci-dessous). En 1996 le FN a été le seul parti français à voter contre.
C’est quelques années plus tard qu’il s’est abstenu de voter une révision du texte qui visait à protéger les travailleurs mais ne remettait pas en cause la logique néfaste de la loi.

Mélenchon lui par contre a bien voté traité de Maastricht (1). Il a participé au gouvernement qui a le plus privatisé  de service public.  Il n’a pas démissionné de son poste  de ministre quand Jospin a accolé sa signature à celle de Chirac au bas du traité d’Amsterdam dont l’objectif était d’ entériner « des transferts de compétences en matière de réglementation de la circulation des personnes« . On en voit aujourd’hui les conséquences.
Mélenchon n’a rien fait ni rien dit contre les accords de Barcelone. Des accords là encore signés par Jospin alors que Mélenchon était ministre et qui prévoyait dans son article 32 de « chercher d’ici 2010 à augmenter progressivement d’environ cinq ans l’âge moyen effectif auquel cesse, dans l’Union européenne, l’activité professionnelle ».

Une fois élus SARKOZY et WOERTH feront une réforme de la retraite qui n’était rien d’autre que l’application de ce qui avait été signé par Jospin… sous le regard complice de Mélenchon.