Mélenchon, Hitler et Charles Martel: Il était une fois l’homme (vidéo)(rediff)

première publication juin 2012

Jean-Luc Mélenchon grince des dents et pleurniche. Le faux tract qui circule sur internet le montrant grimé en Adolf Hitler ne lui a visiblement pas plu. On le comprend, il n’est jamais agréable de se faire traiter de nazi ou de fasciste. Or c’est justement ces insultes que Jean-luc Mélenchon utilise en toute circonstance. Que ce soit contre un adversaire politique ou contre un journaliste le petit père sans peuple démonise, pétainise, satanise, hitlérise, fascise… et pour finir en appelle à l’éradication et l’épuration….politique (sic). Imagine-t-on un instant quelle serait la réaction du clergé médiatique si un homme de droite osait prononcer ces mots ?. Dans les plus brefs délais, le malheureux serait excommunié et mis au carcan en place publique.

Mais Mélenchon lui peut tout se permettre. Il est le bien et se bat vaillamment contre le camp du Mal.
Comment dans ces circonstances ne pas comprendre tous ceux qui ont envie de lui rendre la monnaie de sa pièce (voir les raisons de l’auteur du Faux tract.). Quand on lance un boomerang, il faut s’attendre à ce qu’il revienne. À riposte laïque nous sommes joueurs. Et comme la tendance est au « faux tract », nous avons voulu nous aussi nous amuser…. tout en rendant hommage à la pensée politique de Jean-luc Mélenchon.

Mélenchon/Hitler:

Un même regret: la victoire de Charles Martel
Une même passion: l’Islam.

Au sujet de la bataille de Poitiers de 732, M. Mélenchon regrette la victoire de Charles Martel.

« … Si on avait pu s’épargner les siècles d’obscurantisme que nous a valu la main-mise de l’Eglise sur l’Occident chrétien, si on avait pu, nous, gagner l’apport des civilisations arabes, arabo-andalouses… »

émission Répliques sur France Culture

Au sujet de la bataille de Poitiers de 732, Hitler grand adorateur de l’Islam regrettait la vistoire de Charles Martel:

 » si Charles Martel avait été battu, le monde aurait changé de face. Puisque le monde était condamné à l’influence judaïque (et son sous-produit, le christianisme, est une chose tellement insipide !) il aurait mieux valu que l’islam triomphe. Cette religion récompense l’héroïsme, promet au guerrier les joies du septième ciel… Animé d’un esprit semblable, les Germains auraient conquis le monde. Ils en ont été empêché par le christianisme. »

Voir notre article sur Eudes d’Aquitaine qui arrête avant Charles Martel les arabes dans les environs de Toulouse.

D'autres articles: