Média-mensonge et propagande,  Politique

Mélenchon insulte des journalistes de L’Express et du Parisien

«Qu’est-ce que vous faites encore là, sale petit espion ? Ça fait trois jours que vous m’espionnez, rentrez à Paris écrire vos saloperies dans votre journal fasciste. Fichez-moi le camp, dégagez ! »

C’est  en ces termes ourlés de courtoisie que le délicieux Jean-Luc Mélenchon s’en est pris une nouvelle fois à un journaliste, en l’occurrence un journaliste de l’Express parti à sa rencontre. On pourrait épiloguer à l’envie sur les raptus à répétition de cet olibrius, mais à quoi bon? Jean-Luc Mélenchon est à la politique ce qu’est l’alcool aux accrocs du comptoir: un verre ça va, deux verres bonjour les dégâts. C’est à croire que « bouffer » du journaliste participe de son adrénaline. Me refusant à pousser plus loin l’expertise médicale de l’intéressé,  je vous livre  seulement la réaction courroucée de la Société des journalistes de l’Express.

lire la suite de l’article de Renaud Revel de l’Express.

 

Jean-Luc Mélenchon critique de nouveau les médias. L’ancien candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle, qui a distribué bons et mauvais points aux journalistes pendant la campagne, s’en prend cette fois au quotidien Le Parisien et à l’hebdomadaire L’Express, qui a promis de donner « les suites judiciaires appropriées » à ces « propos diffamatoires ».

Dans un billet publié sur son blog mardi 29 mai, celui qui est candidat du Front de gauche aux législatives dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, face à la candidate du Front National, Marine Le Pen, écrit, au sujet de cette bataille locale à la résonance nationale : « La présence médiatique, si elle a un intérêt évident, a aussi parfois un inconvénient majeur. Celui de la manipulation. Elle peut changer le cours de la campagne. En tête du classement de ceux qui inventent la moitié de leurs informations en vue de recueillir l’autre moitié, les journaux proches du Front National du fait de leurs lecteurs : Le Parisien et L’Express.

Lire l’intégralité de l’article sur Le Monde