Mélenchon et sarkozy partagent la même vulgarité et le même mépris pour leurs adversaires.(vidéo)

Souvenez-vous de l’indignation de Mélenchon quand sarkozy avait lancé à un passant un méprisable  » casses toi pauv’con « . Le petit père sans peuple avait exprimé alors tout son dégout face à la violence du président. Or, au fil de la campagne, le rabatteur de voix du PS qui soutient, sans que cela n’émeuve les média, un antisémite assumé, se comporte avec autant de hargne et de vulgarité que le nabot à talonnette.

On comprend que Marine Le Pen ait refusé tout dialogue avec cet histrion de la politique, qui s’est embourgeoisé sous les dorures de la république et empiffré des subsides du PS pendant plus de 30 ans.

Mélenchon dit dégage à un militant:

Mélenchon traite de con un syndicaliste.