Meurthe-et-Moselle : en mort cérébrale après avoir défendu une amie

En mort cérébrale pour une histoire de cigarette… Dans la nuit du dimanche 5 août au lundi 6 août, un habitant de Jarny (Meurthe-et-Moselle) a été plongé dans un coma artificiel après avoir reçu un coup de couteau au niveau du cou, révèle Europe 1. Le déroulement des faits reste confus, mais selon les premiers éléments de l’enquête, les faits se sont produits sur la voie publique, près du domicile de la victime.

L’agresseur s’est rendu

Alors qu’il passait la soirée avec des amis pour ses trente ans, la victime est sortie de son appartement vers 4 heures du matin pour rechercher dans les rues de Jarny l’agresseur d’une de ses amies qui lui avait refusé une cigarette. Selon Europe 1, l’homme a retrouvé l’agresseur, mais celui-ci lui a porté un coup de couteau à la jugulaire.

« La victime présentait une plaie ouverte à la gorge avec un important épanchement sanguin. Elle n’est pas décédée, mais en état de mort encéphalique [c’est-à-dire que ses fonctions neurologiques ne sont plus actives] », a indiqué à l’AFP Hélène Morton, procureur adjoint au parquet de Nancy. L’agresseur présumé s’est rendu aux forces de l’ordre. Le parquet de Nancy a ouvert une information judiciaire pour « tentative de meurtre et port d’arme » et va requérir son placement en détention provisoire.