Migrants: Le désarroi d’une habitante de Lesbos

Traduction rapide. ( Les sous-titres en anglais sont disponibles.) Face à l’afflux des migrants cette femme dit qu’ils sont en danger à chaque minute et à tous les moments de la journée. Elle prétend également que les migrants cherchent à s’entretuer et qu’ils entrent dans les maisons. Elle déclare que c’est devenu une zone de non droit et demande que les habitants soient protégés. Elle souligne qu’elle ne peut plus aller travailler et que ses enfants ne peuvent plus aller à l’école. Elle crie « nous sommes les victime pas eux. Ça pue, ces gens là n’ont pas leur place ici. »