La ministre de la justice Nicole Belloubet est d’accord pour relâcher avec un « suivi » les 57 terroristes libres avant 2020

Extrait de Complément d’enquête du 8 février 2018. Nicole Belloubet, ministre de la Justice, plaide la libération sous contrôle judiciaire pour les 57 islamo-terroristes qui sortiront avant 2020. Pourtant, les bracelets électroniques et assignations à résidence, n’avaient pas empêché Adel Kermiche et Larossi Abballa d’attaquer respectivement le Père Hamel et les policiers de Magnanville.