Mise en détention de Patrice de Maistre: le financement de la campagne de sarkozy en 2007 en cause ?

Patrice de Maistre, gérant de la fortune de Liliane Bettencourt et « gros donateur » de l’UMP, vient d’être mis en détention provisoire. Les juges d’instruction auraient déterminé que, juste avant le premier tour de 2007, les arrivées d’argent liquide en provenance des comptes suisses de la famille Bettencourt, coïncidaient avec les rendez-vous entre Patrice de Maistre et Éric Woerth, alors revêtu de la double casquette de trésorier de l’UMP et de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Les soupçons sur la régularité du financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy existaient déjà. Ils sont considérablement renforcés

Le nouvel Observateur.

(…) Dans son communiqué, le parquet visait aussi laconiquement des « charges nouvelles », s’ajoutant à sa mise en examen pour abus de faiblesse du 15 décembre. (…)

(…) Les versements de 2007 semblent en outre pouvoir être liés au financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy.

Le premier, selon l’ordonnance, a lieu le 5 février, « deux jours avant (un) rendez-vous dans un bar entre Patrice de Maistre et Eric Woerth », le trésorier de l’UMP (puis ministre) à qui M. de Maistre avait indiqué vouloir remettre de l’argent, selon les déclarations constantes de l’ancienne comptable des Bettencourt, Claire Thibout.

Le deuxième retour d’argent de Suisse a lieu entre les deux tours, le 26 avril 2007, alors que François-Marie Banier, proche de l’héritière de l’Oréal, fait état, dans son journal, d’une conversation de Liliane Bettencourt qui lui confie : « De Maistre m’a dit que Sarkozy avait encore demandé de l’argent. J’ai dit oui ».

En outre, le juge relève que « des témoins attestent d’une visite du ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, au domicile de Bettencourt pendant la campagne électorale de 2007″. (…)