Fil Info,  Politique

Mise en examen de Bernard Tapie : une victoire de Philippe seguin et de Marine Le Pen

Ministre de François Mitterrand, chef du parti radical de gauche en compagnie de Noel Mamere et de Christiane Taubira, client et complice de l’avocat d’affaire jean Louis Borloo, ami et soutien de Nicolas Sarkozy, Bernard Tapie est l’incarnation parfaite de l’UMPS.

Mis en examen pour escroquerie en bande organisée après un compromis fumeux au dessus duquel planent les ombres de Nicolas Sarkozy, Christine Lagarde, Claude Guéant, et Jean-Louis Borloo, Bernard Tapie doit ses tracasseries judiciaires à la vigilance de Marine Le Pen. Dés 2008, la vice-présidente du FN suspecte une malversation dans l’arbitrage rendu sur son litige avec le Crédit Lyonnais. Elle sollicite alors l’intervention de la cour des comptes dirigée à l’époque par Philippe Seguin.
En vrai républicain, et soucieux du bon fonctionnement de la démocratie, Seguin lui répond qu’il examinera le dossier, et exprimera son appréciation.

Entre les magouilleurs de la fédération PS du Nord, ceux de PACA comme Guérini et Andrieux, ou encore Bernard Tapie, le FN a entrepris de faire le ménage dans la Ripoux-blique… et on ne peut que s’en féliciter.

Article du journal Challenge de 2008 qui indique la démarche entreprise par Marine Le Pen envers Philippe Seguin
Article du journal Challenge de 2008 qui indique la démarche entreprise par Marine Le Pen envers Philippe Seguin
Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE