Mme Fillon ne se rappelle pas avoir signé de contrat. L’Obs publie un contrat signé de sa main

« L’Obs » a pu mettre la main sur les contrats de travail de l’épouse du candidat à la présidentielle. Et notamment l’un des premiers, signé en 1998 et valable jusqu’en 2002. Fillon est alors député et président du conseil départemental de la Sarthe puis du conseil régional des Pays de la Loire.

Ces documents, que les enquêteurs étaient venus chercher mardi toute la journée dans les bureaux de l’Assemblée Nationale lors d’une perquisition, montrent que cette dernière était alors censée travailler comme assistanteparlementaire à la permanence de la droite (le RPR à l’époque), située au 10 rue Gambetta, au Mans. Or, en bas du contrat, après la mention « Le salarié exercera ses fonctions à », figure en effet cette adresse. La ville de Sablé-sur-Sarthe est également mentionnée, mais sans aucune adresse précise…

Penelope Fillon a t-elle tenu des permanences au Mans, situé à une cinquantaine de kilomètres de son lieu de résidence ? Va-t-elle pouvoir le justifier devant les enquêteurs, qui sont saisis depuis les premières révélations du « Canard enchaîné » d’une enquête préliminaire pour soupçons d’emplois fictifs ?