Mobilités et inégalités : la nouvelle lutte des places (France Culture)

Des extraits de l’émission bavarde de France culture: « Mobilités et inégalités : la nouvelle lutte des places.

1er extrait

Michel Lussault : « Je crois que ce qu’il faut casser c’est le « chez nous » et le « pas chez nous » (…) « Pourquoi les calaisiens anti-migrants n’ont pas compris qu’ils avaient des intérêts avec les migrants? »

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/1calais.mp3]

2ème extrait

Lamia Missaoui (…) « La Mondialisation, elle arrange beaucoup les migrants (…) ce lien très fort entre les transmigrants pauvres et les multinationales, se retrouve, se croise dans ce désir de mondialisation qui permet aux frontières de s’effondrer, de s’effacer, et aux États-Nations d’être encore moins puissants qu’ils ne l’ont jamais été. Peut-être que les États-Nations continuent à courir derrière leur puissance et ils sont mis à mal de façon irrémédiable par les transmigrations »

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/2etatsnation.mp3]

3ème extrait:

Lamia Missaoui (…) Le migrant nous propose de ne pas nous endormir sur nos lauriers du bien-être sédentaire, il nous propose quelque chose d’autre qui est probablement de l’ordre d’une capacité à nous sortir de ces crises multiples dans lesquelles nous sommes constamment ramenés; et la pire des crises probablement c’est celle du retour identitaire

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/3criseidentitaire
.mp3]

4ème extrait

Michel Lussault : Les Hyperlieux font exploser les États-Nations. Les États-Nations ne veulent pas le reconnaitre; nous sommes dans un moment de réaffirmation postiche des États-Nations, ça n’est pas un hasard si des gens comme Trump, le mot postiche s’applique bien à lui y compris à sa chevelure, si ces acteurs là sont aujourd’hui des acteurs dominants parce qu’ils nous proposent un postiche qui est celui de l’État-Nation; un leurre qui vient dire à ceux qui sont piégés par leur sédentarité: « Nous allons vous proposer une ré-assurance d’enracinement »… mais c’est un mensonge…. On ne sortira pas de la crise les personnes piégées par leur sédentarité par un ré-enracinement identitaire, au contraire on précipitera leur crise.

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/4enracinement
.mp3]

5ème extrait

Lamia Missaoui Les nouvelles technologies permettent à l’étranger d’être constamment connecté avec chez lui, avec sa famille et son pays d’origine et ça rend plus difficile l’idée qu’on puisse le sédentariser quelque part chez nous. (…) Les nouvelles technologies ne facilitent pas ce que nous défendons comme notion d’intégration

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/5nvellestechno.mp3]

Emission dans son intégralité

Avec

Michel Lussault : Géographe, Co-fondateur et éditorialiste de la revue Tous Urbains. Professeur à l’université de Lyon, directeur de l’Ifé (ENS de Lyon).

Lamia Missaoui : Maîtresse de conférences à l’Université de Saint-Quentin-en-Yvelines, et rattachée au laboratoire PRINTEMPS.

Dana Diminescu : Sociologue, enseignante chercheure à Telecom ParisTech, elle a fondé et dirige depuis 2003 le programme Migrations et numérique de la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme à Paris.

http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/1calais.mp3 [Télécharger]
Play in new window [Télécharger]
|
Download [Télécharger]