Économie, Écologie...

Moody’s abaisse la note de Chypre de trois crans

L’agence de notation abaisse la note à « Caa3 », estimant que la situation du pays risque de « se détériorer rapidement » d’ici 2014.

L’agence de notation Moody’s a révisé jeudi la note de la dette de Chypre, l’enfonçant encore un peu plus en catégorie spéculative en l’abaissant de trois crans, de « B3 » à « Caa3 ». Selon Moody’s, la situation du pays « pourrait se détériorer nettement au cours des 12 à 18 prochains mois » et le risque que le gouvernement chypriote se retrouve en défaut de paiement « a augmenté de façon significative », notamment en raison des difficultés du secteur bancaire.

L’agence, qui indique conclure ainsi un processus de révision engagé à la mi-novembre, associe à la note de solvabilité de Chypre une perspective négative, ce qui signifie qu’elle pourrait l’abaisser de nouveau à moyen terme. « Le principal facteur ayant conduit Moody’s à abaisser de trois crans la note des emprunts du gouvernement chypriote est le soutien accru que les banques chypriotes vont vraisemblablement lui demander » dans l’année qui vient, indique l’agence de notation dans un communiqué. En outre, l’issue des négociations avec la troïka, qui regroupe le Fonds monétaire international (FMI), l’Union européenne (UE) et la banque centrale européenne (BCE), reste « incertaine », note-t-elle.

17 milliards d’euros sur quatre ans

Chypre, qui a adopté un budget de stricte austérité pour 2013 et a dû puiser en décembre dans les fonds de pensions d’organismes semi-publics pour payer les fonctionnaires, cherche à obtenir un plan de sauvetage évalué à 17 milliards d’euros sur quatre ans, dont 10 milliards pour recapitaliser ses banques plombées par leur exposition à la dette grecque.

Or, le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker, a confirmé jeudi qu’il n’y aurait pas de décision sur le sauvetage financier de Chypre au cours de la prochaine réunion de l’Eurogroupe le 21 janvier, soulignant que parvenir à une solution « prendra plus de temps ». Moody’s, qui attribue la note Caa3 aux émetteurs de qualité médiocre présentant un vrai risque de non-remboursement, avait déjà abaissé le 8 octobre de trois crans la note de Chypre, lorsqu’elle l’avait portée à « B3 ».En 10 mois, l’île méditerranéenne a vu sa note baisser de pas moins de neuf crans: elle était encore de « Ba1 » en mars 2012.

SOURCE AFP
Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE