Économie, Écologie...

Moody’s abaisse les notes de BNP, SocGen et Crédit agricole

Les banques Françaises ont contracté des prêts toxiques, et ont été très actives en Europe, investissant en Italie, au Portugal, en Espagne… mais surtout en Grèce, où elles se sont exposées de façon irresponsable. Début 2011, BNP Paribas possédait 5 milliards d’euros de titres de dette souveraine, la Société générale 2,7 milliards, et le Crédit agricole 600 millions. Des titres difficiles à écouler aujourd’hui. Et c’est sans compter les filiales grecques de ses banques françaises qui ne seront jamais remboursées de l’argent qu’elles ont prêté à des entreprises grecques aujourd’hui en faillites.

C’est pour cela que l’agence Moody’s vient de dégrader la note de la BNP, du Crédite agricole et de la société générale…
Le risque ultime, pour les banques, est de manquer de liquidités au point de faire défaut. Elles ne pourront plus se financer sur les marchés interbancaires. Les banques devront alors se tourner vers l’Etat. Un État lui aussi en faillite, qui sera dans l’impossibilité de répondre à la situation désastreuse de trois établissements bancaires aussi importants…. surtout si cet État reste dans l’euro….