Le mouvement des jeunes communistes soutient le rappeur islamiste Médine et condamne l’extrême droite.

En Iran l’ayatollah Khomeini a pris le pouvoir grâce aux communistes. L’anti-américanisme était le ciment de leur alliance. Une fois la théocratie installée les communistes sont devenus la cible des islamistes…