Le mouvement des jeunes communistes soutient le rappeur islamiste Médine et condamne l’extrême droite.