Mulhouse: affrontements interethniques entre un groupe de Tchétchènes et des jeunes issus de la communauté maghrébine.

Encore une nouvelle preuve que l’immigration est une richesse pour la France et que le multiculturalisme continue à tenir toutes ses promesses.
Selon France Soir, de violents affrontements opposant un groupe de Tchétchènes à des jeunes d’origine maghrébine auraient fait dix blessés, dont sept chez les forces de l’ordre, samedi soir à Mulhouse (Haut-Rhin). Toujours selon le journaliste de France soir, « Les affrontements ont mis aux prises environ 150 personnes et ont duré près de quatre heures. Les violences ont nécessité l’intervention d’une centaine de policiers aidés de chiens qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes et de flash-balls aux jets de cocktail Molotov, de pierres et aux tirs d’armes à feu »

Peu avant 18 heures, ce samedi, dans le quartier de Bourtzwiller où une cinquantaine de Tchétchènes seraient venus solder les comptes d’une querelle qui avait éclaté la veille avec des habitants du quartier. « Nous avons
interpellé un individu qui était porteur d’un fusil à canon scié et qui avait tiré en direction d’un groupe de Maghrébins », a déclaré le commissaire central de Colmar, Cédric Richardet.
Abrités dans la mosquée

Les affrontements se sont poursuivis jusqu’à 22 heures. Les Tchétchènes, en sous-nombres et en danger, ont dû se réfugier dans la mosquée du quartier. Les forces de l’ordre, dépêchées sur place, ont extrait ces derniers afin de ramener le calme et ont été victimes d’une pluie de pierres et de cocktail Molotov. Des jets qui ont fait sept blessés légers parmi les forces de l’ordre. Au total, cinq véhicules de police ont été dégradés et deux voitures appartenant à des particuliers ont été brûlées.

Source