Municipales en Occitanie : la présidente PS de la région tire la sonnette d’alarme face à la possibilité d’une vague RN

Carole Delga, présidente (PS) de l’Occitanie, fait part de son inquiétude et craint « un scrutin avec un fort vote d’extrême droite » lors des prochaines municipales dans sa région. Une «trentaine de villes peuvent basculer» selon elle.

Carole Delga, très engagée contre le RN, avait déclaré lors d’une journée de lutte contre les discriminations, en présence du défenseur des droits Jacques Toubon à Narbonne, le 27 novembre 2019 : «L’extrême-droite, c’est des idées fascistes et nazies. Voilà, il faut le dire. Il faut faire prendre conscience de la dérive de ce populisme, de cette gangrène».
[…]

Que faut-il faire en cas de deuxième tour face au RN ?

Pour moi, il n’y a pas de sujet, il faut un front républicain, y compris avec la droite. Je rappelle qu’à Perpignan en 2014, le candidat PS s’est désisté alors qu’à Béziers le candidat de droite s’était maintenu.
[…]

Le Parisien