Nicolas Bay (FN) accuse Estrosi et Juppé d’avoir financé des islamistes

L’attaque de Londres »montre que le risque zéro n’existe pas face au terrorisme islamiste, mais la tolérance zéro existe et on devrait l’appliquer », estime Nicolas Bay dans les 4 vérités ce jeudi matin.

« Quand les personnes sont en lien étroit avec des filières jihadistes, les conditions sont réunies pour les juger pour intelligence avec l’ennemi et les emprisonner », poursuit le secrétaire général du Front national.

« On a des pouvoirs publics comme Christian Estrosi à Nice et Alain Juppé à Bordeaux qui ont aidé, qui ont financé des structures islamistes telles l’UOIF », accuse-t-il. « Ils ont fait preuve, pour des raisons de clientélisme électoral, de bienveillance à l’égard de groupes qui sont directement rattachés à la mouvance islamiste et c’est très grave », assène le député européen.

FranceInfo