Nicolas Bay : Pour lutter contre l’antisémitisme, Macron aurait pu annoncer l’expulsion des imams qui prêchent la haine, ou encore la fermeture des mosquées salafistes.