Nouveaux incidents dans un quartier « sensible » de Toulouse

C’est sans doute la loi de la série. Lundi soir dans le quartier Bellefontaine, des policiers ont été pris à partie par de jeunes habitants de la cité alors qu’ils tentaient d’intercepter le conducteur d’un scooter qui refusait de s’arrêter. Les policiers ont dû utiliser des gaz lacrymogènes et leur flash-ball pour repousser leurs agresseurs.

Dans la foulée, une opération de voie publique a été réalisée en présence de nombreux effectifs. Le conducteur du scooter, un garçon de 21 ans, a été interpellé et placé en garde à vue.
Les syndicats dénoncent une nouvelle fois la situation très tendue depuis deux semaines. « C’est la dixième agression ou rebellion constatée. Le sentiment de totale impunité des délinquants prévaut lors de chaque contrôle ou interpellation », dénonce Didier Martinez, secrétaire régionale de Unité-SGP FO, syndicat majoritaire des gardiens de la paix.

Source