Nouvelle hausse du chômage en mars

Le chômage grimpe encore. On va finir par rattraper l’Espagne et la Grèce à ce rythme. C’est fou comme les méthodes dictées par Bruxelles fonctionnent.  Notons au passage que si les chiffres de la catégorie A sont catastrophiques, ceux des autres catégories sont pires ( toutes catégories confondues, 11 000 personnes supplémentaires se sont inscrites à Pôle emploi) Nous sommes officiellement à presque de 11% de chômeurs, officieusement on frise les 18%.

On vient d’apprendre que plus de la moitié des français auraient eu recours à leur épargne pour financer leurs dépenses courantes l’année dernière, ce qui signifie que la classe moyenne est en train de se saigner, et que le bas de laine, qui était jusqu’ici le seul point positif de l’économie, est en train de fondre comme neige au soleil…..

Pour la fin de la France, la misère, le chômage, votons UMPS.

ZSQumfPEn mars, le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A à Pôle emploi a augmenté de 1600 personnes. Au total à fin mars, le nombre d’inscrits s’est accru en moyenne de 14.000 personnes par mois, soit un rythme supérieur à celui du quatrième trimestre (+5000) et du troisième trimestre (+7900).

Pourtant, François Rebsamen, le nouveau ministre du Travail, avait affiché son optimisme jeudi, à la veille de la publication des chiffres de mars. «Je suis sûr que cette année, nous aurons des baisses qui se produiront certains mois. On est sur une tendance baissière», avait affirmé le ministre sur LCI.

En prenant en compte les chômeurs ayant exercé des petits boulots, inscrits en B et C, le constat est identique. Au premier trimestre, le nombre total de chômeurs en A, B, C a augmenté de 14.400 personnes en moyenne par mois. En mars, la hausse a d’ailleurs été marquée, atteignant 11.700.

Le gouvernement n’a donc pas réussi son pari de réduire le chômage. Ni même de ralentir sa hausse.[..;]

Le Figaro