Politique

Nuit d’émeute à Digne après l’interpellation de deux jeunes gens

C’est une véritable nuit d’émeute que le centre-ville de Digne-les-Bains a connu peu après les dernières notes de la fête de la musique. Intervenus vers 1 h 30 du matin pour tenter de calmer un groupe de jeunes gens éméchés sur le boulevard principal de la ville, les policiers, après avoir fait arrêter la musique, ont essuyé une pluie d’insultes et de jets de projectiles divers et variés.

L’interpellation de deux jeunes gens, auteurs présumés de jets de bouteilles en direction des policiers dont l’un d’entre eux a d’ailleurs été légèrement blessé, a littéralement mis le feu aux poudres.

Au point de contraindre les fonctionnaires de police à se retrancher dans le commissariat, le temps de s’équiper de casques, de boucliers antiémeutes et de grenades lacrymogènes afin de faire face à la horde de jeunes gens, dont plusieurs adolescentes, tous provocateurs à souhait et armés de bouteilles, canettes et autres pavés.

Faute de pouvoir disposer de renforts, de la part notamment de la gendarmerie mobilisée par ailleurs, la quinzaine de fonctionnaires de police a dû gérer seule la situation qui s’est ensuite envenimée avec la destruction par des projectiles d’un abribus et d’une cabine téléphonique ainsi que l’incendie par les jeunes émeutiers d’un parc entier de conteneurs à déchets près de la place principale.Un feu alimenté avec du mobilier provenant de terrasses de bars, fermés depuis déjà quelques heures.

source