Olivier Delamarche : « Au Japon, la résultante sera un effondrement. » (BFM Business)

Journaliste : Inflation ou déflation , qu’est ce qui vaut mieux?

Olivier Delamarche : Ni l’un ni l’autre. Faut savoir ce qu’on entend par inflation. De l’inflation il y en a. Sur certains actifs mais il y en a . Il y a l’inflation officielle, et puis la vrai inflation celle que vous constatez tous dans les supermarchés. Et celle-là est loin d’être à 2%, elle est très au-dessus. Puis vous avez l’inflation des actifs comme l’immobilier, comme la bulle qu’il y a sur les obligations, comme la bulle sur les actions.. etc…

Le truc c’est de savoir ce que seront les conséquences de ce qu’ont fait les banques centrales ces derniers temps… c’est à dire les émissions débridées, infinies, illimitées et compagnie… là la question peut se poser. Est-ce-qu’on sort avec un haircut global et une récession comme on en a jamais vu de mémoire d’humain ? Soit, autre solution,  on sort par un effondrement total des monnaies qui ne valent plus rien parce qu’on en imprime à tour de bras, et à ce moment là c’est de l’Hyperinflation… c’est à dire que vous sortez en brouette pour aller chercher votre café.