Onfray explique à Bruce Toussaint qu’il est suffisamment docile pour ne pas avoir besoin de recevoir des ordres pour faire de la propagande