Histoire,  vidéo

Oran, le 5 juillet 1962: un massacre oublié.

Le 5 juillet 1962 l’Algérie se réveille libre et indépendante. À Oran c’est l’horreur qui va s’abattre sur la ville. La foule qui vient du quartier arabe et qui se dirige sur celui des européens, va enlever, égorger, tuer au revolver et à la mitraillette toutes les personnes qui croisent son chemin.

Au bout de quelques heures, les cadavres jonchent les trottoirs, on en trouve pendus aux crochets des bouchers, dans des poubelles. Un massacre perpétré sous le nez et à la barbe de l’armée française qui, tenue informée de la tournure désastreuse que prenaient les événements, n’interviendra jamais.

Guillaume Zeller est le petit-fils d’un général connu. Il anime une chronique hebdomadaire sur Dieu Merci !, le programme religieux de Direct 8, et vient de publier Oran 5 juillet 1962, un massacre oublié.

À écouter aussi:
Pieds Noirs : la douleur de l’été 62.