Avec la censure de Zemmour, on assiste à un comportement de type stalinien !

Entretien avec Ivan Rioufol

À la suite de l’éviction d’Eric Zemmour d’i>Télé, Boulevard Voltaire lance un appel à la liberté d’expression que vous pouvez signer ci-dessous. Et interroge chaque jour un invité différent pour connaître sa réaction. Aujourd’hui, Ivan Rioufol…

N’est-il pas profondément surprenant, et même choquant, que les journalistes soient en première ligne pour réclamer la censure de Zemmour ?

Oui, c’est évidemment extrêmement choquant de voir madame Pigalle, qui dirige i>Télé, et des sociétés de rédacteurs répondre immédiatement à l’appel de Bruno Le Roux, président des députés socialistes, qui, à propos d’Éric Zemmour, a déclaré qu’« il [était] temps que les plateaux télé et les colonnes des journaux cessent d’abriter de tels propos. » Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a, pour sa part, appelé à manifester contre le journaliste, sans que personne ne s’indigne. On a donc vu une partie de la presse française obéir à une demande de censure émanant d’un parti politique et d’un gouvernement. On assiste là à une régression démocratique et à un comportement de type stalinien.

Mais cette censure n’est-elle pas finalement contre-productive ? Pour beaucoup de ses lecteurs, Zemmour était un héros ; il devient un martyr…

C’est en effet une bêtise invraisemblable. Ce gouvernement est tombé dans le piège de la violence d’État pour maintenir son autorité affaiblie. Ces méthodes totalitaires sont dignes d’un Erdoğan, président turc, ou d’un Poutine, président russe. Là-bas, on met les journalistes en prison, mais ici, on n’en est plus très loin. Cela contrevient à la liberté d’expression, et à l’article 11 de la Déclaration des droits de l’Homme selon lequel « la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme. Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

On peut dire, en plus, que les détracteurs de Zemmour ne sont pas aidés par les islamistes. Les événements de ces deux derniers jours rendent leur tâche compliquée…

Ce procès trafiqué contre Éric Zemmour a été conçu dans le but d’apporter des gages Continuer la lecture de Avec la censure de Zemmour, on assiste à un comportement de type stalinien !

Joué-lès-Tours et Dijon, des actes « évidemment terroristes » pour Florian Philippot

Le vice-président du Front national est revenu sur les actes de Joué-Lès-Tours, Dijon et Nantes en demandant au gouvernement de ne pas « prendre les Français pour des pigeons ».

« Ce qu’il faut retenir de cette dramatique affaire, c’est qu’il ne s’agit absolument pas d’un acte terroriste », a affirmé la procureure de Dijon alors que Bernard Cazeneuve a évoqué « l’acte d’un déséquilibré » à Nantes. Florian Philippot, vice-président de Front national , veut affronter la réalité : « Il ne faut pas prendre les Français pour des enfants, quand on estime qu’ils ne sont pas capables d’affronter les problèmes. Je pense qu’ils sont suffisamment grands et citoyens pour le faire. »


Florian Philippot est l'invité politique de RTL… par rtl-fr

L’EI appel à combattre ces sales Français notamment en les poignardant ou en les écrasant avec des voitures
Florian Philippot

Vidéo de l’Etat Islamique diffusée en novembre dernier.

(A partir de 6min10)

« Si vous ne pouvez pas trouver d’engin explosif ou de munition, alors

isolez l’Américain infidèle, le Français infidèle, ou n’importe lequel

de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un

couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide,

étouffez-le ou empoisonnez-le »

Selon lui, peu de doute possible notamment à Joué-les-Tours et Dijon où l’acte de terrorisme est une évidence pour le bras droit de Marine Le Pen. « Prenons les faits, regardons ce que dit l’État Islamique. Il appelle à combattre ces sales Français notamment en les poignardant ou en les écrasant avec des voitures (…) À partir de là, il faut regarder les choses sérieusement. Il faut arrêter de prendre les Français pour des pigeons ».
Agir sur les prêches et Schengen

« Vous avez vu des scènes de panique en France ? Personne ne perd son sang-froid hormis Continuer la lecture de Joué-lès-Tours et Dijon, des actes « évidemment terroristes » pour Florian Philippot

Joué-les-Tours, Dijon, Nantes…Le meilleur allié des terroristes, c’est le FN !

Là on atteint de paroxysme de la fumisterie intellectuelle, à l’image de la radio sur laquelle le médiocre Hervé Gattegno officie.

——

Alors que François Hollande et Manuel Valls appellent au sang-froid après les attaques meurtrières de Joué-les-Tours, Dijon et Nantes, le Front national accuse le gouvernement de « minimiser » la menace terroriste. Votre parti pris : le meilleur allié des terroristes, c’est le FN ! Qu’est-ce qui vous fait dire cela ?

 C’est la définition même du terrorisme : l’utilisation de la violence dans le but de terroriser la population. Le FN ne pose pas de bombes et ne tue personne, mais c’est un parti qui ouvertement, systématiquement, exploite les faits divers pour attiser la peur – et pour justifier et amplifier des sentiments d’intolérance, de rejet, de racisme qui existent et dont il cherche à tirer un profit politique. Dans ces conditions, on ne sait pas ce qui relève du terrorisme ou du crime maniaque dans les trois attaques terribles de ces derniers jours, mais ce que fait le FN relève bien d’une forme de terrorisme. Ceux qui veulent intimider la France ont, avec M. Le Pen, un allié particulièrement empressé.
Pour préciser votre pensée, vous trouvez donc que le gouvernement a raison de ne pas qualifier de « terrorisme » l’ensemble de ces actes ?
Tant qu’il n’y a pas de certitudes, les autorités (judiciaires et politiques) ont Continuer la lecture de Joué-les-Tours, Dijon, Nantes…Le meilleur allié des terroristes, c’est le FN !

Le FC Barcelone va couper les ponts avec le Qatar accusé de soutenir les groupes islamistes

Le Barça avait conclu un accord lui rapportant quelques 170 millions d’euros avec la Fondation du Qatar en décembre 2010. Expirant en 2016, celui-ci ne devrait pas être renouvelé par le club catalan.

Outre l’implication présumée dans le financement de groupes terroristes extrémistes, les questions relatives aux mauvais traitements des travailleurs au Qatar et les problèmes de corruption entourant la Coupe du Monde 2022 auraient amener le club catalan à rompre les liens avec ce pays du Golfe.

Quand BBC News s’étonne du traitement médiatique et de la communication du gouvernement français après les attaques islamistes.

France attack: Van driven into shoppers in Nantes

lire l’article en anglais sur le site de la BBC

bbc

Traduction d’un passage de l’article:

(…)
The French authorities are reluctant to say anything to encourage the idea that there is any kind of pattern behind the three attacks.

Les autorités françaises craignent de dire quelque chose qui pourrait laisser croire qu’il y aurait un motif derrière les trois attaques.

For the first incident at the police station in Tours, it is clear that there was a religious motivation. The man left evidence of his conversion to extremist Islamist views.

Pour le premier incident au poste de police de Tours, il est clair qu’il y avait une motivation religieuse. L’homme a laissé des preuves de sa conversion à l’islam intégriste.

In Dijon, the man who drove into pedestrians also shouted « God is great » in Arabic. But he is known to have had a history of mental illness. This was not terrorism, is the official line. Similarly in Nantes, there is a strict embargo on speculation about the motives for the attack.

A Dijon, l’homme qui a percuté des piétons a aussi crié «Dieu est grand» en arabe. Mais il est connu pour avoir eu des antécédents psychiatrique. « Ce n’était pas du terrorisme, » c’est la ligne officielle. De même à Nantes, il y a eu un strict « embargo » sur les hypothèses concernant les motifs de l’attaque.

All of which is perfectly understandable. But many people will be asking themselves if there is not some copycat effect being played out. Also, even if it is established the car attacks were the work of unbalanced individuals, might not Islamist propaganda have played some role in pushing them to the act?

Tout cela est parfaitement compréhensible. Mais beaucoup de gens se demandent s’il n’y a pas pas un effet de mimétisme qui se joue. En outre, même s’il est établi que ces attaques de voiture sont l’œuvre de personnes déséquilibrées, ne se pourrait-il pas que la propagande islamiste ait joué un certain rôle en les poussant à l’acte ?

Attaque du Marché de Nantes: un mort de 25 ans ouverture d’une enquête pour assassinat

François Hollande a annoncé le «décès» d’une des victimes de l’attaque de Nantes, mardi en marge d’un déplacement à Saint-Pierre-et-Miquelon. «Je viens d’apprendre qu’il y a eu un décès à Nantes», a déclaré le chef de l’Etat. Son entourage a ensuite indiqué qu’il s’agissait de la «mort clinique» d’une de ces victimes, déjà annoncée par le procureur de Nantes.

source

Le FN voit du «terrorisme» à Dijon et Joué-lès-Tours

Florian Philippot, vice-président du Front national, accuse les pouvoirs publics de fuir la réalité.

Le vice-président du Front National Florian Philippot a affirmé mardi que les évènements de Joué-lès-Tours et de Dijon relevaient «évidemment du terrorisme» et a accusé le procureur de Nantes d’avoir fait «l’enquête en une heure» et les pouvoirs publics de «fuir la réalité».

«A Joué-lès-Tours, c’était évidemment du terrorisme. A Dijon aussi. A Nantes, nous le verrons. Moi, je n’aime pas me précipiter», a déclaré Philippot sur RTL.

Mais «prenons les faits, regardons ce que dit l’Etat islamique. L’Etat islamique, dans ses appels récurrents sur internet, appelle à combattre ces « sales Français », comme il dit, notamment en les poignardant, c’est ce qui a été fait à Joué-lès-Tours, et en les écrasant avec des voitures, c’est ce qui a été fait curieusement à Dijon et à Nantes», a déclaré le vice-président du Front National.

A Nantes, «la procureur a réussi à faire l’enquête en moins d’une heure», a accusé Philippot. La représentante du parquet de Nantes a estimé qu’«on ne (pouvait) parler d’acte de terrorisme». «Ca n’est peut-être pas un acte terroriste, c’en est peut-être un mais j’aimerais qu’on fasse l’enquête sérieusement. J’aimerais qu’on cesse de mettre de la politique et de l’idéologie en nous sortant que ce sont systématiquement des actes isolés du fait de déséquilibrés. Je pense que ce n’est pas sérieux», a développé le responsable frontiste.

Samedi, un homme qui affichait le drapeau de l’Etat islamique sur son réseau social a Continuer la lecture de Le FN voit du «terrorisme» à Dijon et Joué-lès-Tours

Paris : des tirs contre une synagogue du 19ème arrondissement ?

Cet article Paris : des tirs contre une synagogue du 19ème arrondissement ? est apparu en premier sur Fdesouche.

Le BNVCA dénonce et condamne la très grave agression de nature antisémite commise par des inconnus, le 22/12/2014 à 21h30. Alors que le Rabbin et son assistant, se trouvaient dans la synagogue située au 3, rue Danjon Paris 75019, ils ont été ébranlés par un bruit correspondant au tir d’une arme automatique.

Le ou les auteurs, ont tiré sur la vitre du bureau de la synagogue, qui était la seule pièce allumée et occupée, à travers laquelle on pouvait distinguer leur silhouette. Ce qui laisse à penser que l’intention des auteurs était bien volontaire. Le responsable de ce lieu de culte, à informé le BNVCA et les services de police qui se sont déplacés pour constater les faits et ont découvert un impact de balle sur la vitre visée.Le BNVCA, recense à nouveau des actes antisémites qui ne cessent d’augmenter et qui comme les dernières agressions commises par des islamistes radicaux à Joué les Tours, Dijon ou Nantes trouvent leur source dans un palestinisme dévoyé et un antisionisme viscéral. Le BNVCA recommande à tous les responsables de synagogues, d’écoles juives et autres institutions de redoubler de vigilance et de prudence. Le BNVCA doit être avisé immédiatement au. 0663883928 de toute suspicion et de toute agression.

BNVCA

Le néo-nihilisme, nouveau mal français : quelles réponses ?

Les Français sont abrutis par la propagande médiatique. Celle-ci véhicule un néo-nihilisme ahurissant.

Ce néo-nihilisme repose sur une négation des réalités. Négation des origines et de leur importance. Négation du Grand Remplacement de populations. Négation de l’existence même d’un peuple français historique. Négation de l’échec de tout processus d’assimilation des immigrés venus de loin. Négation de l’islamisation de la société et des mœurs. Négation de l’échec de la « conception citoyenne de la nation » devenue simple paravent du communautarisme.

Ce néo-nihilisme nie aussi les réalités anthropologiques. Il prétend déconstruire les différences de sexe. Tout en promouvant un « homosexualisme » militant, négateur du mariage et des liens de filiation. Sa vision est celle de l’immédiateté, du grand carnaval de l’Homo festivus et de la Gay Pride.

Promu par les médias de l’oligarchie, ce néo-nihilisme est devenu l’idéologie dominante de la classe politique. Par connivence d’abord : journalistes et politiques déjeunent ensemble, voyagent ensemble, dînent ensemble… et plus si affinités. Par désir mimétique aussi : pour un politique, la recette pour se faire inviter à la télévision, c’est de tenir un discours média-compatible. Résultat : ceux qui devraient donner du sens se rallient – peu ou prou – au néo-nihilisme de l’État-spectacle et de l’Homo festivus. D’où le discrédit des partis politiques : Front de gauche, écolos, PS, UMP. À force de rechercher la dédiabolisation/banalisation, c’est le Front national lui-même qui pourrait perdre le crédit de sa différence. Or, suivre le vent n’est rien d’autre qu’« une ambition de feuille morte ».

Face à cette verticale du pouvoir médias/politiques, les réactions viennent des profondeurs du peuple. D’où l’ampleur des manifestations sociétales : de la Manif pour tous, du Printemps français, des Bonnets rouges et peut-être demain d’un PEGIDA (les mouvements anti-islamisation en Allemagne) à la française.

Les réactions viennent aussi des intellectuels. D’hommes et de femmes qui savent qu’ils ont le « devoir de vérité ». D’hommes et de femmes qui osent penser la radicalité : des essayistes comme Éric Zemmour ou Hervé Juvin, des écrivains comme Renaud Camus ou Richard Millet, des artistes ou critiques d’art comme Aude de Kerros, des esprits indépendants comme Robert Ménard ou Béatrice Bourges.

À eux de donner du sens. À eux de rappeler que la patrie (la terre des pères) n’a de sens Continuer la lecture de Le néo-nihilisme, nouveau mal français : quelles réponses ?

Cannes (06) : un individu lourdement armé interpellé grâce à la vidéosurveillance

Deux policiers municipaux ont interpellé un individu d’une quarantaine d’années, armé jusqu’aux dents ce mardi, vers 5 heures du matin, sur le carreau du marché Forville.

Deux policiers municipaux ont interpellé un individu d’une quarantaine d’années, armé jusqu’aux dents ce mardi, vers 5 heures du matin, sur le carreau du marché Forville.

L’homme, qui était suivi grâce au système de videosurveillance de la ville, a été arrêté alors qu’il portait deux fusils à pompe armés et chargés à la ceinture, ainsi qu’un couteau comportant une lame de 25 centimètres.

Il est actuellement entendu par les policiers du commissariat central.

On ignore pour l’instant à quelles fins il transportait ces armes et quelles étaient ses intentions.

SOURCE

Dijon, Joué-lès-Tours : «Il s’agit indubitablement d’actes terroristes» – Thibault de Montbrial, directeur du CAT

Les événements de dimanche soir ne sont «absolument pas un acte terroriste», a déclaré le procureur de Dijon. Mais pour Thibault de Montbrial, directeur général du Centre d’analyse du terrorisme, les pouvoirs publics auraient tort de se réfugier derrière des questions de psychiatrie.

FigaroVox: Après les attentats à Joué-lès-Tours et Dijon, les médias ont beaucoup insisté sur le profil déséquilibré des agresseurs. N’en sont-ils pas moins des terroristes?

Thibault de Montbrial: Le terrorisme se définit avant tout par l’objectif recherché par l’auteur de l’acte. Dans les deux cas mentionnés, on a affaire à une attaque criminelle sur des civils ou des symboles de l’Etat, au nom d’une cause symbolisée par le cri «Allah Akbar». Le mode opératoire, de plus, correspond exactement au message diffusé depuis septembre par l’Etat islamique, qui demande à tous ceux qui ne peuvent le rejoindre de frapper les pays de la coalition, dont la France, sur leur propre territoire.

Il est évident que pour foncer dans une foule avec une voiture, il ne faut pas être équilibré, au sens commun du mot, tel que nous l’entendons en France. Pour autant, la nature de l’acte, ses motivations et les injonctions auxquelles il répond en font indubitablement un acte terroriste.

On commettrait une très grave erreur en cantonnant l’analyse au prétendu déséquilibre d’auteurs de tels actes, qui se rapprochent des attaques similaires commises ces dix-huit derniers mois au Canada, en Israël, en Australie ou encore en Angleterre.

Les pays occidentaux commencent d’ailleurs à s’organiser contre de tels actes: la Norvège, par exemple, a réarmé sa police à partir du mois de novembre, dans la perspective de faire face à de tels événements.

Ce qu’on appelle les «loups solitaires» agissent-ils vraiment seuls? Continuer la lecture de Dijon, Joué-lès-Tours : «Il s’agit indubitablement d’actes terroristes» – Thibault de Montbrial, directeur du CAT

Revue de presse et commentaires sur l'actualité