Olivier Delamarche “L’accord sur la flexisécurité est un cadeau aux entreprises”

Encore une fois Olivier Delamarche a tout dit. On peut inventer tous les dispositifs que l’on veut, si les carnets de commande des entreprises sont vides, il n’y a pas d’emploi. L’économie c’est parfois très simple.

« Les entreprises ne vont pas embaucher. Si vous avez une récession devant vous, vous n’embauchez pas. Donc la courbe du chômage va continuer à augmenter et probablement même s’accélérer »

Belgique : expulsion de 2900 étrangers pour fraude à l’aide sociale

Les services de la secrétaire d’Etat Maggie De Block ont retiré des permis de séjour à de nombreux étrangers qui profitaient illégalement de l’aide sociale. En un an et demi, 2.907 permis de séjour ont été retirés à des Européens qui abusaient du CPAS.

Il s’agit principalement de Roumains, d’Espagnols et de Bulgares qui profitaient illégalement de l’allocation de subsistance.

Les services (…) ont pu débusquer les bénéficiaires d’aides illégales grâce au croisement des bases de données des CPAS et des autorités fédérales.

A la suite de contrôles plus stricts, 989 citoyens de l’Union européenne ont dû quitter le pays en 2011. L’an dernier, les permis de séjour de 1.918 bénéficiaires irréguliers de l’aide sociale ont été retirés.

Source

Pourquoi je viens à l’école à votre avis ? Pour la Caf ! ( + vidéo )

article lu sur Fdesouche

… les journalistes ont eu la bonne idée d’interroger trois jeunes qui étaient installés à seulement quelque mètres de Vincent Peillon, mais également à quelques mètres de leur « assistante de prévention et de sécurité ». Dans le passage audio publié ci-dessous, les journalistes interrogent les jeunes quant à l’efficacité de cette énième catégorie de fonctionnaires scolaires, mais les trois « racailles » ne semblent pas impressionnées par le nouveau dispositif bisounours socialiste.

« Elle va se manger une claque, elle va rien faire », précisent les jeunes, comme pour ramener Hollande et ses ministres idéologues à la triste réalité. Ensuite, l’un des jeunes sort un couteau, expliquant qu’il s’agit de la meilleure manière de se défendre.

Enfin, la confession finale des jeunes fait mal au cœur. Elle est pourtant symptomatique de ce qui se passe dans notre pays, où toute une frange de la population n’a que mépris et rejet de la France, ainsi que des Français et ne souhaite que profiter de notre système socialiste moribond.

« Pourquoi je viens à l’école à votre avis ? Pour la Caf ! On vient à l’école pour la Caf ! Parce que madame, si on vient pas à l’école, ben il n’y a plus de Caf ! Les parents ils touchent plus d’argent ! »

24heuresactu

Ils ont livré la France au Qatar

Lu sur Marianne

Sous Sarkozy comme avec Hollande, le richissime émirat dispose des mêmes facilités pour racheter des pans entiers de notre économie. Que signifie l’appétit d’ogre de ce petit pays ? Pourquoi Paris lui ouvre-t-il ses portes ? Enquête.

La dépêche, stupéfiante, est tombée le 6 novembre dernier : l’ambassadeur du Qatar, Mohamed Jaham al-Kuwari, annonçait à l’Agence France-Presse que son pays avait l’intention d’investir 10 milliards d’euros dans des sociétés du CAC 40. Répondant au journaliste qui évoquait quelques rares déclarations de personnalités qui, comme Bernard-Henri Lévy, Jean-Luc Mélenchon ou Julien Dray, ont manifesté leur inquiétude sur l’influence du Qatar en France, l’ambassadeur a conclu l’interview par une formule aussi ironique qu’arrogante : «C’est quoi, le problème ?»

En effet, il n’y a, apparemment, aucun problème. Apprendre que le fonds souverain qatari va presque doubler le montant de ses participations dans le CAC 40 ne pose aucun problème au gouvernement ni à l’opposition. Organiser la Coupe du monde de football dans un pays où ce sport n’intéresse personne et va nécessiter la construction de stades munis de sols réfrigérants pour pouvoir supporter des températures à 45° C (bonjour Kyoto !), ça n’interpelle personne dans le monde du sport – pas même Michel Platini -, ni dans celui de l’écologie, surtout pas Yann Arthus-Bertrand. Coïncidence : son dernier film a été financé par des Qataris…

Savoir que des Qataris pourraient sélectionner des entrepreneurs de banlieue sur une base communautariste n’inquiète pas grand monde. Installer une annexe de Normale Sup à Doha, ville où l’on est payé 400 dollars ou 12 000 selon la couleur de sa peau, ne dérange personne, et surtout pas Monique Canto-Sperber, présidente du pôle interuniversitaire Paris Sciences et Lettres et Philosophe spécialiste de «l’éthique».

Qu’enfin la France impose à tous ses partenaires l’admission directe du Qatar au sein de la francophonie, sans passer par la case Continuer la lecture de Ils ont livré la France au Qatar

Le secours catholique fait la promotion de l’islam radical.

Lu sur Novopress

La Une du mensuel du Secours catholique, « Messages », met en valeur une musulmane noire semi voilée, dans les bras d’une jeune femme blanche. Le message est clair : promotion du métissage outrancier et de l’islam radical en France. Alors que les chrétiens n’ont jamais été autant persécutés en terre d’islam qu’aujourd’hui, la revue du Secours catholique préfère consacrer un dossier complaisant au « dialogue interreligieux » pour « installer la fraternité au cœur de la cité »au détriment du respect de l’identité française.

Plutôt que de se mobiliser contre l’islamisation, François Soulage, président du Secours catholique, veut fustiger les « replis nationalistes dangereux pour le maintien de la cohésion sociale à laquelle nous sommes tant attachés », souligne-t-il dans l’éditorial du numéro de janvier. Confusion mentale classique qui condamne les conséquences et non les causes du mal. Un mensuel donc orienté très à gauche, proposant également à la page 14 un article sur un  « cercle du silence » en faveur des immigrés clandestins de Calais.

Depuis plusieurs années, le Secours catholique a amorcé un virage gauchisant et mondialiste. Ses dernières campagnes, faisant la promotion du multiculturalisme en France, « Je crois en toi » (photo) ou « Aidons-nous les uns les autres », en dévoyant la parole du Christ, avait profondément blessé l’identité de nombreux catholique français. Pour reprendre une terminologie issue du marxisme-léninisme, le Secours catholique ressemble désormais, au mieux, à un « idiot utile », ou au pire, à un collaborateur actif de l’immigration massive et de l’islam conquérant en France.

Chrétiens ou non, vous n’êtes pas d’accord avec le Secours catholique ? Faites le savoir en téléphonant au 01 45 49 73 00 (9 heures à 18 heures en semaine ou de 9 heures à 12h30 et 14 heures à 17 heures le samedi) ou en envoyant un courriel ici.

L’assurance chômage s’attend à 178 000 chômeurs de plus en 2013

Le régime d’assurance-chômage (Unedic) revoit à la hausse ses prévisions sur le nombre de demandeurs d’emploi. Ceux-ci seraient 178.800 en plus en 2013, venant s’ajouter aux 322.400 supplémentaires de 2012.

La croissance, pour ainsi dire nulle, fait dramatiquement sentir ses effets sur l’emploi. En témoigne le pessimisme de l’Unedic, qui est aussi une mauvaise nouvelle pour François Hollande – celui-ci promet depuis plusieurs mois une inversion de la courbe du chômage dans l’année.

Le régime d’assurance-chômage relève ses prévisions de déficit et de nombre de chômeurs pour l’année dernière et pour 2013. Le nombre de chômeurs aurait augmenté de 322.400 en 2012, là où la dernière estimation, formulée en septembre dernier, n’était que de 234.400.

Pour cette année, ce sont encore 178.800 chômeurs supplémentaires qui devraient s’inscrire, contre une progression de 126.800 anticipée jusque-là. Conséquence, l’Unedic s’attend à un déficit de 2,7 milliards d’euros pour 2012 (contre 2,6 milliards estimés lors de la dernière prévision) et de 5 milliards pour 2013 (contre 4,1 milliards anticipés jusque-là).

Le départ de journalistes vers la politique s’est accéléré

Mardi 15 janvier, lors de la cérémonie des vœux à la presse du premier secrétaire du PS, Harlem Désir, elle devra prendre garde, réflexe oblige, à ne pas s’asseoir aux côtés de ses anciens confrères.

Hélène Fontanaud est devenue depuis ce lundi la nouvelle responsable du service de presse de la Rue de Solférino. A 53 ans, celle qui fut journaliste politique pendant presque trois décennies – à Reuters, Europe 1, La Tribune, Les Inrockuptibles et Sipa News – a franchi le Rubicon pour entamer une deuxième vie professionnelle, dans la communication politique. « Je me suis toujours dit que je n’aurais pas qu’un métier dans ma vie. C’est chose faite », explique Mme Fontanaud.

Son cas est loin d’être isolé : depuis l’accession au pouvoir de François Hollande, ils sont plus d’une dizaine de « cartes de presse » à avoir fait le grand saut. (…)

Le Monde

Pourquoi Washington ne veut pas d’un référendum britannique sur l’Union européenne

Obama ignore la souveraineté des États. C’est une fois encore la preuve que l’Europe est à la botte de l’empire USA. Qui va bien pouvoir nous débarrasser de ces crétins ?

– – – – – – – – – – – – – – –

Lu dans la Tribune

Dans un discours à l’ambassade des Etats-Unis à Londres, le secrétaire américain chargé des relations avec l’Europe a enjoint son partenaire à tout faire pour que la Grande-Bretagne reste au sein de l’Union européenne, voire qu’elle y prenne un rôle de leader. Depuis plusieurs semaine, David Cameron, le Premier ministre britannique brandit la menace d’un référendum sur la question.
Sur le même sujet

Londres hors de l’Union européenne? Pour l’administration Obama, il n’en est pas question. Par la voix du secrétaire américain chargé des Affaires européennes, Philip Gordon, le gouvernement américain s’est inquiété d’une possible sortie de l’Union européenne de la Grande-Bretagne, son partenaire privilégié sur le « Vieux Continent ». « Nos liens se resserrent avec l’Union européenne en tant qu’institution. Or, celle-ci a une voix qui porte de plus en plus dans le monde, et nous voulons que la Grande-Bretagne ait une voix forte dans cette Union européenne », a expliqué Philip Gordon lors d’un discours tenu mercredi 9 janvier à l’ambassade des Etats-Unis à Londres.

RTL / Marine Le Pen : « Il y a un problème démocratique dans notre pays, si un référendum était organisé, il serait perdu »

Mali

Encore une fois, il ne faut pas dédouaner ce gouvernement ni celui qui l’a précédé de la responsabilité de cette situation car enfin on se retrouve avec un paradoxe extrêmement cruel où les armes contre lesquelles nous nous battons aujourd’hui sont peut-être les nôtres ! Puisque ce sont celles que nous avons parachutées notamment en Libye en soutien aux islamistes qui s’étaient introduits et qui ont pris en réalité la rébellion ici et également en Syrie. »

Manifestation pour tous

il y a un problème démocratique dans notre pays. Si un référendum était organisé, il serait perdu. Ça veut donc dire une fois de plus, qu’il y a un gouffre et même une opposition entre la représentation nationale, c’est-à-dire le Sénat et l’Assemblée nationale et la volonté du peuple, ce qui pose quand même un problème de fond !


Marine Le Pen invitée de Jean-Michel Aphatie par rtl-fr

Manif pour tous : le journaliste Bourdin a vu qu’il n’y avait rein à voir (vidéo+photo)

Le journaliste Bourdin qui voudrait faire croire qu’il est objectif et nullement engagé, est un affabulateur comme le prouve Fdesouche. Plus on écoute Bourdin, et plus on se rend compte de son tropisme petit bourgeois de gauche.

RMC ment, RMC mente, RMC est allemand… ( Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’occupant allemand cherche à couvrir le sud de la France avec une radio de propagande. Radio Monte-Carlo est lancée par une société berlinoise (avec également des capitaux français et italiens) le 1er juillet 1943. Maurice Chevalier inaugure cette radio « au service de l’Europe nouvelle » qui est placée sous contrôle du ministère des Affaires étrangères National Socialiste. source)

Chiffres de la gendarmerie (DGGN) :

1,3 millions de Français dans les rues de Paris

Les artisans du bâtiment, en colère, vont manifester le 18 janvier

La manifestation contre la mariage homosexuel avait été précédée par une mobilisation des taxis. Fait exeptionnel, ce sont les artisans du bâtiment qui s’apprêtent à manifester le 18 janvier. La situation dans ce secteur est dramatique; confrontés au dumping, à l’immigration et à la crise, les représentants de la CAPEB ne cachent plus leur exaspération face à l’amateurisme et l’incompétence du gouvernement. Son président Patrick Liébus pousse un gros coup de gueule :

Rien ne va plus,  les carnets de commandes sont vides,  les chantiers se raréfient,  les trésoreries sont à leur niveau le plus bas, les banques rechignent à nous prêter de l’argent. Et, comme si ça ne suffisait pas : 202 000 artisans – travailleurs indépendants – sont exclus du Crédit d’impôt compétitivité emploi, – les récentes mesures budgétaires pour 2013 alourdissent nos charges  et  après une première hausse de la TVA à 7 %, on nous promet une nouvelle hausse à 10 %… ». source

Face à des demandes restées sans réponse,  les artisans du bâtiment a donc décidé d’organiser une journée d’action nationale le vendredi 18 janvier 2013 avec la volonté de : Continuer la lecture de Les artisans du bâtiment, en colère, vont manifester le 18 janvier

Revue de presse et commentaires sur l'actualité