Le FN est-il un « parti national-fasciste » ? (Vidéo)

Oui Julien Rochedy a raison, les mots n’ont plus de sens dans la bouche des UMPS. Il a donc raison de ne pas montrer patte blanche, de se soumettre aux petites conditions des socialistes et à leurs injonctions de maffieux…..d’autant que pour mémoire, le fascisme est de gauche, et a été crée par le chef du parti socialiste italien, benito Mussolini.Et puis il faudrait que la gauche se souvienne que les monstres oppresseurs et massacreurs ont été bolcheviks et socialistes.

– – – – – – –

La phrase du député PS Thierry Mandon a créé la polémique. Débat sur LCI entre Julien Rochedy, président du Front National de la Jeunesse et Thierry Marchal-Beck, président du Mouvement des Jeunes Socialistes.

Immigration : Les expulsions de clandestins en chute libre

Valls est le nouveau sarkozy: beaucoup d’esbroufe et des résultats de minable.

– – – – – – – – – – –

Selon un bilan statistique de la Police aux frontières, les éloignements sont en baisse de 40% en métropole. Le Figaro a consulté les tableaux de la Direction centrale de la police aux frontières (PAF).

eepgDes statistiques inédites, exhaustives et particulièrement sensibles. Tout ce que cette grande direction sait sur l’immigration clandestine est, en effet, compilé dans son logiciel Pafisa (Programme d’analyse des flux et indicateurs statistiques d’activité) et complété par les données de l’«état 4001», sorte de bible des crimes et délits. Ces chiffres éclairent sur le bilan de Manuel Valls dans la lutte contre l’immigration irrégulière.

Première surprise, alors que le premier flic de France joue le «bulldozer» dans les médias, affichant sa fermeté face aux clandestins roms et autres illégaux, on découvre que le rythme moyen d’éloignement des étrangers en situation irrégulière est passé de 100 personnes par jour l’an dernier à 60 par jour pour les huit premiers mois de l’année, avec un total d’un peu plus de 14.800 éloignements en métropole. Autant dire que les 37.000 éloignements environ réalisés en 2012 sont impossibles à égaler en 2013. […]

Un officier de la PAF explique les nouvelles règles du jeu depuis le changement de législation imposé en 2012 par l’Union européenne: «L’agent constate l’infraction, place au besoin le clandestin en rétention jusqu’à seize heures pour vérifications, puis lui délivre une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Ce dernier a alors entre sept jours et un mois pour partir de son plein gré. Tout repose désormais sur la confiance que l’on fait à l’individu.

Mais si le clandestin passe outre? «S’il n’est pas reparti de lui-même et qu’il est à nouveau contrôlé en situation irrégulière, il entre dans le cadre du non-respect d’une mesure d’éloignement et peut, à ce titre, être placé en garde à vue, dans la perspective de son éventuel départ contraint», poursuit le policier. […]

Le Figaro

Toulon : une cinquantaine de « jeunes » encerclent la police pour empêcher une arrestation

Le jeune homme aurait tenter d’empêcher une interpellation dans le quartier des Œillets ce mercredi. Encerclée par des dizaines de jeunes, la patrouille de la Bac a effectué un tir de flashball.

Pour les fonctionnaires de la brigade anticriminalité, il s’agissait d’une banale interpellation dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants au pied des tours de cette cité de l’est de la ville.

Quand les policiers ont attrappé leur suspect – un mineur en possession d’une trentaine de grammes de résine de cannabis -, ils ont été pris à partie. Une source policière évoque « une cinquantaine de jeunes » encerclant les trois policiers.

L’un des agents a reçu une pierre sur le pied et un tir de sommation au flash-ball a été effectué pour disperser la foule. L’un des protagonistes a été interpellé alors qu’il proférait des menaces.

Selon une source policière, le jeune homme a affirmé qu’il détenait une kalachnikov. Les policiers de la sûreté départementale sont allés vérifier qu’aucune arme se trouvait à son domicile, perquisitionné ce jeudi matin. […]

Nice Matin

Syrie : Les Français candidats au djihad toujours plus nombreux

Les candidats au djihad ont été plus nombreux cet été à prendre la décision de rejoindre les rebelles en Syrie. « Un pic de départs sans précédent a été constaté au cours de l’été », a indiqué à 20 Minutes une source du renseignement, sans en préciser l’étendue. Mi-septembre, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, évaluait à 130 le nombre de Français partis combattre en Syrie.

Selon nos informations, la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) aurait listé, dans une fourchette large, environ 3.000 individus susceptibles de près ou de loin de partir en Syrie. « C’est très important et particulièrement inquiétant », commente notre source.

Ces Français, « de plus en plus jeunes », prennent contact via Facebook ou par Internet avec des « chefs de réseau » basés à l’étranger. Certains se retrouvent entre eux, en région parisienne, ultime étape avant le départ. Cette montée en puissance des candidats au départ est renforcée par ceux qui reviennent du front. « Ils obtiennent une certaine aura auprès des jeunes. En tout cas, une crédibilité, soutient un policier spécialisé. D’autres sont incités à repartir, et entraînent avec eux d’autres individus.»

Ce « pic » peut aussi être expliqué par l’absence de réponse pénale apportée par la justice Continuer la lecture de Syrie : Les Français candidats au djihad toujours plus nombreux

Le FMI doute du plan de sauvetage de la Grèce

Près d’un tiers des membres du Fonds monétaire international (FMI) ont exprimé des doutes sur l’efficacité du plan de sauvetage appliqué à la Grèce lors de la réunion pendant laquelle l’accord a été discuté le 9 mai 2010, critiquant l’absence de restructuration de la dette et la décision « d’un ajustement douloureux pour les Grecs sans rien demander aux créditeurs européens », écrit le Wall Street Journal.

Le quotidien économique, qui s’est procuré une version des minutes confidentielles d’une réunion du conseil d’administration du FMI, révèle que contrairement aux déclarations publiques sur l’absence de doute quant à la façon dont le plan de sauvetage était conduit, de nombreux pays ont exprimé leurs inquiétudes sur les « risques immenses » contenus dans le schéma de renflouement.

Cette fuite intervient à la veille de la réunion annuelle du FMI qui se tiendra à Washington le Continuer la lecture de Le FMI doute du plan de sauvetage de la Grèce

Paris : une pharmacienne harcelée et menacée de mort

p0wi

Agressée, cette commerçante du XIe arrondissement de Paris a dû embaucher des vigiles pour protéger ses employés et son commerce. Deux hommes ont été interpellés.

Marie-Christine Ho a décidé de se battre pour « ses employés », « ses clients » et « son commerce ». Cette pharmacienne, installée rue de Vaucouleurs dans le XIe arrondissement à Paris, lutte pour pouvoir travailler en toute sécurité. Prise pour cible par plusieurs agresseurs depuis le mois de février, elle a dû engager deux vigiles pour assurer ses arrières et raccompagner son personnel, tous les soirs, jusqu’au métro.

Le début de ses ennuis remonte au mois de février 2012, lorsqu’elle a repris la pharmacie de l’Orillon. « Très vite, plusieurs personnes sont venues me trouver pour m’expliquer qu’il fallait que je leur donne gratuitement des médicaments ou des produits de beauté, confie-t-elle. Parfois, ces clients me présentaient aussi des ordonnances en me disant qu’ils voulaient d’autres médicaments que ceux notés sur la prescription. J’ai refusé. »


L’agression de la pharmacienne parisienne était… par leparisien

Après plusieurs tentatives d’intimidation et des menaces de mort, Marie-Christine Ho finit par déposer plainte. « Je me suis aussi rendu compte que plusieurs clients avaient des factures non payées pour des montants dépassant les 1000 €, ajoute-t-elle. J’ai demandé à être réglée. Plusieurs m’ont répondu qu’ils ne me payeraient jamais. » Un de ses clients qui l’avait menacée, au début de l’année, est interpellé, avant d’être remis en liberté. Continuer la lecture de Paris : une pharmacienne harcelée et menacée de mort

Le couple Balakany, les meilleurs amis de sarko, ont un compte en suisse.

Le maire de Levallois a ouvert en 1994 un compte chez ABN Amro. Patrick Balkany est par ailleurs rattrapé par une affaire de détournement de fonds publics.

8631334729728

Patrick Balkany se retrouve à nouveau dans la tourmente. La PJ parisienne a récemment perquisitionné la mairie de Levallois-Perret. Objectif de cette descente : récupérer le planning de congé des policiers municipaux. Balkany a en effet utilisé l’un de ces agents comme chauffeur lors de récentes vacances sur l’île de Saint-Martin. Le séjour antillais du « policier-chauffeur de maître » a-t-il été payé par le maire sur ses propres deniers, ou bien a-t-il été financé par ses administrés ? C’est ce que veulent savoir les enquêteurs de la PJ. Ils ont constaté avec étonnement que l’élu avait réglé ses billets d’avion en cash…

Faramineux train de vie

Le faramineux train de vie des Balkany intrigue. Comment le couple, qui déclarait il y a huit ans au Point ne pas payer l’ISF, a-t-il financé sa propriété de Giverny, quatre hectares agrémentés de deux piscines et d’un green de golf ? Quels sont les généreux bienfaiteurs qui mettent à disposition des Balkany un somptueux riad à Marrakech et une villa aux Antilles dans la très chic île de Saint-Martin ? Le Point.fr a eu connaissance d’un rapport de police daté de juin 2001 évoquant les avoirs à l’étranger de Patrick Balkany.

Dans ce document adressé à la juge parisienne Michèle Vaubaillon, il est mentionné un prêt de trois millions de deutsche marks accordé en 1988 à Patrick Balkany par la banque de Suez à Amsterdam.L’année même où son meilleur ami, Nicolas Sarkozy, dont le maire de Levallois a récemment rappelé avoir été le mécène, était élu pour la première fois député des Hauts-de-Seine.

Ouverture d’un compte suisse

Pour se voir accorder par la banque de Suez une telle somme, Patrick Balkany avait alors Continuer la lecture de Le couple Balakany, les meilleurs amis de sarko, ont un compte en suisse.

L’apprenti bolchevik Malek Boutih menace le Front National de represaille en cas de victoire. (vidéo)

Merci à Abdelmalek (dit Malek) Boutih, il vient de démontrer le caractère totalitaire de la gauche. Malek a le mot république plein la bouche mais ignore ce que cela signifie. L’héritier du FLN et de tous les socialistes collabos, veut faire peur aux français: Attention si vous choisissez de mettre au pouvoir des patriotes, nous, les mondialistes, nous ferons tout pour que ce soit la guerre civile en France….
Chiche petite racaille, on t’attend…

La taxe foncière a augmenté de 21% en cinq ans

Depuis 5 ans, l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) a mis en place l’observatoire des taxes foncières. Chaque année, l’UNPI publie donc un baromètre. Au total, les taxes foncières de 36 000 communes sont recensées.

Pour cette année, avec la perspective des municipales, la hausse devrait être modérée. Mais si elle ne devrait pas atteindre des sommets cette année, elle a déjà largement augmenté au cours de ces cinq dernières années puisque selon l’UNPI cette hausse atteint 21%. Et ce chiffre est une moyenne.

Dans certaines villes comme à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis, la taxe d’habitation a augmenté de 31%

« Ici ça augmente tout le temps et tous les ans. C’est environ 150 à 160 euros par an d’augmentation. Et quand on multiplie par le nombre d’années, sur 10 ans par exemple, l’augmentation c’est 200%. C’est trop ».

Mais selon Didier Paillard, le maire communiste de la ville, ces augmentations sont justifiées. « Il faut produire des équipements et des écoles. On a construit 7 groupes scolaire (maternelles primaire centre de loisirs). Quand le quartier s’améliore, c’est un bien qui prend plus de valeurs aussi. Il y a un retour sur investissement ».

RMC

Brétigny : interrogations sur l’ampleur des vols après la catastrophe

Une dizaine de victimes déplore la disparition d’objets personnels. Instructions auraient été données de minimiser ces faits, ce que conteste le parquet.

C’est une histoire digne d’Ubu Roi. Dès le jour de l’accident, le syndicat de police Alliance avait fait état de scènes de pillage : un groupe de jeunes « aurait dépouillé les victimes et notamment les premiers cadavres ». Informations démenties par la suite par les autorités. Or, selon plusieurs sources proches du dossier, des vols ont bien eu lieu après le déraillement du train Corail Paris-Limoges du 12 juillet dernier à Brétigny-sur-Orge.

Des consignes ont même été données à toutes les forces qui étaient présentes sur place (Samu, pompiers, policiers, etc.) pour taire ou minimiser ces faits. Il s’agit de vols de téléphones portables, d’iPhone, d’appareils électroniques ou encore de bagages.

Le samedi 28 septembre dernier, lors de la réunion d’information aux vic­times du déraillement organisée par les pouvoirs publics à Paris, plusieurs passagers du train avaient pris la parole pour faire part de vols dont ils avaient été victimes. Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, leur avait alors répondu de faire des déclarations de vol à la compagnie ferroviaire, leur précisant que ces déclarations seraient toutes tenues pour vraies par la SNCF, qui rembourserait chaque victime du montant du préju­dice. Une procédure pour le moins inhabituelle puisqu’en pareil cas, des justificatifs de paiement sont demandés avant tout versement.

(…) Le Figaro

17 voitures brûlées à Toulouse : « C’est criminel ! Ils ont essayé de viser cet immeuble qui n’accueille que des personnes handicapées et des seniors ».

Les habitants ne doutent pas du caractère volontaire de l’incendie. «Les voitures n’étaient pas toutes à côté les unes des autres. Il y avait même un trottoir qui les séparait.

C’est criminel ! Ils ont essayé de viser cet immeuble qui n’accueille que des personnes handicapées et des seniors, fustige une riveraine.

Je n’ai plus envie de dormir ici. Tout est noirci jusqu’au 7e étage.»

La Dépêche

Communautarisme : l’islamophile et ami du Qatar, Nicolas Sarkozy déjeune avec Boubakeur à la mosquée de Paris

Sarkozy rêve de revenir dans le jeu politique. Comme il l’a toujours fait, il commence par caresser dans le sens du poil les communautés religieuses. Normal pour celui qui prônait une laïcité plus ouverte, qui se faisait le chantre du communautarisme et qui a fait entrer plus d’immigré en France que ne l’a fait la gauche.

dalil-boubakeur-richard-prasquier-nicolas-sarkozy

Nicolas Sarkozy a déjeuné, lundi, à la Grande Mosquée de Paris avec le recteur Dalil Boubakeur, qui est aussi le président du Conseil français du culte musulman (CFCM).

L’ancien président de la République, qui a été définitivement libéré lundi de l’affaire Bettencourt, en bénéficiant d’un non-lieu, n’a fait aucune déclaration à la presse, ni à Continuer la lecture de Communautarisme : l’islamophile et ami du Qatar, Nicolas Sarkozy déjeune avec Boubakeur à la mosquée de Paris

Marine Le Pen fait de Brachay la «Roche de Solutré» du FN

Ce village de 65 habitants symbolise la « France des oubliés » aux yeux de la patronne du Front national.

-Le retour dimanche de Marine Le Pen à Brachay, petite commune de Haute-Marne comptant soixante-cinq habitants, n’est pas seulement une promesse tenue envers son maire Gérard Marchand. La présidente du Front national a annoncé que sa visite dans la commune où le FN a réalisé 72 % des suffrages au premier tour de la dernière présidentielle, son meilleur score, sera désormais annuelle.

«Brachay est un marqueur et sera le symbole de ces villages où les habitants se sentent complètement exclus des préoccupations de nos dirigeants français, insiste-t-elle. Ils méritent autant d’attention que les banlieues ou les quartiers difficiles.»

Au cœur de cette région rurale, les sujets d’inquiétude ne manquent pas, selon Marine Le Pen qui fustige «l’arriviste» Manuel Valls, lancé dans une «campagne anti-FN au lieu de lutter contre les délinquants». En ces terres d’agriculture, la présidente du FN, qui achevait son «tour de France des oubliés», dénonce l’insécurité, les «razzias de délinquants nomades», les «fêtes de villages annulées», la désertification liée «aux erreurs massives en matière d’aménagement du territoire», le besoin de trouver de nouvelles ressources pour ces «bourgs qui meurent»… «Les intercommunalités ne sont pas démocratiques, accuse-t-elle encore, car les maires des communes petites et moyennes sont souvent fragilisés et sous la coupe des grandes villes.»

Brachay est donc devenu ce dimanche la Roche de Solutré du Front national. À cette occasion, le maire, Gérard Marchand, s’est vu offrir sa carte du parti. «Je suis vachement content et nous sommes ravis de la recevoir», dit-il. Cette rencontre, il l’avait initiée l’an passé avec cinq membres de sa famille. Cette année, pour faire face à l’afflux de sympathisants et de curieux (700 personnes, soit trois fois plus que l’an passé), il a demandé le concours d’amis chasseurs et prévenu la gendarmerie. L’événement serait financé sur fonds privés avec participation du parti. «Hors politique, Marine Le Pen est aussi une dame avec laquelle on peut causer, raconte le maire. J’ai été surpris par sa simplicité. Elle m’avait promis qu’elle reviendrait.»

Quelques retraités, un mécanicien agricole, un maçon, un gardien de prison, un instituteur à la retraite… Brachay héberge divers profils sociaux mais le bourg a souvent le sentiment de ne pas peser beaucoup à l’échelle départementale. En quinze ans, quatre maisons neuves ont été construites. «Nous ne sommes pas racistes, bien au contraire, insiste Gérard Marchand, mais nous voulons limiter l’arrivée de nouveaux étrangers. Aujourd’hui, les Roms sont dans nos villages, ils passent la nuit et écument tout.»

Le maire de Brachay affirme que les problèmes ont quadruplé, même en matière d’emploi car les propriétaires de vignes, par exemple, n’arrivent plus à trouver des vendangeurs. Pour expliquer son ras-le-bol, il ajoute: «On donne de l’argent à des jeunes qui ne veulent pas travailler. Il faut que ça cesse. Quand on veut trouver un petit travail dans nos campagnes, on le trouve. Moi, j’ai toujours trouvé du boulot à mes trois filles lorsqu’elles étaient en vacances scolaires.» Continuer la lecture de Marine Le Pen fait de Brachay la «Roche de Solutré» du FN

Revue de presse et commentaires sur l'actualité