LA BOMBE DE WIKILEAKS DONT VOUS N’AVEZ JAMAIS ENTENDU PARLER (VF)

Les média américains comme ceux de la France n’ont plus rien à envier à ceux de l’ex-URSS


Alors que les médias vous distraient avec Trump qui a dit le mot « chatte » il y a 11 ans, de grosses révélations ont émergé.

Une Euroise s’insurge que l’accueil de migrants passe avant leurs problèmes

Une habitante de l’Eure : « On avait appelé Eure Habitat pour faire des travaux pour déboucher la baignoire et l’évier, et ils nous ont dit « non, ça coûte trop cher ». Et là, on vient d’apprendre qu’ils logent des migrants ! Ils vont donc être logés nourris, blanchis, gratuitement !»

Taxe foncière : augmentation de 14,7% en moyenne entre 2010 et 2015

Les classes moyennes en ont marre de payer pour les autres….

 

Cette hausse sur cinq ans s’explique par deux hausses simultanées qui servent au calcul de la taxe foncière: +7,6% d’augmentation pour la valeur locative du bien et +6,6% d’augmentation du taux de prélèvement fixé par les villes et les départements. Et sur l’année 2016 la taxe foncière augmente de 3,78%. Par ailleurs elle diffère selon les villes: 2.682 euros à Nîmes contre 1.343 euros à Villeurbanne.

Attentat déjoué en Allemagne : Réfugié en 2015, le suspect a passé l’été 2016… en Syrie

Les médias allemands avaient déjà évoqué un séjour de plusieurs mois en Turquie. Le réfugié syrien soupçonné d’avoir voulu commettre un attentat à Berlin et qui s’est suicidé en prison mercredi, était aussi en Syrie deux mois plus tôt avec un groupe islamiste. C’est en tout cas ce qu’a indiqué son frère Alaa dans un entretien au quotidien allemand Die Welt publié ce samedi.

Selon le récit d’Alaa al-Bakr, son frère avait quitté cette année l’Allemagne, où il était arrivé en 2015 obtenant le statut de réfugié, pour la Syrie. «La dernière fois qu’on a parlé c’était il y a deux mois, il était à Idlib (nord-ouest). Il m’a dit alors qu’il était très en colère et triste à cause de la guerre», a expliqué Alaa al-Bakr depuis sa maison dans la région de Damas. Selon lui, le jeune syrien de 22 ans était actif «pour faire de l’aide humanitaire» au sein d’Ahrar al-Cham, un influent groupe islamiste rival des djihadistes de l’Etat islamique et proche du front Fateh al-Cham (ex-front Al-Nosra, branche syrienne d’al-Qaida). Mais selon Alaa, son frère a aussi bien pu «rejoindre l’EI».

(…) Le Parisien

Albi (81) : 2 policiers blessés, «Ici vous êtes sur une terre d’Allah. C’est pas des mécréants qui vont nous dicter leur loi»

14/10/2016

Deux policiers en tenue du commissariat d’Albi ont été blessés lors d’une interpellation, dans la soirée de mercredi, quartier de Rayssac à Albi.

[…] «Ici vous êtes sur une terre d’Allah. C’est pas des mécréants qui vont nous dicter leur loi… Je vais te tuer, toi et ta famille» Ces propos, cités dans le rapport des policiers, auraient précédé une confrontation physique avec l’un des jeunes, auteur d’un coup de poing dans la figure d’un policier, avant d’être maîtrisé et plaqué au sol. Un deuxième jeune, interpellé dans la foulée, aurait cravaté le policier pour tenter de lui faire lâcher prise.

Pour les témoins au contraire, le policier volontaire pour le «tête à tête», aurait violemment poussé le jeune homme contre le mur du hall. Continuer la lecture de Albi (81) : 2 policiers blessés, «Ici vous êtes sur une terre d’Allah. C’est pas des mécréants qui vont nous dicter leur loi»

Arles : une cinquantaine de jeunes tendent un « guet-apens » à deux policiers

Les deux policiers ont dû se battre à mains nues. Leur véhicule a été incendié

Deux policiers qui intervenaient dimanche soir dans une cité à Arles (Bouches-du-Rhônes) ont été blessés dans un « guet-apens » monté par une cinquantaine de jeunes, et leur véhicule a ensuite été incendié.

Une première intervention a eu lieu vers 22 heures dans la cité Barriol, où un premier véhicule, appartenant à un particulier, avait été incendié.

Sur place, des policiers de la BAC venus en renfort de membres de police-secours croisent un véhicule « suspect » et identifient son propriétaire comme étant un jeune homme frappé par une interdiction de séjour à Arles, pour des faits de vol aggravé, enlèvement et séquestration et extorsion, a-t-on précisé de même source.

Pris à partie une première fois

Continuer la lecture de Arles : une cinquantaine de jeunes tendent un « guet-apens » à deux policiers

La complicité des USA dans le carnage au Yémen, par le New York Times

Source : The New York Times, le 17/08/2016 via Les Crises

Des travailleurs ramassent des restes humains dans un hôpital dirigé par Médecins Sans Frontières après une frappe aérienne, mardi, au Yémen. Abduljabbar Zeyad/Reuters

Des travailleurs ramassent des restes humains dans un hôpital dirigé par Médecins Sans Frontières après une frappe aérienne, mardi, au Yémen. Abduljabbar Zeyad/Reuters

Un hôpital associé avec Médecins Sans Frontières. Une école. Une usine de chips. Selon les lois internationales, ces installations au Yémen ne sont pas des cibles militaires légitimes. Cependant, elles ont toutes été bombardées ces derniers jours par des avions de guerre appartenant à la coalition menée par l’Arabie saoudite, et tuant plus de 40 civils.

Les États-Unis sont complices de ce carnage. Ils ont appuyé la coalition de bien des manières, notamment par la vente d’armes aux Saoudiens pour les apaiser après l’accord nucléaire avec l’Iran. Le Congrès devrait mettre en suspens les ventes d’armes, et le président Obama devrait informer discrètement Riyad que les États-Unis retireront leur aide cruciale si les Saoudiens n’arrêtent pas de viser des civils et s’accordent à négocier la paix.

Continuer la lecture de La complicité des USA dans le carnage au Yémen, par le New York Times

Revue de presse et commentaires sur l'actualité