Jacqueline Schaeffer : « L’inceste paternel ça fait pas tellement de dégât, ça rend des filles un peu débiles » (vidéo)

Quelques psychanalystes tentent de censurer le film  » le mur-la psychanalyse à l’épreuve de l’autisme » de la documentariste Sophie Robert. Cette dernière a eu la mauvaise idée de s’attaquer au verbiage inepte des psys et aux conséquences funestes de la prise en charge des autistes par la psychanalyse.
Car notre pays entretient une exception française que l’on serait bien avisé d’abandonner. Nous sommes en effet le dernier pays au monde, à l’exception de l’Argentine, a donner encore du crédit aux délires pseudo-scientifiques et charlatanesques de la psychanalyse. En matière d’autisme, il est aujourd’hui scientifiquement prouvé que seules les méthodes cognitivo-comportementales sont efficaces. Or, en 2005, un rapport de l’INSERM qui démontrait la médiocrité des résultats obtenus par la psychanalyse dans la prise en charge des enfants autistes fut censuré par le ministre Douste-Blazy qui dû céder devant les menaces et la pression des psychanalystes organisées en corporations et en sectes. L’affaire ne passa pas inaperçu. Une vive polémique s’en suivie avec notamment la publication du fameux Livre Noir de la Psychanalyse. Mais rien ne changea. La psychanalyse continua à trôner en maître dans toutes les institutions, et à séduire l’intelligentsia de gauche. On put même constater un accroissement de violence de la part des psy à l’encontre de leurs opposants.
Dés lors, en France, toute personne qui ose s’attaquer à la secte Lacanienne ou Freudienne, prend le risque de se faire: au mieux insulter au pire trainer devant les tribunaux. Tel fut le cas de Jacques Benesteau. Auteur du livre « Mensonges Freudiens » qu’il dut publier à l’étranger faute d’éditeur courageux en France, Jacques Benesteau fut suspecté d’antisémitisme et poursuivi en justice. Plus récemment c’est le philosophe Michel Onfray qui fit les frais de la hargne des maboules de l’inconscient.
Aujourd’hui c’est la documentariste Sophie Robert qui est menacée. Pourtant, rien dans son travail n’est attaquable. Elle a fait le choix assez malin de laisser parler les psychanalystes pour mieux démontrer leurs contradictions et le manque cruel d’arguments scientifiques de leurs discours. (1) Dans le Mur, on y entend notamment Jacqueline Schaeffer. Celle-ci va jusqu’à minimiser l’inceste paternel pour justifier ses théories foireuses. Est-ce que c’est pour ce genre de délires que la secte des encrassés du bulbe veulent interdire le film et saisir les images de Sophie Robert ?

« L’inceste paternel ça fait pas tellement de dégât, ça rend des filles un peu débiles »

Les victimes d’incestes apprécieront :

(1) Un choix qu’elle explique dans cette interview vidéo (à voir sur le site Autisme.info31)

L’Allemagne réimprime des Marks !: Info ou Intox ?

Selon l’Américaine Pippa Malmgren, spécialiste des marchés financiers et de l’Allemagne, les Allemands auraient annoncé qu’ils comptent réintroduire le Deutsche Mark sur les marchés. Ils ont déjà commandé la nouvelle monnaie et ont même demandé à leurs imprimeurs de se dépêcher. Le Vice-chancelier allemand, Philippe Roesler, a prononcé un discours en septembre dans lequel il dit qu’il n’y aura pas un sauvetage de plus d’un pays de la zone euro. Cette déclaration intervient alors que tout le monde sait qu’il faudra bientôt venir en aide à l’Italie et à l’Espagne.

Cette déclaration est en totale cohérence avec la position du peuple Allemand qui selon un sondage récent est à 70 % opposé à transférer les richesses allemandes pour sauver les nations sur-endettées. L’Allemagne a annoncé également qu’elles soutiendra ou nationalisera une partie voire toutes ses banques pour les sauver mais seulement ses banques. Ceci augmente donc le risque d’un défaut de paiement des pays de la zone euro qui sont affaiblis. Ce qui a amené Pippa Malmgren à ce constat c’est la déclaration récente de Christine Lagarde à Jackson Hole qui a reconnu que l’Allemagne ne pourra faire un « chèque » de renflouement pour aider les membres de la zone euro. Elle a dit « quelqu’un doit faire un chèque ou nous allons avoir des défaillances bancaires historiques multiples ». Dans l’assistance tout le monde a bien entendu qu’il n’y avait aucun chèque à venir.

Pippa Malmgren ajoute qu’il y aurait bien une garantie, celle des réserves d’or mais ces réserves sont insuffisantes. L’autre solution est la remise de propriété de l’actif des nations industrielles ce qui revient à dire une nationalisation des industries par un pays et donc d’un gouvernement étranger. Il n’y a pas pour Pippa Malmgrem de véritables garanties significatives. Et même la Chine ne peut faire un chèque assez gros pour remplir le trou des dettes cumulées des pays de la zone euro.

Voir la suite sur Nation Presse

Le blog de Pippa Malmgren

“Charlie Hebdo” ne l’a-t-il pas “un peu cherché” ?

Le site Fdesouche a eu la bonne idée de compiler les réactions suscitées par l’attentat qui visait le journal satirique et immigrationniste Charlie Hebdo.
Il est intéressant de constater le relativisme, les précautions, et la complicité dont certains commentateurs font preuves.

Comme souvent, le pire est venu de la chaine des Bobos et des faux subversifs , canal +:

Dans sa rubrique “Daily Mouloud,” le chroniqueur de la nouvelle France Mouloud Achour suspecte “Charlie” d’avoir un peu cherché les menaces et la violence. On attend de voir Mouloud devant le directeur du Théâtre de la Ville pour lui demander si les manifestations organisées par des cathos traditionalistes contre la pièce « Sur le concept du visage du fils de Dieu » ne sont pas un peu méritées.

Deux poids deux mesures Mouloud ?

Le Figaro nous apprend aussi que les Musulmans approuvent massivement l’attentat contre Charlie Hebdo sur Facebook… rien d’étonnant quand on sait que les Tunisiens de France ont majoritairement voté pour le parti islamiste Enaharda….mais attention pas d’amalgame !

Pour le prix Nobel Paul Krugman le système euro est voué à l’échec

Dans une tribune publiée aujourd’hui dans le New York Times, Paul Krugman se moque de nos intelligents qui, de plateaux télé en réunion de la dernière chance, se ridiculisent de plus en plus.
Le prix Nobel considère que l’euro est une ineptie économique et financière. Il n’est pas le premier à le dire, l’économiste et prix Nobel Maurice Allais l’avait souligné il y a bien longtemps déjà. Mais ce dernier était libéral, en faveur du protectionnisme et contre l’immigration… pas vraiment le profil qui peut plaire à la caste qui monopolise les débats depuis 30 ans dans l’hexagone.

Paul Krugman partage l’analyse de Dupont-Aignan et de Marine Le Pen; pour lui les statuts qui régissent la banque centrale européenne sont une aberration et la situation actuelle de l’Italie risque bien de faire s’effondrer tout ce château de carte idéologique.

La triste vérité est que le système euro semble de plus en plus voué à l’échec. Et une vérité encore plus triste est que vu comme le système se comporte, l’Europe se porterait sans doute mieux s’il s’écroulait plutôt aujourd’hui que demain.

Lire la suite de Pour le prix Nobel Paul Krugman le système euro est voué à l’échec

Continuer la lecture de Pour le prix Nobel Paul Krugman le système euro est voué à l’échec

Le PS Grec veut faire tomber Papandréou!

On s’en doutait, les eurocrates vont tout mettre en œuvre pour faire reculer les grecs, les menacer et faire peser sur leurs épaules une pression incommensurable. Et pour cela ils peuvent compter sur la complicité de leurs chiens de garde du Parti socialiste européen, et plus particulièrement le PASOK, le Ps grec.
En effet, alors qu’ils ont la majorité au parlement et qu’ils gouvernent le pays, les socialistes grecs n’ont pas le courage de donner la parole au peuple et font le nécessaire pour que leur premier ministre George Papandréou dégage !

De gauche les socialopes européens ??? Combien de benêts croient encore à l’honnêteté de ces paltoquets ?!

Pour Georges Prévélakis, professeur de Géopolitique à l’Université Paris 1 et spécialiste de la Grèce, George Papandréou a signé sa fin politique en soumettant par référendum l’accord européen conclu la semaine dernière.

C’est une nouvelle fuite en avant, probablement sa dernière puisque le gouvernement est en train d’être renversé : les défections se multiplient dans la majorité socialiste depuis cette annonce du Premier ministre. Un groupe supplémentaire d’une dizaine d’élus du Pasok pourrait également se désolidariser. George Papandréou est donc à bout. Peut-être espérait-il gagner encore un peu de temps. Mais il était probablement condamné d’une manière ou d’une autre.

A-t-il joué son va-tout ?

Son départ est une question d’heures. Il n’aura plus la majorité au Parlement lors du vote de confiance prévu vendredi. On s’oriente donc vers des élections législatives anticipées. Le chef de l’opposition a estimé que ce référendum était suicidaire et qu’il ferait tout pour l’empêcher. Or le meilleur moyen pour cela est de renverser le gouvernement actuel.

Ils sont décidément toujours aussi courageux les socialistes!… et incontestablement attachés à la démocratie….

Argentine : Protectionnisme et indépendance monétaire ont permis la sortie de crise

Les recettes économiques « populistes » du couple Kirchner ont réussi à l’Argentine : Christina Kirchner vient d’être réélue pour un second mandat, sans même avoir besoin d’un second tour. Avant elle, son époux, le péroniste de gauche Nestor Kirchner était au pouvoir depuis 2003. Le couple Kirchner a donc gouverné le pays de 2003 à maintenant, et il l’a tiré d’une crise cataclysmique.

L’Argentine s’en est sortie, à partir de 2003, en prenant le contre-pied de ces politiques suicidaires, en retrouvant son indépendance monétaire, en battant monnaie en fonction de ses besoins, et en appliquant un certain protectionnisme. Ce sont les recettes Kirchner.

Lire la suite de  » Argentine : Protectionnisme et indépendance monétaire ont permis la sortie de crise. »

Continuer la lecture de Argentine : Protectionnisme et indépendance monétaire ont permis la sortie de crise

Sortie de l’euro : François Lenglet rejoint Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan

Il y a quelques semaines nous avions tapé sur le crane lisse et luisant de François Lenglet directeur de la rédaction de BFM Business. Face à Marine Le Pen, à l’occasion de l’émission inquisitoriale « Des paroles et des actes » il avait sorti l’artillerie lourde de l’illusionniste: statistiques bidons, infographies mensongères, arguments d’autorités, mensonges économiques, approximations dans les chiffres… la totale panoplie du petit terroriste intellectuel en mission pour terrasser l’infâme.
Sauf que pour conserver un minimum de crédit au sein de la profession, François Lenglet avait été obligé de dire la vérité quelques semaines plus tard…. Et quand François Lenglet dit la vérité, il parle comme Marine Le Pen.

Lors du débat qui a suivi la dernière opération de propagande du président Sarkozy, François Lenglet s’est une nouvelle fois libéré du carcan politiquement correct et du dogme de la pensée unique pour affirmer en quoi l’euro était une mauvaise chose pour un grand nombre de pays européens. Une émancipation salutaire, mais qui arrive bien tard…


Crise / euro – François Lenglet partage l'avis… par FranceDomTom

Aujourd’hui, après l’annonce de l’organisation d’un référendum en Grèce, François Lenglet a franchi une nouvelle étape en déclarant:

On nous dit que c’est impossible de sortir de l’euro, c’est évidemment des bêtises, c’est des problèmes techniques. Rappelons qu’il n’y a pas si longtemps, il y a des pays comme la Tchécoslovaquie qui se sont séparés, chacun des pays a préparé une nouvelle monnaie. L’histoire monétaire est jonchée d’unions monétaires qui se font et qui se défont.

Grèce/référendum : « Depuis hier soir, l’accord du 27/10 est mort » (RMC)

Le peuple grec souffre. La situation politique et sociale est explosive. La majorité gouvernementale est divisée. Il devenait donc dangereux pour le premier ministre grec Georges Papandréou de continuer à ignorer le peuple et les principes démocratiques. Hier, il a donc décidé d’organiser un référendum sur l’accord du sommet européen du 27 octobre dernier. C’est un peu tard, la cécité volontaire dont font preuve les europhiles nous a couté déjà pas mal de fric… et les dégâts sociaux en Grèce sont catastrophiques…
On peut compter sur les eurocrates et leurs chiens de garde pour faire reculer les grecs, les menacer et mettre une pression incommensurable sur toute la société hellénique… nos amis grecs vont devoir affronter une avalanche de propagande dans les jours qui viennent… courage à eux !!!!

François Lenglet sur l’antenne de RMC analyse les conséquences de cette décision.

Papandréou fait exploser l’euro !

Un montage perspicace de French Carcan


Papandréou fait exploser l'euro ! par FrenchCarcan

source

Eric Zemmour : « L’euro made in China » (vidéo)

Si on en croit Sarkozy nous avons échappé à une catastrophe mondiale. Mais grâce à son courage, la situation est sous contrôle. Mieux même, maintenant chaque français devra se réjouir de vivre dans une Union Sino-Germanique généreuse et vigilante.

Bien sûr, si nous voulons bénéficier de toute sa protection, il faudra montrer un maximum d’obéissance à ceux que nous considérions hier encore comme les dépeceurs de notre industrie… conséquences prévisibles du baiser de la mort.. Et dire qu’il existe encore quelques naïfs qui rêvent de protectionnisme aux frontières de l’Europe; ils peuvent commencer à ranger leurs ambitions aux placards, l’Union Sino-Germanique sera l’avant garde d’un monde ouvert au grand vent de la rigueur, de la récession et de la désindustrialisation définitive.

Voilà donc le seul bilan que l’on peut et que l’on doit tirer de la fameuse réunion dite  » de la dernière chance » : Pour sauver l’euro et gagner du temps sur les échéances électorales, Sarkozy et Merkel ont choisi de sacrifier l’indépendance de l’Europe et creuser encore plus profond le trou dans lequel on s’enterre.

L’économiste Jacques Sapir nous avertit: Les conséquences de cet accord partiel seront très négatives. Pour un répit de quelques mois, sans doute pas plus de six mois, on condamne les pays à de nouvelles vagues d’austérité ce qui, combiné avec le « credit crunch » qui se produira au début de 2012, plongera la zone Euro dans une forte récession et peut-être une dépression. Les effets seront sensibles dès le premier trimestre de 2012, et ils obligeront le gouvernement français à sur-enchérir dans l’austérité, provoquant une montée du chômage importante. Le coût pour les Français de cet accord ne cessera de monter.

A bon entendeur…. courage !!!


Eric Zemmour : "L'euro made in China" par rtl-fr

Un député européen moyen gagne plus que la chancelière Merkel…(vidéo)

Quand les européïstes Cohn-bendit, sarkosy, Hollande ou Mélenchon vous disent: Ils faut sauver l’Europe; comprenez qu’il faut sauver le système qui les nourrit.
Car si la construction Européenne est un joli rêve qu’ils tentent de vous vendre depuis plus de 30 ans, c’est aussi une grosse administration qui engraisse celles et ceux qui la servent.

Et aujourd’hui, alors qu’ils s’apprêtent à vous vendre au plus offrant, alors qu’il sont prêts à sacrifier les peuples et la démocratie sur l’autel de leurs idéologies mortifères, les députés européens les plus malins parviennent à percevoir des mensualités qui s’élèvent à presque 15 000 euros, grâce à un système généreux d’indemnités journalières.

Et quand une équipe de télévision s’intéresse au sujet, les journalistes se font virer manu militari !

Zemmour: L’Europe fédérale menace ou solution ?

Un gouvernement européen à la tête d’un État fédéral européen; la voilà la solution. Avec un ministre des finances pour nous dicter ce que nous devons faire. Pour nous dire les bonnes décisions à prendre, et les mauvaises à éviter. Un moment que ça les travaille les intelligents qui nous gouvernent depuis 30 ans.

L’objectif aujourd’hui c’est la fin des Nations… un coup de canif dans le jarret des égoïsmes nationaux. Égoïsmes nationaux: imprégnez- vous bien de ces deux mots… vous allez en bouffer de l’égoïsme national… les euro béats ne manqueront jamais de vous balancer leurs formules de communicants sur les plateaux télé qu’ils monopolisent… Et on peut compter sur leur savoir-faire en matière de comédie… avec la mine sérieuse des gens qui savent et le froncement de sourcil qui va si bien aux margoulins… je ne me fais pas d’illusion, ils trouveront toujours quelques crétins pour les croire…


Eric Zemmour : "L'Europe fédérale : menace ou… par rtl-fr

Zique de la semaine : Jean Louis Murat, la montagne, et Baudelaire. (vidéo)

Il faut vendre les prés pour des usines. Et aussi des rond-points. Et des grandes surfaces. Il faut vendre les prés pour que sortent de terre les immeubles où viendront s’entasser ceux du grand remplacement. Vendre les prés pour des parkings, des entrelacs de routes à trois voies et des 4 x 3… il faut vendre des prés… et après ?. C’est un constat et une question que pose Jean Louis Murat dans sa chanson  » Il faut vendre les près » tirée de son dernier album «Grand lièvre».
Jean Louis Murat l’auvergnat connait bien le monde paysan. Il aime la région dans laquelle il vit loin du tumulte bavard de la capitale. Et il ne manque jamais une occasion de défendre ce qui lui semble être aujourd’hui menacé. Comme dans cet entretien donné à Marianne, dans lequel il déplore la victoire de la plaine sur la montagne :

C’est la victoire des gens des plaines sur ceux de la montagne. C’est une idéologie de la société qui ne veut être surplombée par rien. A leurs yeux, la montagne, c’est fait pour faire du ski ou du trecking, mais certainement pas pour qu’il y ait des paysans et des gens qui y vivent. Donc il faut faire des mégapoles de millions d’habitants où on ne sait pas quoi leur donner à bouffer. C’est une façon horizontale de voir les choses, de mettre tout le monde dans les plaines et dans les villes, d’abandonner l’aspect vertical des choses…
Il n’y a plus personne dans les montagnes et dans les campagnes. Je ne supporte pas le fait citadin et je ne supporte pas les gens des plaines. Pour moi, la plaine c’est la fin du monde.

Lire la suite Zique de la semaine : Jean Louis Murat, la montagne, et Baudelaire. (vidéo)

Continuer la lecture de Zique de la semaine : Jean Louis Murat, la montagne, et Baudelaire. (vidéo)

Moody’s menace le triple A de la France.

La France est tenue en laisse. C’est l’UMP et le PS qui lui ont mis la corde au cou, et ce sont les marchés financiers qui la tiennent des deux mains. Plus les jours passent, et plus la laisse se tend et nous étouffe. On vous l’a dit: la France, quoi qu’en disent l’UMP et le PS, va perdre son triple A. Ce n’est qu’une question de mois. Sarko et son gang tentent de gagner du temps. Leur objectif aujourd’hui est de convaincre les agences de notation de nous pénaliser le plus tard possible, après la présidentielle par exemple.

Mais l’agence Moody’s montre des signes d’impatience. Cette nuit, elle a décidé de menacer notre triple A, en raison des doutes qui pèsent sur notre capacité budgétaire.
Si la France perd sa note, l’addition sera salée pour tout le monde, et particulièrement pour les contribuables et les salariés de ce pays. Et on assistera alors à l’effondrement du château de carte européen.

Voir aussi:

Notre pays ne mérite déjà plus son triple « AAA… mais il y a un accord aujourd’hui entre le gouvernement et les agences de notation

Le gouvernement français fait tout pour empêcher que la note AAA soit abaissée avant la présidentielle de 2012.

Revue de presse et commentaires sur l'actualité