France Info censure Bernard Lugan

Incorrigibles journalistes que ceux de France Info. Eux, si prompts à dénoncer la censure réelle ou supposée pratiquée de par le vaste monde, à commencer par la Russie, viennent en effet de se livrer à un acte de censure particulièrement grossier à l’encontre de Bernard Lugan, Historien, spécialiste de l’Afrique.

Exposé des faits : vendredi 23 mars à 10 heures 30, je reçois le mail suivant :

“Bonjour,

Je suis Catherine Duthu, journaliste au service “Monde” à France Info. Je souhaiterais faire une interview avec Bernard Lugan à propos de la situation au Mali. L’interview se passerait par téléphone et serait ensuite diffusée en longueur sur notre antenne dès 15h45 pour être ensuite rediffusée dans le courant de la journée. Pourriez-vous me contacter au plus vite pour me dire si cela est possible ? Je vous en remercie par avance.”

Un contact téléphonique est donc établi avec la journaliste Catherine Duthu, laquelle, ayant lu mon communiqué sur le Mali publié la veille sur mon blog, souhaitait un entretien pour diffusion le jour même à 15h 45 dans l’émission « Regards sur le monde ».

L’entretien téléphonique se déroula normalement entre 11 heures et 11 heures 15 et la journaliste me confirma qu’il serait diffusé en temps et heure convenus. Or, à 15 heures 45, ce fut un autre intervenant, plus « politiquement correct » aux yeux de sa rédaction qui répondit aux mêmes questions que celles qui m’avaient été posées par Madame Catherine Duthu.

Pourquoi cette censure ? Parce que j’expliquais dans cet entretien que le règlement de la question touareg ne passait pas par des élections, mais par Continuer la lecture de France Info censure Bernard Lugan

Comment l’UMP finance l’islamisme: l’exemple de Chantal Brunel et du Cheikh Al-Bouti (vidéo)

L’UMP cherche à faire oublier son bilan. C’est de bonne guerre. Mais on peut difficilement oublier que sarkozy fut le promoteur de l’immigration choisie dont la conséquence fut l’entrée massive de 203 000 immigrés légaux/an. Il fut aussi le promoteur de la discrimination positive qui n’a fait que renforcer le communautarisme. Il a été tout à la fois l’ardent défenseur de la république métissée, de la diversité et du multiculturalisme.

Mais il a surtout été le grand ordonnateur de la laïcité ouverte. Un concept qui aura permis à des élus de droite comme de gauche de contourner la loi de 1905. Dans son livre,  » Ces maires qui courtisent l’islamisme« , Joachim Véliocas a répertorié tout en les dénonçant les alliances qu’ont tissé les élus de la république avec des islamistes ces dernières années:

Alain Juppé dit avoir  » d’excellentes relations  » avec les  » principaux leaders  » de la communauté musulmane de Bordeaux. Tareq Oubrou, futur imâm de la Grande Mosquée de Bordeaux, est pourtant un laudateur des Frères musulmans, un mouvement qui milite pour la restauration du Califat et la réunion des musulmans d’Istanbul à Bordeaux, la frontière étant  » une méprisable hérésie « . A Marseille, Jean-Claude Gaudin ménage quant à lui toutes les composantes de l’islamisme local, sa mairie allant jusqu’à réaliser les dossiers de presse du mouvement Tabligh. A Paris, Bertrand Delanoé offre 20 millions d’euros pour un Institut musulman, dont le site officiel nous informe qu’il comprend des salles de culte, c’est-à-dire une mosquée. A Strasbourg, la nouvelle mosquée – financée par les collectivités locales – entretient des liens étroits avec l’islam radical. Certains élus UMP demandent une loi punissant l' » injure au fondement d’une religion « , soit le délit de blasphème prévu par la charia, à la suite de l’affaire des caricatures de Mahomet. Etc, etc, etc.

Chantal Brunet, député UMP de Seine-et-Marne est un parfait exemple de cette collusion entre politique et islamisme. Continuer la lecture de Comment l’UMP finance l’islamisme: l’exemple de Chantal Brunel et du Cheikh Al-Bouti (vidéo)

La venue de Marine Le Pen à Meaux perturbée par le Front de Gauche

Le Front de gauche de Mélenchon et le PS montrent leur vrai visage, de républicain en peau de lapin.

Deux journalistes et militants du Front de Gauche, Jean-Charles Girault de Médiapart et Nathanaël Uhl du Nouvel Observateur, avaient menacé de mort Louis Aliot via Twitter. Le Front National a déposé plainte.


 

Marine Le Pen a fait campagne sur le marché de Meaux (Seine-et-Marne), la ville du leader de l’UMP Jean-François Copé, où sa visite d’une heure a été perturbée par l’hostilité de militants du Front de gauche (FG) et du PS. « Résistance ! Résistance ! Résistance ! » : ce slogan exprimé à vive voix a accompagné les déambulations de la leader du Front national entre les étals et auprès des commerçants ou des passants, couvrant parfois la voix de la candidate.

 

Prison / Islam : l’aveu d’un aumônier musulman

En 2006, déjà, France 3 donnait ces informations :

Le « Washington Post » souligne la surreprésentation des musulmans dans les prisons françaises :

Prenant comme exemple la maison d’arrêt de Sédequin, à Lille, et se basant sur des chiffres compilés par des responsables de la communauté musulmane, des sociologues et des chercheurs, l’article estime que « 60 % à 70 % » des détenus en France sont musulmans alors qu’ils représentent « à peine 12 % de la population totale du pays ».

Le Monde.fr

JT de 20h – TF1 – 23/03/12

Dans la population carcérale, il y a beaucoup de musulmans, pour ne pas dire la majorité.

Message au candidat de gauche : Eloignez votre main des machiavels algériens, M. Hollande !

Il se lit dans la presse algérienne une de ces informations qui nous fait souhaiter que nos journaux ne racontent que des bobards et qui vous prête, à Dieu ne plaise, le projet d’une conférence commune avec le ministre d’État algérien, Abdelaziz Belkhadem, sur le thème « La Méditerranée, espace commun ». 

Nous osons croire qu’il ne s’agit là que d’une rumeur grandguignolesque et que vous n’avez pas l’intention d’outrager une si belle mer en en parlant aux côtés d’un si détestable apparatchik dont il vous suffit d’avoir été, une fois, l’hôte à Alger et dont il nous semble superflu de citer les nombreux et brillants états de service au service de l’autocratie et de l’islamisme ni de rappeler que, parmi ses innombrables singularités, figurent celle de militer pour le remplacement de constitution algérienne par la charia, celle d’avoir conspiré la chute de la République algérienne avec les mollah iraniens et, pour les amateurs du burlesque, celle d’avoir renversé la direction légale du FLN au moyen d’un putsch canin, une première mondiale dans la longue tradition des pronunciamientos, puisque notre matamore a confié la besogne rien moins qu’à quelques chiens doberman. Mais ça, c’est le propre de ce régime dont on se demande, M. Hollande,
si vous ignorez ou s’il vous importe peu qu’il incarne tout ce que vous êtes censés haïr et combattre : l’intégrisme islamiste, le mensonge, la duplicité politique, l’archaïsme, l’autocratie,
toutes ces lascivetés politiques, ces paillardises qui font la marque des régimes mafieux et contre lesquelles bataillent encore, ici et là, des Algériens au péril de leur santé, de leur travail et parfois de leur vie.
Alors oui, avoir été une fois l’hôte de ce régime suffit pour le restant de la vie. En bon candidat, vous avez joué à l’hôte obligeant et attentionné Continuer la lecture de Message au candidat de gauche : Eloignez votre main des machiavels algériens, M. Hollande !

Assurances-vie, collections : hausse de 30% pour le patrimoine de Sarkozy

Le « Président du pouvoir d’achat » a fait au moins un heureux : lui-même. Entre 2007 et 2012, le patrimoine de Nicolas Sarkozy a augmenté de plus de 600 000 euros, passant de 2,1 millions au début de son quinquennat à 2,7 millions à la fin.

C’est ce que révèle la déclaration de situation patrimoniale du chef de l’Etat, due par chaque Président au début et à la fin de son mandat, publiée ce samedi au Journal officiel et à consulter ci-dessous. (…)

Rue 89

« il faudra accepter de renoncer à la France, invention récente, et évidemment périssable, comme tout ce qu’emporte l’Histoire »

Christophe Prochasson est historien. Il est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il est très proche du PS. Christophe Prochasson tient une chronique sur France culture. En l’écoutant on touche du doigt l’ambition profonde que partagent communément l’UMP, le PS, et tous les modernistes: la construction d’une Europe Supra-nationale qui mettra fin à la nation.
Christophe Prochasson fait partie de ceux qui se posent en rebelles tout en étant en réalité proches du pouvoir. L’écrivain Philippe Muray appelait ces individus, les rebellocrates. Nous n’avons pas le talent de Philippe Muray, nous nous contenteront donc de désigner Christophe Prochasson par ce qui le représente le mieux, un triste guignol.

Il est à noter que sur France Culture (de gauche), on peut jouer au rebelle en faisant des amalgames stupides et révisionnistes comme le fait Christophe Prochasson. En revanche il est interdit de parler du génocide vendéen... la gauche a toujours une drôle de conception de la liberté d’expression.

Un terroriste islamiste assigné à séjourner dans un hôtel en Savoie !

Merouane Benhamed qui a été condamné en 2002 à 10 ans de prison pour association de malfaiteurs dans un but terroriste après avoir projeté des attentats envers les ambassades russes et américaines à Paris. Depuis juin 2011, cet individu a été libéré et placé d’office à Aiguebelle, un village de Savoie avec l’obligation de ne pas le quitter.

« La France ne peut pas l’expulser vers son pays d’origine, l’Algérie, où sa sécurité ne serait pas garantie. En attendant c’est l’État français qui paie la pension complète en hôtel à ce résident qui cherche désormais un autre pays d’accueil. »

Les invités fanatiques de l’UOIF enfin privés de visas

Depuis cinq ans le gouvernement Sarkozy octroie des visas pour que des prédicateurs islamistes voulant tuer pêle-mêle Juifs, apostats et homosexuels  puissent participer au rassemblement de l’UOIF (fédération musulmane proche des frères musulmans en charge de plusieurs mosquées en France). Et cette année encore ce sont deux « savants » particulièrement antisémites, le Cheikh Yussuf Al-Qaradawi et  l’égyptien salafiste Mahmoud al-Masri, qui ont reçu du cabinet de François Fillon et des services de Claude Guéant l’autorisation d’entrer en France.

Or il semblerait que le travail fournit par Joachim Véliocas de l’observatoire de l’Islamisation, et les pressions exercées par riposte Laïque, le FN, et des associations juives  aient porté leurs fruits. Le gouvernement vient en effet de faire machine arrière en privant de visa les deux fanatiques cités plus haut. Sage décision mais qui ne peut que nous laisser circonspect.

Car, comme le précise Joachim Véliocas :

 

il aura fallu sept morts, un « buzz » internet  mettant en ébullition toute la blogosphère juive, le communiqué de deux associations juives, un communiqué du FN et une dépêche AFP, pour que le cabinet de Claude Guéant daigne annuler les visas accordés par le très islamophile Quai d’Orsay d’Alain Juppé.

Le responsable de l’Observatoire de l’Islamisation  en profite au passage pour demander la démission du maire de Bordeaux, Alain Juppé, qui il accuse d’ avoir acheté avec l’argent des contribuables un terrain pour les Frères Musulmans, dans le but d’y construire une mosquée.

Notons quand même qu’il est stupéfiant de constater que ce sont de simples blogueurs issus de la société civile qui parviennent à informer et alerter sur l’extrémisme des prêcheurs connus pour justifier le meurtre au nom d’Allah, alors que les média se taisent et des milliers de fonctionnaires de l’Intérieur  ferment les yeux. Cette affaire en dit long sur la duplicité du système médiaticopolitque.

Car même si nous nous félicitons de ce rétropédalage du gouvernement, nous ne sommes pas dupe. Nous savons que jusqu’au bout, le gouvernement Sarkozy aura péché par laxisme à l’égard de l’islamisme, et ce n’est pas un micro réveil électoraliste à un mois du premier tour qui fera illusion.

D’autant que les relations qu’entretient le pouvoir sarkozyste avec le Qatar dont on sait qu’il finance les mouvements islamistes, se renforcent de jour en jour…. et devrait inquiéter les français…

 

 

Toulouse : Marche en hommage à Mohamed Merah ce samedi ?

Après les pages Facebook en hommage à l’islamiste Mohamed Merah. Après la minute de silence à sa mémoire demandée par une prof de Lycée. Voici la marche en l’honneur du terroriste:

 

La police toulousaine se prépare ce samedi à une éventuelle manifestation en hommage à Mohamed Merah, le tueur présumé de sept personnes abattu jeudi par l’unité d’élite du Raid, dans la cité des Izards où il a grandi, a-t-on appris de source policière.

Addendum : La police a dissuadé cet après-midi une trentaine de personnes de manifester en souvenir de Mohamed Merah et en soutien à sa mère dans le quartier d’origine du tueur au scooter.

Des groupes de quelques personnes ont stationné sur la place de 15h à 16h sans vraiment s’agglomérer, les garçons restant à l’écart, hostiles à la présence des médias, tandis que quelque jeunes filles, dont l’une en voile intégral noir, s’exprimaient. Cette dernière a expliqué que le but de l’initiative était « d’acheter des roses rouges et blanches » pour aller les porter au quartier du Mirail devant le domicile de la mère de Mohamed Merah, relâchée hier soir après trois jours de garde à vue.

Peu après 16h, ces quelques jeunes filles, essentiellement accompagnées d’enfants, ont formé un cortège qui a tenté de se diriger vers la station de métro suivante. Elles ont été interceptées quelques centaines de mètres plus loin. […]

Le Figaro

Les moyens de surveillance ont permis de détecter des appels à une marche qui aurait lieu à 15 heures à Toulouse et les forces de l’ordre ont été mobilisées pour y faire face.

Le JDD

La montée en trompe-l’oeil de Mélenchon

La stratégie de campagne de Jean-Luc Mélenchon s’avère payante… pour faire basculer vers lui des votes hollandistes, pas tellement pour décrocher le vote populaire ni pour enrayer le vote lepéniste.

 

Philippe Cohen – Journaliste à Marianne, rédacteur en chef de Marianne2.fr et co-responsable du service politique.

Un compliment du Président en campagne. Un éloge de Bernard Tapie au JT de France 2 de dimanche soir (« Lui au moins, il propose vraiment quelque chose d’autre »)…. Un autre d’Henri Guaino sur Europe 1 : « Je trouve très intéressant que M. Mélenchon soit là et fasse vivre une partie de l’échiquier politique  » Une pleine page du Figaro pour vanter la démonstration de force de Mélenchon….

Bien sûr, il est quelques compliments médiatiques et politiques dont le candidat du Front de Gauche pourrait se passer. Mais il serait ridicule de l’accuser de collusion quand Jean-Luc Mélenchon n’est que la victime des manoeuvres politiques de la droite. D’abord, l’esthétique des drapeaux rouges peut réchauffer les coeurs. Et puis, voir défiler des dizaines de milliers de personnes contre les méfaits du néolibéralisme ne peut que réjouir, tant l’atonie qui se prolonge face à la paupérisation des classes moyennes et populaires a quelque chose de préoccupant, voire d’angoissant. Jusqu’où allons-nous subir le joug des hedge funds, des traders, des banquiers, des technocrates et des actionnaires anonymes qui ne réalisent même pas qu’ils gagnent leurs retraites en faisant licencier des millions de travailleurs dans les pays développés ? Que la rue entre dans la campagne et que Mélenchon ait réussi à former la plus grosse manif depuis la mobilisation pour la défense de la retraite de Nation est à porter à son crédit.

Ce n’est pas une raison pour ne pas discerner pourquoi la percée médiatique de Mélenchon comporte deux illusions.

Mélenchon, candidat du peuple ?

La première consiste à penser que la percée de Jean-Luc Mélenchon témoignerait d’une montée en puissance de l’électorat populaire. C’est malheureusement faux. En janvier dernier, Jean-Luc Mélenchon ne rassemblait que 6% des suffrages ouvriers dans les sondages, contre 34% pour François Hollande et 32% pour Marine Le Pen. Bien entendu, les ouvriers de Fralib et de Lipton ont été mis en avant dans le défilé de dimanche. De là à penser que le Front de gauche ressucite la lutte des classes ou que la campagne Mélenchon permet à la gauche de retrouver un vote ouvrier, il y a un pas qu’il faut se garder de franchir : dans le dernier sondage IFOP, le candidat du Front de Gauche progresse, mais plafonne à 12%, à peine deux points au dessus de son score, et son score chez les employés n’est que de 9%. De son côté, François Hollande plafonne à 22% tandis que Marine Le Pen, malgré le gros trou d’air de sa campagne, reste première dans la catégorie avec 31% des intentions de vote.

Mélenchon un antidote contre le Front national ?

La deuxième illusion est de croire que la rhétorique mélenchonienne est efficace pour contrer le Front national. Continuer la lecture de La montée en trompe-l’oeil de Mélenchon

Revue de presse et commentaires sur l'actualité