Marine Le Pen sur Europe 1

Marine Le Pen : « Je me moque d’être écoutée mais l’État doit cesser ces méthodes »

Marine Le Pen : « La nationalité française doit s’hériter ou se mériter »

La culture et l’héritage, les oubliés de la campagne présidentielle

Marine Le Pen : « Je ne veux pas le chaos »

Grande interview de Marine le pen réalisée par Le Parisien et ses lecteurs

Quand nous avons reçu Marine Le Pen au siège du « Parisien » – « Aujourd’hui en France » à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), pour qu’elle y soit interrogée par nos lecteurs, la candidate FN à la présidentielle débarquait d’un avion du Tchad et s’apprêtait à s’envoler le soir même pour Moscou. Une campagne au pas de charge, mais elle tient le choc « sans prendre aucun médicament ou quoi que ce soit », assure-t-elle. La candidate d’extrême droite, en tête dans les sondages ou ex aequo avec Emmanuel Macron, s’est efforcée à la pédagogie sur la sortie de l’euro et a répondu avec aplomb aux questions sur les affaires.


Affaires. « Le juge peut bien attendre cinq ans de plus »

Boris Bigot.L’affaire Fillon suscite chez les Français un dégoût des politiques. Vous-même n’êtes pas un exemple de probité. Que proposez-vous pour moraliser la vie politique ?

Marine Le Pen. Je ne suis pas un exemple ? C’est vous qui le dites. Vous n’en savez rien.

Boris Bigot. Vous avez refusé de répondre à la convocation de la justice…

J’ai refusé de m’y rendre parce qu’il y a quinze mois j’ai demandé la désignation d’un juge d’instruction. On m’a dit non et on a attendu l’ouverture de la campagne présidentielle pour désigner ce fameux juge d’instruction. Ce genre d’instrumentalisation de la justice n’est pas admissible. Alors, s’ils ont attendu quinze mois, ils peuvent bien attendre un mois et demi de plus, ou cinq ans… Je suis victime d’une persécution judiciaire, menée par M. Schulz (NDLR : l’ex-président du Parlement européen). Le Parlement européen ne supporte pas qu’il y ait une opposition en son sein. Tous les mouvements politiques eurosceptiques ont fait l’objet de poursuites… Certains de nos assistants parlementaires ont aussi des responsabilités politiques. Tout le monde a le droit d’avoir un engagement politique à côté de son travail. Au Parlement, ils veulent transformer les députés, les assistants parlementaires — bref, tout le monde — en fonctionnaires européens. Moi, je suis députée et j’ai été élue pour combattre l’Union européenne. Et mes assistants aussi combattent l’Union européenne. Et c’est ça qui pose un problème (NDLR : le Parlement européen soupçonne le FN d’avoir mis en place un système d’emplois fictifs avec vingt assistants parlementaires qui auraient en réalité travaillé pour le parti et non pour leurs eurodéputés).

VIDEO. Marine Le Pen : «Je suis victime d’une persécution judiciaire»

 

Philippe Puissant. Mais que proposez-vous pour moraliser la vie politique ? Continuer la lecture de Marine Le Pen : « Je ne veux pas le chaos »

Pour Macron, la Guyane est une île

Le 27 mars 2102 les sondages donnaient les résultats finaux du 1er tour de la présidentielle.

Un mois avant l’élection présidentielle de 2012 les sondeurs avaient donné les résultats du premier tour avec une marge d’erreur d’à peine 1%.
Le meilleur institut semble avoir été Opinionway. À part pour Bayrou, il a donné les résultats avec une très grande précision.

Source: wikipédia

Sondages du 27 mars 2012

Résultats du premier tour de l’élection.
Source: ministère de l’intérieur.

revue de presse et commentaires sur l'actualité