A Saint-Denis, l’embarrassant Monsieur Messaoudene, à l’origine de la marche contre l’islamophobie

L’élu s’est fait un nom en 2012, en publiant une longue série de tweets ironisant sur le meurtre d’enfants juifs par le terroriste islamiste Mohammed Merah. « Le présumé tueur n’est pas resté casher [sic] très longtemps », rigolait Messaoudene quelques heures après le massacre. – AFP

Nice (06) : une jeune médecin tabassée dans la cité des Moulins, SOS Médecins refuse de s’y rendre jusqu’à nouvel ordre

Pendant que Mélenchon manifeste avec les frères musulmans, dans les enclaves islamiques en voie de sécession les islamo-racailles tabassent les femmes médecins.

On apprend grâce à ce témoignage que les médecins de Nice seront dorénavant accompagnés par la police lors de leurs déplacement dans les cités…. est- ce-que l’on mesure le recul civilisationnel que nous sommes en train de vivre?

Rennes (35) : une bande d’adolescentes agresse un couple sans raison, l’une d’elles tente de poignarder les victimes

Un jeune couple qui se promenait, a été agressé par quatre adolescentes, dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 novembre 2019, avenue Henri-Fréville, à Rennes. L’une d’elles a sorti un couteau. La jeune femme a été touchée.

Le phénomène est connu à Paris. Des groupes de filles qui jouent les caïds et n’hésitent pas à agresser des personnes. Pour le plaisir d’en Continuer la lecture de Rennes (35) : une bande d’adolescentes agresse un couple sans raison, l’une d’elles tente de poignarder les victimes

Iran : quand les intellectuels français encensaient les fous d’Allah

La manifestation islamo-gauchiste de ce 10 novembre 2019 n’est pas un hasard.  Elle puise ses sources dans l’Histoire récente.  C’est cette gauche qui dans les années 70 a soutenu les islamistes pour faire tomber le Shah d’Iran jugé trop occidental.

Souvenez-vous aussi du soutien aveugle que Mélenchon a apporté au printemps arabes mené par les islamistes….


(…)

Les écrits douteux de Michel Foucault

Qu’il suffise, pour s’en convaincre, de lire ce que, le 26 novembre 1978, il osa écrire dans le grand quotidien italien Corriere della Sera (article par ailleurs repris en français dans le deuxième tome de ses Dits et écrits) au sujet de ce même ayatollah Khomeiny qui s’apprêtait à devenir alors effectivement, après avoir renversé le shah d’Iran (Mohammad Reza Pahlavi), l’autoproclamé et terrible « guide spirituel » de cette effroyable « révolution islamique » : « C’est l’insurrection d’hommes aux mains nues qui veulent soulever le poids formidable qui pèse sur chacun de nous, mais, plus particulièrement sur eux, ces laboureurs du pétrole, ces paysans aux frontières des empires : le poids de l’ordre du monde entier. C’est peut-être la première grande insurrection contre les systèmes planétaires, la forme la plus moderne de la révolte et la plus folle. » Démente, cette stratégie de l’aveuglement, lorsqu’on songe, notamment, à cette horrible burqa, sorte de prison ambulante, dans laquelle les mollahs et autres talibans prétendent enfermer, de sinistre et médiévale mémoire, leurs femmes, occultant ainsi là jusqu’à ce beau et noble « visage » que magnifie, par exemple, un penseur tel qu’Emmanuel Levinas en ce chef-d’oeuvre philosophique qu’est Totalité et infini (1961).

Michel Foucault, pourtant mémorable auteur de livres aussi Continuer la lecture de Iran : quand les intellectuels français encensaient les fous d’Allah

En 40 ans, le terrorisme islamiste aurait provoqué la mort d’au moins 167 096 personnes dans le monde

Quantifier et localiser précisément le phénomène, de ses origines en 1979 à nos jours, pour tenter de mieux le comprendre. C’est le travail auquel s’est livrée depuis plus d’un an la Fondation pour l’innovation politique. Voici en exclusivité les résultats de cette étude.

C’est un voyage de quarante ans dans l’horreur du terrorisme islamiste. Un voyage dans le temps et dans l’espace. De l’assassinat d’un responsable religieux à Téhéran le 27 décembre 1979 par un groupe chiite jusqu’à une explosion à Dacca au Bangladesh le 31 août, revendiquée par l’Etat islamique. Au total, l’étude menée par la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol, un laboratoire d’idées français d’inspiration « libérale, progressiste et européen ») a Continuer la lecture de En 40 ans, le terrorisme islamiste aurait provoqué la mort d’au moins 167 096 personnes dans le monde

Marche contre l’islamophobie : Marwan Muhammad (CCIF) fait scander à la foule « Allah Akbar »!

Papacito : « Les profs ont voté Parti Communiste, et maintenant se font braquer par des banlieusards dans leurs salles de classe… Ils ont le Colissimo civilisationnel qu’ils avaient commandé ! »

Revue de presse et commentaires sur l'actualité