Italie : Un Sénégalais met le feu à un bus rempli d’enfants pour « venger les migrants morts en Méditerranée »

Il s’appelle Ousseynou Sy, a 47 ans et est italien d’origine sénégalaise. Ce mercredi, ce chauffeur d’une ligne de bus de Milan a voulu perpétrer un massacre pour « venger les morts en mer ».


« C’est un miracle, cela aurait pu être un carnage. Les carabiniers ont été exceptionnels pour bloquer le bus et faire sortir tous les enfants », a déclaré à la presse le procureur de Milan, Francesco Greco, précisant ne pas exclure «l’hypothèse du terrorisme ».

Les 51 élèves de deuxième année de collège revenaient d’une sortie sportive avec trois accompagnateurs quand le chauffeur a subitement changé de trajectoire à San Donato Milanese et pris ses passagers en otage. «Personne ne sortira d’ici vivant», a-t-il lancé, selon le témoignage de plusieurs enfants.

(…) Le Figaro

 

Toulouse : un homme « qui déteste le FN » condamné pour des tags antisémites et racistes

Un homme de 64 ans, retraité de Fonction publique, comparaissait au tribunal correctionnel pour avoir tagué des inscriptions à connotation racistes et antisémites sur des bâtiments publics.

Ce retraité dénote dans le box des prévenus. En couple avec une femme qui appartient à la communauté juive de Toulouse, il « ne s’explique pas » comment il a pu inscrire des phrases à connotation racistes et antisémites sur des bâtiments publics. Continuer la lecture de Toulouse : un homme « qui déteste le FN » condamné pour des tags antisémites et racistes

La théorie du Grand remplacement «n’est pas absurde» pour Marion Maréchal

Dans un article de l’hebdomadaire britannique The Economist, Marion Maréchal multiplie les divergences idéologiques avec Marine Le Pen.

Du «conservatisme» dont elle continue de se réclamer, quand Marine Le Pen accuse ce courant d’aller «à l’encontre de la méritocratie». De l’étiquette de «populiste» qu’elle rejette, quand Le Pen s’en pare volontiers. Ou de sa volonté de faire tomber les digues entre droite traditionnelle et nationaliste, à rebours de la présidente Continuer la lecture de La théorie du Grand remplacement «n’est pas absurde» pour Marion Maréchal

Italie : Un Sénégalais met le feu à un bus rempli d’enfants pour « venger les migrants morts en Méditerranée » (MàJ)

« C’est un miracle, cela aurait pu être un carnage. Les carabiniers ont été exceptionnels pour bloquer le bus et faire sortir tous les enfants », a déclaré à la presse le procureur de Milan, Francesco Greco, précisant ne pas exclure «l’hypothèse du terrorisme ».

Les 51 élèves de deuxième année de collège revenaient d’une sortie sportive avec trois accompagnateurs quand le chauffeur a subitement changé de trajectoire à San Donato Milanese et pris ses passagers en otage. «Personne ne sortira d’ici vivant», a-t-il lancé, selon le témoignage de plusieurs enfants.

(…) Le Figaro


Il s’appelle Ousseynou Sy, a 47 ans et est italien d’origine sénégalaise. Ce mercredi, ce chauffeur d’une ligne de bus de Milan a voulu perpétrer un massacre pour « venger les morts en mer ».

Alors qu’il conduisait son bus, dans lequel avaient pris place de nombreux enfants, l’homme a détourné celui-ci de son itinéraire, a attaché les enfants avec des câbles aux poignets et les a menacés d’un couteau. Heureusement, l’un d’eux a pu conserver son téléphone et former le numéro des urgences. Continuer la lecture de Italie : Un Sénégalais met le feu à un bus rempli d’enfants pour « venger les migrants morts en Méditerranée » (MàJ)

Valence (26) : Un migrant algérien « en voie de radicalisation », déjà incarcéré pour braquage, jugé pour avoir fait vivre « un enfer » à son ex

Un homme de 29 ans, en voie de radicalisation, menaçait son ex-compagne sur les réseaux sociaux de la tuer et d’enlever leur fille. Le tribunal de Valence l’a condamné lundi 18 mars à dix ans d’interdiction de territoire.

[…]

« Ma vie est devenue un enfer, je vis dans la peur depuis quatre ans. » À la barre du tribunal correctionnel de Valence, la jeune mère de famille valentinoise décrit, lundi 18 mars, le contexte dans lequel elle vit. Une situation qu’elle doit à son ex-compagnon âgé de 29 ans avec qui elle a eu une petite fille, aujourd’hui âgée de 5 ans. De décembre 2016 à janvier 2017, juste après leur séparation, elle a reçu des menaces de mort de la part du père de son enfant, sur fond d’apologie du terrorisme.

[…] Continuer la lecture de Valence (26) : Un migrant algérien « en voie de radicalisation », déjà incarcéré pour braquage, jugé pour avoir fait vivre « un enfer » à son ex

Le Monde : « Le concept de Grand remplacement tend à se banaliser dans une partie de l’opinion publique »

Hi,Hi,Hi,Hi….


L’idée que les élites organiseraient une substitution des « Français de souche » par des immigrés recueille aujourd’hui l’adhésion d’une proportion importante de la population, explique, dans une tribune au « Monde », l’historienne Valérie Igounet.

(…) C’est en 2010, dans son livre Abécédaire de l’in-nocence (éditions David Reinharc), que Renaud Camus emploie cette expression, avant d’y consacrer, l’année suivante, chez le même éditeur, un ouvrage. Dans Le Grand Remplacement, la thèse qu’il développe est celle de l’existence d’une entreprise délibérée, ourdie par les « élites mondialistes », de substitution des « Français de souche » par l’immigration musulmane de l’Afrique et du Maghreb.

Invitée, le 2 novembre 2015, sur BFMTV, Marion Maréchal, alors Continuer la lecture de Le Monde : « Le concept de Grand remplacement tend à se banaliser dans une partie de l’opinion publique »

« Pendez les Blancs » : le rappeur Nick Conrad condamné à 5000 euros d’amende avec sursis

Saint-Denis (93) : Tariq Ramadan assiste à une conférence de La France Insoumise sur les violences faites aux femmes avec Danièle Obono

Tariq Ramadan, toujours mis en examen pour viol dans deux dossiers et sous contrôle judiciaire, a été aperçu hier soir à Saint-Denis lors d’une réunion « contre les violences faites aux femmes au quotidien », en présence de Danièle Obono et de Françoise Vergès. Cette réunion était organisée par Majid Messaoudène, militant décolonial et conseiller municipal La France insoumise en charge de l’égalité et des droits des femmes à la mairie de Saint-Denis. Des femmes en désaccord avec sa présence ont quitté la salle.

Le prédicateur musulman, qui se serait installé à Saint-Denis depuis sa libération conditionnelle, a été aperçu plusieurs fois dans la ville ces derniers jours. Il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis du 2 février au 15 novembre 2018 à la suite de sa mise en examen pour « viol » et « viol sur personne vulnérable ». Au moins trois femmes ont porté plainte contre lui. Le 14 mars dernier, la cour d’appel de Paris a rejeté la demande de levée des deux mises en examen déposée par les avocats de Tariq Ramadan. Continuer la lecture de Saint-Denis (93) : Tariq Ramadan assiste à une conférence de La France Insoumise sur les violences faites aux femmes avec Danièle Obono

Marseille : une jeune étudiante de 21 ans poignardée à mort en pleine rue pour son téléphone portable

Reims (51) : inauguration de la mosquée, l’une des plus grandes de France

Et pendant ce temps la colonisation continue….


Il fallait montrer patte blanche, hier, à l’entrée de la grande mosquée de Reims. C’était jour d’inauguration, en présence de nombreuses personnalités politiques et religieuses. Parmi elles figuraient notamment Sami Mohamed Al Sualiman, ambassadeur du Koweit en France, Mohamed Nasser Almtairi, représentant du ministère des affaires religieuses du Koweit, Amar Lasfar, président des musulmans de France, Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, Arnaud Robinet, maire de Reims, Aina Kuric, députée ou encore Jacques Lucbereilh, sous-préfet de Reims. Ce moment était attendu depuis près de cinq ans. […] Le chantier démarre en 2008 avec une première pierre posée symboliquement le 13 septembre de cette même année. Une longue attente due principalement aux recherches de financement de l’édifice dont le coût global est estimé à 7 millions d’euros. Sans fonds publics, comme l’interdit la Continuer la lecture de Reims (51) : inauguration de la mosquée, l’une des plus grandes de France

Les chars du carnaval de Hoenheim (67) contrôlés par la police une semaine après le retrait forcé d’un char à l’effigie de Macron à Sélestat

Ils sont en train de devenir complètement dingue dans la macronie…


Elle est connue pour ses chars critiques à l’égard des politiques : la cavalcade du Bouc bleu a eu droit à une visite de la police, avant le départ des 700 carnavaliers dimanche. Le week-end précédent, un mannequin d’Emmanuel Macron portant un gilet jaune et pendu à un char avait dû être retiré à Sélestat.

L’étonnement du maire de la commune

Le contrôle à Hoenheim a surpris le maire, Vincent Debes. « Il y a souvent eu des caricatures politiques, il y a eu celle de Sarkozy, celle de Hollande, moi-même aussi j’ai eu ma tête un peu bizarroïde sur un char. En ce jour un peu particulier, il y a des choses qu’on peut accepter. »

Marche pour le climat : ces financiers mondialistes qui se cachent derrière la belle histoire de Greta Thunberg

Notre chroniqueuse a vécu plusieurs années en Laponie suédoise et a présidé le groupe d’amitiés France-Suède à l’Assemblée nationale. C’est donc avec un regard attendri qu’elle s’est penchée sur l’histoire de la jeune militante écologiste Greta Thunberg…

(….)C’est la que ça se complique. Parmi les actionnaires de la start-up, on trouve les membres de deux familles interconnectées : les Persson, enfants du milliardaire Sven Olof Persson, qui a fait fortune, entre autres, dans la vente de voitures (Bilbolaget Nord AB) et les Rentzhog. Les deux familles d’investisseurs, qui se sont rencontrées dans la région du Jämtland, n’ont aucun lien avec l’écologie, ce sont des spécialistes de la finance.

Sauver la planète tout en maintenant la croissance économique et en réclamant encore plus de mondialisation

En mai 2018, Ingmar Rentzhog est recruté comme président-directeur du think tank Global Utmaning, faisant la promotion du développement durable et se déclarant politiquement indépendant. Sa fondatrice n’est autre que Kristina Persson, fille du milliardaire et ex-ministre social-démocrate chargée du développement stratégique et de la coopération nordique entre 2014 et 2016. Via Continuer la lecture de Marche pour le climat : ces financiers mondialistes qui se cachent derrière la belle histoire de Greta Thunberg

Pays-Bas : 3 morts et plusieurs blessés. Un turc recherché (Possible différent familial)

En début de soirée, le porte-parole de police d’Utrecht a annoncé l’arrestation de ce principal suspect.

Le tireur aurait crié Allah Akbar

Gökmen Tanis est né le 2 juillet 1981 à Yozgat en Turquie
Il était connu pour s’être rendu et avoir combattu en Tchétchénie.
Il était arrivé en Hollande il y a quelques années et semblait peu intégré à la société hollandaise, vivant relativement reclus.
Il avait été arrêté il y a quelques années par la police Hollandaise pour ses connexions avec l’Etat Islamique.

BBC Turquie


D’après les médias néerlandais, les tirs se sont produits aux alentours de 10h45 ce lundi matin. Un porte-parole de la police, a indiqué que le tireur avait pris la fuite en voiture, et certains témoins affirment de leur côté qu’il y aurait plusieurs «auteurs», rapporte SudInfo. D’après le quotidien néerlandais l’Algemeen Dagblad, des personnes présentes sur les lieux au moment des faits ont raconté qu’un homme dans le tramway se rendant à la gare d’Utrecht a dégainé une arme et tiré sur plusieurs personnes.
Sur les lieux de l’attaque à proximité d’un pont de cette ville parmi les plus grandes du pays, une victime était recouverte d’un drap et gisait sur la voie entre deux wagons, a rapporté un journaliste de l’agence de presse néerlandaise ANP sur place.

Piste de la motivation terroriste

Joost Lanshage, le porte-parole de la police, a expliqué que la thèse d’une motivation terroriste était envisagée et le coordinateur de la lutte antiterroriste a convoqué une réunion de crise. Le premier ministre néerlandais Mark Rutte s’est dit «profondément inquiet» et les mesures de sécurité ont été renforcées autour du siège du gouvernement, précise une radio locale.

Selon les médias locaux, les écoles de la ville et plusieurs bâtiments ont fermé leurs portes. La surveillance dans les gares et les mosquées a été renforcée, ainsi que dans les aéroports (dont celui d’Amsterdam-Schiphol) et les bâtiments clés du pays . Le niveau de menace a été relevé à 5, le plus élevé, pour la province d’Utrecht au moins jusqu’à 18 heures.

Plusieurs personnes ont été blessées lundi 18 mars dans une fusillade dans un tramway dans la ville néerlandaise d’Utrecht, a annoncé la police locale, qui a déployé une unité antiterroriste sur les lieux selon plusieurs médias locaux.

« Fusillade sur la place du 24-Octobre. Plusieurs blessés signalés. Une opération de secours est en cours », a déclaré la police dans un tweet, précisant qu’il s’agissait d’« une fusillade dans un tramway » et que plusieurs hélicoptères médicaux avaient été déployés. Alors que le coordinateur de la lutte antiterroriste, Pieter-Jaap Aalbersberg, a convoqué une réunion de crise, le premier ministre néerlandais, Mark Rutte, s’est dit « profondément inquiet » de la situation.

Le Monde

Immigration : la journaliste Géraldine Woessner reconnaît la réalité du « Grand remplacement » et réclame des statistiques ethniques

Certains journalistes de la casse commencent à comprendre ce que nous subissons depuis 30 ans. Le problème c’est que cela fait aussi 30 ans qu’ils nient l’évidence et que leur idéologie immigrationiste est à la source du Grand remplacement.
Aujourd’hui les chiffres parlent d’eux même. La réalité ethnico-religieuses de nos villes démontrent ce que nous affirmons. Les lus honnêtes des journalistes ne peuvent plus faire comme si rien n’avait changé… mais c’est trop tard, ils se sont totalement décrédibilisés.

Revue de presse et commentaires sur l'actualité