L’UE va injecter 97,6 M€ dans les « quartiers défavorisés » d’Ile-de-France

L’UE va déverser 97,6 M€ sur la région Ile-de-France, en particulier en Seine-Saint-Denis. Ils seront réservés en priorité aux « banlieues déshéritées », ce dont se félicite la Secrétaire d’Etat à la Politique de la Ville, Myriam El Khomri.

L’Europe sait se montrer généreuse. Encore faut-il connaître le mode d’emploi pour accéder à ses précieuses aides. Dans sa nouvelle programmation 2014-2020, l’Union européenne a revu et corrigé les modes d’attribution de sa manne et cible les zones urbaines défavorisées.

Ce lundi, douze « territoires » vont être désignés par le conseil régional, la nouvelle autorité de gestion pour les fonds européens en Ile-de-France.

Avec 97,6 M€ à la clé. Pour espérer être dans le dernier carré, il faut au moins être de la taille d’une agglomération, être classé « quartiers prioritaires » et donc concentrer un certain nombre de difficultés socio-économiques. Plaine Commune est sur les rangs. Lire la suite

Les otages de l’Hyper Cacher remettent en cause l’héroïsme de Lassana Bathily

Extrait d’un article des Inrocks

“La France avait besoin d’un héros”

Les survivants décrivent leur rencontre avec Lassana Bathily, un autre employé du magasin qui se trouvait au sous-sol lorsque le terroriste est arrivé, qui sera par la suite érigé en héros pour avoir “sauvé” des otages. Une cérémonie en son honneur a d’ailleurs été organisée par le gouvernement, et le jeune homme d’origine malienne a été naturalisé français.

Pourtant le terme de “sauveur” est une hyperbole, selon certains des anciens otages : “Lassana Bathily est quelqu’un de vraiment bien, adoré de tous ses collègues de l’Hyper Cacher, et qui effectivement nous a proposé de nous sauver, en prenant avec lui le monte-charge”, explique Jean-Luc. Mais il n’a pas pu nous sauver, puisque nous avons tous refusé. Dehors, il a aidé la police. Les médias et les officiels ont voulu enjoliver le tableau, ajoutant qu’il nous aurait fait descendre, cachés, etc. Ce n’est pas vrai, mais ce n’est pas de la faute de Lassana. A ce moment-là, la France avait besoin d’un héros.”

“On va mourir, d’accord, mais qu’il vienne nous chercher” Lire la suite

Tourcoing: Gérald Darmanin, bras droit de Nicolas Sarkozy, annule un spectacle pour ne pas choquer les musulmans de sa ville

La municipalité de Tourcoing, qui organise ce samedi une Fête de la musique, a annulé un spectacle de la compagnie belge Thank You For Coming à cause de son titre : Boudin & Chansons.On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui. Cette sentence s’appliquerait-elle à la politique culturelle de Tourcoing ?

Contactée il y a plusieurs semaines, la compagnie avait été choisie dans un premier temps par le service « événementiel » de la ville, qui connaissait son spectacle. « Il y est question de la condition féminine et l’homme y est comparé à un cochon », résume la chargée de diffusion de Thank You For Coming.

« Puis nous avons reçu un coup de fil pour annuler au motif que ça pouvait choquer. On a d’abord cru à une blague et on a demandé un mail dans lequel on nous explique que le premier adjoint juge dangereux de faire jouer un spectacle contenant le mot boudin dans son titre. »

Premier adjoint au député-maire Gérald Darmanin (Les Républicains), Didier Droart assume : « Je trouvais cela inapproprié dans le cadre d’une Fête de la musique. » L’élu explique qu’il ne veut pas

« qu’on choque » une partie de la population de confession musulmane et que l’amalgame soit fait avec les apéritifs organisés par l’extrême droite. Et d’ajouter : « Je ne vois pas le lien avec la fête de la musique. Mais pour un festival de l’humour, on peut travailler avec cette compagnie ».

« Oui, le cochon peut être tabou, je vous l’accorde. Mais n’est-ce pas une Lire la suite

Pour les migrants, Marion Maréchal-Le Pen prône le modèle australien

La députée FN du Vaucluse déplore la politique européenne pour faire face à l’afflux de migrants et cite en exemple la méthode adoptée par l’Australie. 

Invitée politique de Christophe Bordet sur Sud Radio, Marion Maréchal-Le Pen a critiqué les choix de l’Union européenne pour traiter la question des migrants venus d’Afrique.

Marion-Marechal-Le-Pen-la-jeune-deputee-a-accouche-!_portrait_w674« Il y a des choix politiques très forts qui peuvent être faits au sein de l’Union européenne qui ne vont absolument pas dans le bon sens, a déploré la députée FN du Vaucluse. Le choix fait aujourd’hui est une opération militaire en Méditerranée qui va appliquer le système Mare Nostrum italien à toute la Méditerranée. On va aller chercher ces cargos de migrants, les ramener directement sur les côtes européennes. »

Pour elle, l’UE ferait mieux de s’inspirer de la politique migratoire australienne : « Il faut faire l’inverse, comme l’Australie, qui a vu zéro mort depuis la mise en place de cette opération depuis plusieurs mois, à savoir évidemment sauver ces bateaux mais les ramener sur leur port d’origine. Parce que sinon, vous favorisez les réseaux criminels, vous incitez les passeurs, même parfois à faire couler eux-mêmes les bateaux et à tirer des fusées de détresse dès les côtes libyennes pour que les bateaux européens viennent sauver ces migrants. Évidemment, ce n’est que le début.« 

Une politique migratoire baptisée Frontières Souveraines, mis en place en avril 2013 et que le Premier ministre australien Tony Abott avait d’ailleurs conseillée à l’Union Européenne en avril dernier, mais qui est la cible de nombreuses critiques.

Un rapport des autorités australiennes a mis en lumière un trafic sexuel et des viols, notamment sur des mineurs. L’an dernier, des migrants ont été secrètement retenus prisonniers pendant un mois dans un bateau des douanes australiennes et des médecins ont dénoncé la cruauté des traitements infligés, y compris aux enfants. De nombreuses associations et ONG ont violemment critiqué cette politique, notamment Amnesty International

Écoutez l’interview de Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du Vaucluse invitée politique de Christophe Bordet sur Sud Radio.

103 000 migrants sont arrivés en Europe par la Méditerranée en 2015

Détresse. Le porte-parole du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) a annoncé que depuis le début de l’année plus de 100 000 migrants sont arrivés sur les côtes européennes.

Une situation incontrôlée

Le porte-parole du HCR a précisé que le nombre de migrants qui sont arrivés en Europe par la Méditerranée depuis le début de l’année a atteint un total de 103.000 personnes, avec l’arrivée le weekend dernier de 6.000 nouveaux migrants et réfugiés dans le sud de l’Italie. La plupart des migrants viennent d’Afrique subsaharienne et on compte parmi eux des enfants et des femmes enceintes a-t-il ajouté.

Depuis le début de l’année, parmi les 103 000 migrants, 54.000 sont arrivés en Italie, 48.000 en Grèce, 91 à Malte et 920 en Espagne. L’opération Triton, coordonnée par les garde-côtes italiens est déployée sous la responsabilité de l’agence européenne chargée des frontières extérieures de l’espace Schengen (Frontex), à laquelle participent 26 pays européens. Aujourd’hui, l’agence est complétement dépassée par l’accroissement constant de l’afflux des migrants depuis plusieurs mois.

Un tragique bilan humain Lire la suite

Les services secrets américains avaient prédit l' »État islamique »

DOCUMENT. Un rapport déclassifié des services du Pentagone alertait dès août 2012 sur la possible formation d’un califat islamique à l’est de la Syrie.

Un rapport explosif fourni par le département d’État et le Pentagone circule depuis plusieurs semaines sur les sites d’information alternatifs, sans que les grands médias américains – hormis quelques titres conservateurs – ne s’en fassent l’écho. Il met pourtant en avant le fiasco de l’administration Obama dans sa gestion des crises syrienne et irakienne, qui ont enfanté l’organisation État islamique (EI). Dès le 5 août 2012, ce rapport d’information de la DIA (Defense Intelligence Agency, les services de renseignements du Pentagone) alarmait les responsables de la CIA, du département d’État, et du Pentagone sur la radicalisation de la rébellion syrienne et le possible établissement d’un « État islamique » à l’est de la Syrie, avec de « graves conséquences en Irak . Deux ans plus tard, la « prédiction » devenait réalité avec la proclamation en juin 2014 d’un « califat » à cheval sur la Syrie et l’Irak.

« Il s’agit d’une compilation d’informations extrêmement précises qui prédit tout ce qui allait arriver dans la région avec l’essor de l’EI », se félicite Tom Fitton, président de Judicial Watch, un cabinet d’avocats spécialisé dans la surveillance des activités du gouvernement américain. Classée à droite de l’échiquier politique, l’organisation, qui se déclare « conservatrice » mais « non partisane », a obtenu les documents après avoir poursuivi l’administration Obama en mai 2015 devant la justice fédérale au nom du Freedom of Information Act (Loi pour la liberté d’information), qui oblige l’exécutif américain à fournir à tout citoyen qui en fait la demande des documents classifiés. « C’est tout bonnement incroyable », poursuit Tom Fitton. « Quatorze mois après que le département de la Défense eut tiré la sonnette d’alarme, Obama décrivait l’EI comme une équipe de juniors », rappelle le président du Judicial Watch, pour qui Washington aurait clairement minimisé l’impact du rapport pour garantir les chances de réélection du président en novembre 2012.

Parmi la centaine de pages de rapports déclassifiés obtenus par l’ONG, notamment au sujet de l’attaque du consulat américain de Benghazi, dans laquelle est mort l’ambassadeur Christopher Stevens le 11 septembre 2012, sept sont consacrées à la situation en Syrie en août 2012, un an et demi après le début de la « révolution ». Largement censuré, le document, classé « Secret » (l’équivalent du « confidentiel-défense » en France, soit un faible niveau de confidentialité), résume les forces en présence sur le terrain, leurs alliés internationaux, leurs motivations politiques, les gains territoriaux acquis et les scénarios possibles.

Rebelles islamistes

« La source est tout à fait fiable, souligne François Géré, directeur de l’Institut français d’analyse stratégique (Ifas). Il s’agit d’une méthode de renseignements classique. On décrit avec précision une menace sans savoir pour autant comment elle va évoluer. C’est ensuite au destinataire politique d’évaluer ces renseignements et de prendre des décisions. » Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les conclusions du rapport tranchent radicalement avec les analyses en cours à l’époque au département d’État. À ce moment-là, aux yeux de l’administration Obama comme du Quai d’Orsay, la rébellion syrienne est dominée par des forces modérées, qui ont entamé un an plus tôt des manifestations pacifiques aux slogans démocratiques. Mais face à la répression aveugle de Damas, des officiers déserteurs de l’armée régulière syrienne ont pris les armes dès septembre 2011 pour créer « l’Armée syrienne libre », une force rebelle présentée à l’époque comme laïque.

« Les salafistes, les Frères musulmans et Al-Qaïda en Irak (l’ancêtre de l’EI) sont les forces principales conduisant l’insurrection en Syrie », estime pourtant le document, qui affirme qu’un an après avoir débuté, la révolte prend une « tournure sectaire majeure ». « Après le début de l’insurrection en Syrie, explique le rapport, les forces religieuses et tribales dans la région ont commencé à adhérer à cette insurrection sectaire. Cette (sympathie) est apparue dans les sermons de la mosquée du vendredi, qui appelaient les volontaires à soutenir les sunnites (majoritaires en Syrie). »

Scénario écrit

Lire la suite

Le dernier livre de Plenel traduit en arabe et diffusé par le Qatar, avec le concours de Tariq Ramadan

L’affaire est d’une telle importance qu’elle mérite d’être annoncée en «une» de Mediapart, dans sa partie en accès libre, par le président fondateur de ce site, Edwy Plenel himself.

Sonnez trompettes et battez tambour ! Le dernier opus du patron moustachu, Pour les musulmans, a été traduit en arabe par Abdellatif El-Korchi, professeur d’histoire à Grenoble, et diffusé de l’Atlantique au Golfe persique comme supplément de Al-Doha Magazine, présenté comme une « revue culturelle qatarie ». En fait, cette revue, étroitement contrôlée par les despotes éclairés au gaz au pouvoir à Doha, est la déclinaison pour les intellos arabophones de l’appareil de propagande des Frères musulmans, dont le vaisseau amiral est la chaine d’information télévisée multilingue Al-Jazira. Edwy Plenel ne manque pas d’amis pouvant faire sa promotion auprès des pétromonarques : Tariq Ramadan, le George Clooney du prêche des Frères en terre impie, avec qui il a mis au point un numéro de duettiste fort apprécié dans nos banlieues, et Dominique de Villepin devenu avocat d’affaires, dont le Qatar est le principal client…

(…) Causeur

Éric Zemmour : “Quand Erdogan se rêve en calife”

Le président turc a perdu la majorité absolue qu’il détenait depuis treize ans au Parlement. Malgré cette déconvenue, Éric Zemmour pense que Recep Tayyip Erdogan n’a rien perdu et va se relever.

Il conserve le pouvoir et son parti reste le plus puissant du Parlement. C’est une demi-défaite qu’il saura retourner un jour en demi-victoire. L’homme est habile. Il a naguère réussi à réduire l’influence politique de l’armée, héritière de Mustapha Kemal et de son laïcisme rigoriste. Ce Mustapha Kemal qui avait justement aboli le califat.

Plus loin, Éric Zemmour égratine les idiots utiles de l’Union européenne qui ont soutenu Erdogan dans sa lutte contre l’armée y voyant un progrès pour les libertés démocratiques.

Alors que l’armée kémaliste était le seul rempart contre la réislamisation de la Turquie.

Racisme anti-Blanc: Quand Daniela Lumbroso raconte qu’elle se faisait tabasser à l’école en côte d’Ivoire »

Née à Tunis, je débarque à Abidjan à l’âge de 7 ans. Etant la seule Blanche de ma classe, je suis souvent prise à partie par mes camarades lors de mon premier mois de scolarité. Pas évident pour s’intégrer.
Dans la lignée de Mai 68, mes parents, économistes tous les deux, s’installent en Côte d’Ivoire pour leur travail. Je suis affectée à l’école publique Cocody Municipalité. J’effectue ma rentrée scolaire avec trois semaines de retard. Dès mon arrivée, la couleur de ma peau crée la surprise : je suis la seule Blanche au milieu des élèves ivoiriens. Alignée comme les autres en rang d’oignons avant d’entrer en classe, je reçois soudain une claque. Une fille très grande de taille me lance alors : « La traite des Noirs, c’est de ta faute ! » J’ai 7 ans. Je ne connais rien à ce sujet. Le soir même, à la maison, je ne parle pas de ce qui m’est arrivé. Pourtant, les autres jours, la situation se répète : coups, insultes et bousculades. Sans savoir pourquoi.

Je suis scolarisée dans une école stricte, un peu comme celles des années 1940 en France. Mais les profs laissent faire. Tous les matins, j’entonne l’hymne national ivoirien. Je porte un uniforme turquoise que mes parents ont fait confectionner chez un tailleur. Souvent, le maître nous tape sur le front avec sa règle. Tout cela choquerait aujourd’hui. En cours, j’apprends l’histoire du continent africain, l’esclavage et la traite des Noirs. Je commence à saisir. Lire la suite

Alain Juppé invité par le groupe Bilderberg, un huis clos international ultra sélect

Le maire de Bordeaux figure parmi 140 personnalités du gotha mondial, qui se réuniront de jeudi à dimanche en Autriche, dans une discrétion extrême alimentant la théorie du complot.

Groupe-Bilderberg-002Alain Juppé va faire son entrée parmi l’élite mondiale de la finance, de l’économie, de la politique et des médias. Cette année, le groupe Bilderberg l’a en effet convié à son huis clos ultra sélect.

Ce club qui se réunit chaque année dans la plus grande discrétion, réunira 140 personnes issues de 22 pays au cours de son 63e rendez-vous de jeudi à dimanche dans le village autrichien de Telfs-Buchen, près d’Innsbruck.

Parmi les invités politiques figurent, le premier ministre belge Charles Michel, le ministre néerlandais des Finances Jeroen Dijsselbloem, patron de l’Eurogroupe, le président autrichien Heinz Fischer et le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg.

Alain Juppé, comme par exemple François Fillon avant lui, sera la tête d’affiche de la Lire la suite

Affaire du financement du FN : Wallerand de Saint-Just va porter plainte contre l’Etat

Le fait pour un parti politique d’accepter un don d’une personne morale n’est plus puni par la loi depuis 2013. Cette trouvaille juridique, soulevée vendredi devant le procureur de Paris par l’avocat et trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just, pourrait profiter considérablement à ce parti dans l’enquête qui vise son financement. Depuis, les députés socialistes évoquent une « bourde », une « erreur humaine » qu’ils auraient commise par omission lors du vote de la « loi Cahuzac » en 2013. Pour Wallerand de Saint-Just, qui a ainsi échappé à une mise en examen, ce serait tout sauf une erreur. Le trésorier du FN annonce qu’il portera plainte contre l’Etat pour le préjudice qu’il a subi dans cette affaire.

Comment avez-vous découvert cette faille juridique sur le financement des partis par des personnes morales ?
C’est simple, c’est la première fois depuis 1988 que ce délit d’acceptation de dons illégaux était invoqué. J’ai donc consulté le site Legifrance, qui met constamment à jour les nouvelles dispositions législatives. Le procureur, lui, doit encore utiliser de vieux codes. Puis j’ai lu cet article où l’on ne trouve plus d’infraction pour acceptation de dons illégaux.

Le fait pour un parti politique d’accepter un don d’une personne morale n’est plus puni par la loi depuis 2013. Cette trouvaille juridique, soulevée vendredi devant le procureur de Paris par l’avocat et trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just, pourrait profiter considérablement à ce parti dans l’enquête qui vise son financement. Depuis, les députés socialistes évoquent une « bourde », une « erreur humaine » qu’ils auraient commise par omission lors du vote de la « loi Cahuzac » en 2013. Pour Wallerand de Saint-Just, qui a ainsi échappé à une mise en examen, ce serait tout sauf une erreur. Le trésorier du FN annonce qu’il portera plainte contre l’Etat pour le préjudice qu’il a subi dans cette affaire.

Montigny-le-Bretonneux : une altercation avec une femme voilée dégénère en violente agression

INFO RTL – Une violente agression s’est déroulée dimanche 7 juin au soir en région parisienne après une banale altercation avec une femme voilée.

La scène a démarré un peu après 21 heures dans une rue de Montigny-le-Bretonneux, dans les Yvelines. Alors qu’il jouait sur sa trottinette près de son grand frère, un enfant de 12 ans a frôlé une femme de confession musulmane, voilée, porteuse d’un hijab (voile commun laissant apparaître le visage). Énervée, celle-ci a giflé le garçon qui, pour se défendre, lui a arraché son voile. Un échange houleux a alors éclaté entre elle et le frère aîné, âgé lui de 16 ans.

Cet adolescent a rapidement été pris à partie par une quinzaine de clients d’un restaurant de type kebab situé à quelques mètres de là. Les suspects ont alors emmené le jeune dans un parc, l’ont attaché à un arbre avec du scotch, l’ont frappé, insulté avant de déposer à ses pieds un oiseau mort. Ils ont fini par le libérer, non sans au préalable avoir menacé de le tuer. La victime, légèrement blessé, a été hospitalisée. Les suspects sont eux toujours recherchés.

Les trois menaces mortelles contre la civilisation européenne

La première menace est démographique et migratoire et elle a l’Afrique comme visage principal et notre dénatalité comme toile de fond. La seconde menace est l’islam, comme au VIIe siècle mais pis encore. La troisième menace, cause des deux premières,  provient de l’oligarchie polico-médiatique qui infecte l’esprit public et paralyse toute résistance. 

La démographie est la seule science humaine exacte. La vigueur démographique d’un peuple conditionne ses capacités de prospérité et d’immigration hors de son territoire. La faiblesse démographique d’un peuple provoque une immigration de peuplement chez lui, ainsi que son déclin global de puissance, de rayonnement et de prospérité. Et à terme, sa disparition.

Le risque majeur qui pèse sur l’Europe ne provient pas d’une soumission aux Etats-Unis, dont on peut toujours se libérer, mais de la conjonction de deux facteurs : une pression migratoire gigantesque en provenance majoritaire d’Afrique (Afrique du Nord et Afrique noire) corrélée à une dénatalité et à un vieillissement démographique considérables de l’Europe. Et, avec en prime, l’islamisation des sociétés européennes, conduite à marche forcée.

La bombe démographique africaine

L’Afrique dans son ensemble comptait  200 millions d’habitants en 1950 ; le milliard a été dépassé en 2010 et l’on va vers 2 milliards en 2050 et 4 milliards en 2100. Il y a quatre siècles, l’Afrique représentait 17% de la population mondiale et seulement 7% en 1900, à cause de l’expansion démographique de l’Europe et de l’Asie et de sa stagnation.

Puis, à cause de la colonisation (de ”civilisation ” et non pas de peuplement) par les Européens, l’Afrique a connu une irrésistible poussée démographique, du fait de la baisse considérable de sa mortalité infantile et juvénile provoquée par l’hygiène, la médecine et l’amélioration alimentaire dues à la colonisation. Ce point est soigneusement caché par l’idéologie dominante repentante qui fustige le ”colonialisme”. C’est cet affreux colonialisme qui a donc permis à l’Afrique toute entière de décoller démographiquement – ce qui provoque la menace migratoire actuelle.

Et, après les indépendances (années 60), l’Afrique a continué à bénéficier massivement d’assistances médicales et alimentaires de la part des pays occidentaux. Ce qui a permis la continuation de son boom démographique.

En 2014, l’Afrique représentait 16% de la population mondiale (1,138 milliards d’habitants sur 7,243 milliards) en augmentation constante. L’indice de fécondité, le nombre moyen d’enfants nés par femme, y est de 4,7, le taux le plus fort au monde. La moyenne mondiale est de 2,5. En Europe, il est inférieur à 1,5, le seuil de simple renouvellement des générations étant de 2,1.

Le continent africain contient non seulement la population la plus prolifique, mais la plus jeune de la planète : 41% ont  moins de 15 ans et l’âge médian est de 20 ans. Donc la natalité est exponentielle, en progression géométrique ; l’Ouganda et le Niger sont les pays les plus jeunes du monde : 49% de moins de 15 ans.

Mais l’espérance de vie est aussi la plus faible au monde : 57 ans contre 69 ans de moyenne mondiale. Cela n’obère pas la reproduction et garantit l’absence de vieillards à charge. En 1960, deux villes d’Afrique seulement dépassaient le million d’habitants, 25 en 2004, 57 aujourd’hui ! C’est dire  l’ampleur choc démographique. L’Afrique est donc une bombe démographique, plus exactement un énorme réservoir percé qui commence à se déverser sur l’Europe. Sans que cette dernière ne fasse rien.

Dépopulation,  vieillissement  et invasion migratoire de l’Europe Lire la suite

B. Cazeneuve: « Je veux dire aux Français de confession musulmane, vivez intensément le Ramadan »

Le PS et le gouvernement font du racolage communautaire pour 2017. Il faut s’attendre à de grandes séances de lêche-babouche.

Samedi 6 juin, à la fin de la rencontre entre le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, et un panel de lecteurs et auditeurs de confession musulmane sélectionnés par différents médias, le journaliste d’OummaTV a demandé au ministre s’il pouvait adresser un message aux musulmans à l’occasion du prochain mois de Ramadan qui devrait débuter le 18 juin.


Ramadan : Le ministre Cazeneuve recommande le… par oumma

Réponse du ministre de l’Intérieur: « Il faut toujours vivre les moments religieux, quelle que soit la religion à laquelle on appartient avec beaucoup d’intériorité, beaucoup de densité, beaucoup de recueillement. Dans ma responsabilité de ministre des Cultes, je participe à des cérémonies à divers moments de la vie de chaque culte, dans les églises, dans les synagogues et dans les mosquées. Je vois énormément de respect, de recueillement, de spiritualité dans ces moments, et un pays comme le nôtre a aussi besoin de spiritualité, et la laïcité permet à chacun de faire le choix de sa religion. Je veux dire aux français de confession musulmane, vivez intensément ce moment, vivez le au plus profond de vous- mêmes et au moment où vous le vivrez, pensez à la République, qui dans ses valeurs vous permet de le vivre avec cette force, et cette intensité, parce que la République c’est précisément ce trésor, ce creuset qui permet à chacun de faire son chemin, par l’exercice de sa libre conscience, et aux uns et aux autres de vivre les uns avec les autres, et la République a besoin des Français de confession musulmane pour porter haut et loin ses valeurs.  »