Meurtre de la députée britannique Jo Cox : le suspect n’aurait pas crié Britain first, Maria Eagle supprime son tweet (màj)

Cet assassinat tombe mal pour les partisans du Brexit. Alors qu’ils sont sont en tête des sondages, la mort de Jo Cox risque de les fragiliser. Comme il fallait s’y attendre La presse et la caste pro-UE, en Angleterre comme en France, tentent depuis hier de profiter de l’émoi suscité dans le pays pour faire basculer le vote en leur faveur:

Grande-Bretagne: le meurtrier présumé de la députée pro-UE était un neo-nazi

Le tueur présumé de la députée britannique travailliste pro-UE Jo Cox était un « partisan dévoué » d’un groupe néo-nazi basé aux Etats-Unis, a indiqué jeudi un groupe de défense des droits civiques. Selon le Southern Poverty Law Centre, le tireur identifié par les médias britanniques comme Thomas Mair avait une « longue histoire avec le nationalisme blanc ».

(…)
Peu après, la police a interpellé le tireur présumé, un homme de 52 ans, décrit par ses voisins comme un « solitaire » et identifié par les médias comme Thomas Mair. Ses motifs n’étaient pas encore connus mais selon un témoin cité par les médias, le meurtrier aurait crié « Britain first », soit « Le Royaume-Uni d’abord » à cette élue qui n’avait de cesse de faire l’éloge de la diversité et avait fait sienne la cause des réfugiés syriens. Selon son frère, Scott Mair, il a souffert d’une maladie mentale et a suivi un traitement. « J’ai toujours du mal à y croire. Mon frère n’est pas violent et n’est pas du tout politisé », a-t-il déclaré dans le Daily Telegraph. « Il a des antécédents de maladie mentale, mais il s’est fait aider ».

Source

Vu et lu Fdseouche

Maria Eagle (travailliste) qui est à l’origine de l’information selon laquelle le titeur aurait crié « Britain first » a supprimé son tweet.

1606162240170110

Interview d’un témoin :
– La personne aurait dit « Britain first » (la Grande Bretagne d’abord)
– je n’ai jamais entendu ça

Romans-sur-Isère : (38) Deux policiers blessés à coups de bâton au cri d’Allahu akbar

Les faits se sont déroulés mardi soir à Romans. Il était environ 23h30, rue Delay, lorsqu’un homme est entré dans un jardin privé en criant “Allahu akbar”. Entendant ces cris, des voisins ont alerté la police.

Arrivés sur place, deux policiers de l’équipe de nuit sont également entrés dans le jardin et c’est à cet instant que l’homme, qui s’était caché dans un coin, leur est tombé dessus, les frappant à coups de bâton. Continuer la lecture de Romans-sur-Isère : (38) Deux policiers blessés à coups de bâton au cri d’Allahu akbar

Robert Paturel (ex-Raid) : « Les musulmans ne sont pas tous terroristes par contre tous les terroristes sont musulmans »

Interview à écouter.

L’ex boss du RAID reprend la proposition que Marine Le Pen met en avant dans sa vidéo sur l’article 411.4 du code pénal, il fait remonter la cause de nos problèmes avec les musulmans à la guerre d’Algérie, et déclare que l’erreur initiale a été d’instaurer le regroupement familial en 1974

Politique et éco : La vérité sur le programme du FN.

Invité Jean-Yves Narquin, maire de Villedieu-le-Château, coordinateur des travaux du « cap éco » au FN et frère de Roselyne Bachelot.
Que penser du livre de Bernard de Calan, élu des Républicains du Finistère nord et conseiller d’Alain Juppé « La Vérité sur le programme du FN » ?

1ere Partie : L’efficacité de l’Etat stratège ?

1° Le FN nostalgique de l’URSS, avec un Etat hypercentralisé ?
– Le Fn est partisan de la liberté. Liberté des individus et liberté de la nation. – Une France souveraine non soumise à la dictature de l’oligarchie européenne.
2° Est-on passé du libéralisme de Jean-Marie Le Pen au socialisme de l’énarque Chevènementiste Philippot ?
– Trouver le juste équilibre entre le rôle de l’Etat et le marché.
3° Des bureaucrates peuvent-ils planifier une réindustrialisation ? Continuer la lecture de Politique et éco : La vérité sur le programme du FN.

La Caisse des dépôts achète des hôtels pour demandeurs d’asile et sans-abri

Face au manque de places d’hébergement pour sans-abri et pour éviter de continuer à engloutir des sommes colossales pour financer des nuitées hôtelières, Adoma (ex-Sonacotra) et la Caisse des dépôts vont acheter 75 résidences hôtelières, a indiqué Adoma à l’AFP.

« Nous souhaitons racheter 75 résidences hôtelières« , « elles permettront de loger 10.000 personnes » a indiqué à l’AFP Adoma confirmant une information du journal La Croix. Selon le quotidien, 5.000 places seront destinées aux demandeurs d’asile et 5.000 aux sans-abri.

« Les besoins seront déterminés par les deux ministères (Ministère du Logement et Ministère de l’Intérieur) et ce en fonction des localisations et des possibilités d’accompagnement des publics sur les territoires« , a indiqué Adoma.

L’achat de ces résidences hôtelières sera réalisé par un fonds d’investissement privé monté par la Caisse des dépôts.

Source

Agressée par un groupe de filles parce qu’elle porte un short, elle dénonce le slut-shaming

Une étudiante dit avoir été agressée par un groupe de filles au motif qu’elle portait un short. Dans une publication postée sur Facebook, elle dénonce le slut-shaming.

« Je suis en colère ce soir. Nous sommes en 2016 et je viens de me faire agresser parce que je portais un short. Oui, un short. UN PUTAIN DE SHORT. »

« Sans que jamais personne n’intervienne »

Maude détaille ensuite les circonstances de l’agression.

« Un groupe de 5 FILLES m’a insultée, menacée, craché dessus dans un bus sans que jamais personne n’intervienne, malgré leurs hurlements et les miens. Elles n’ont visiblement pas apprécié tous les arguments que j’ai sorti en faveur de l’égalité homme-femme et de la liberté de disposer de son propre corps puisqu’elles m’ont suivie pour me frapper lorsque je suis sortie du bus et ne sont parties qu’après qu’un homme que j’ai interpellé a attendu avec moi qu’elles s’en aillent (au bout de quinze minutes, vous captez le délire ?). »

« T’es une femme, faut se respecter »

Continuer la lecture de Agressée par un groupe de filles parce qu’elle porte un short, elle dénonce le slut-shaming

Nice : le clandestin tunisien qui avait agressé une serveuse a pris 8 mois ferme.

Un Tunisien en situation irrégulière qui avait violemment giflé la serveuse d’un bar de Nice parce qu’elle avait servi de l’alcool pendant le ramadan a été condamné mercredi à huit mois de prison ferme et a été écroué. Le tribunal correctionnel de Nice a assorti sa peine d’une interdiction de territoire pendant trois ans et l’a condamné à verser 1.000 euros à la victime.

Dans le box, Ali E., 32 ans, crâne rasé sur les côtés et vêtements de sport, jugé en comparution immédiate, a essuyé une larme qui n’a pas ému la procureure de la République qui avait requis deux ans de prison ferme et une interdiction sur le territoire de trois ans. […]

BFMTV

Terrorisme. Comment la réforme de Sarkozy a affaibli les renseignements français

Article du courrier international du  


Moins d’agents sur le terrain et moins d’attention prêtée aux “signaux faibles” : le Financial Times explique que la réforme des services de renseignement, conduite par Nicolas Sarkozy en 2008, a privé la France d’un réseau dont elle aurait bien besoin pour faire face à la menace terroriste.

Un élève de 12 ans poignardé par un camarade près de Lyon

Un écolier de 12 ans a été grièvement blessé ce matin, poignardé par un camarade de 10 ans dans l’enceinte d’un établissement scolaire à Vénissieux, près de Lyon, et son pronostic vital est engagé, a-t-on appris de source policière.

Les faits se sont déroulés vers 8h30 au sein du groupe scolaire Anatole-France lorsque la victime « aurait menacé un écolier de 10 ans qu’il tentait de racketter. Ce dernier se serait alors défendu avec un objet pointu », a indiqué à l’AFP cette source, confirmant une information du média local Radio Scoop.

Le maire de Londres interdit les publicités exhibant des «images de corps irréalistes»

Sadiq Khan, le nouveau maire musulman de Londres, a annoncé que les publicités montrant des « images de corps irréalistes ou en mauvaise santé» seraient interdites dans tous les transports en commun de la capitale britannique.

«En tant que père de deux adolescentes, je suis extrêmement inquiet de ce genre de publicités, qui peuvent rabaisser les gens, et particulièrement les femmes et les font se sentir honteux (et honteuses) de leur corps. Il est grand temps que cela prenne fin», a déclaré le maire de Londres dans un communiqué. Il a par ailleurs ajouté que «personne ne doit se sentir sous pression» en utilisant les transports en commun pour atteindre des standards «irréalistes concernant leur corps». Continuer la lecture de Le maire de Londres interdit les publicités exhibant des «images de corps irréalistes»

Risque d’attentats imminents en France et en Belgique (maj)

Des combattants du groupe Etat islamique (EI) auraient quitté la Syrie pour commettre des attaques en Europe.

topelement

Un message d’alerte antiterroriste a été transmis à la police belge. Il indique que des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) auraient quitté la Syrie au début du mois pour commettre des attentats en Belgique et en France, a déclaré mercredi une source proche des services de sécurité.

Le Centre de crise belge a également fait état de cette alerte. Il ne prévoit cependant pas pour le moment de relever le niveau d’alerte en Belgique à son stade le plus élevé, a dit un porte-parole.

Selon «La Dernière heure», un message d’alerte transmis à la police indique que les Continuer la lecture de Risque d’attentats imminents en France et en Belgique (maj)

Dans le métro, elles portent un pantalon pour éviter le harcèlement

Sifflements, injures, remarques désobligeantes sur une tenue vestimentaire, gestes déplacés, voire, dans les cas les plus extrêmes, agressions sexuelles… 87 % des femmes ont déjà été victimes de harcèlement dans les transports en commun, selon une étude de la Fédération nationale des association d’usagers des transports (Fnaut), publiée aujourd’hui et que nous révélons. « Un chiffre qui reflète malheureusement la réalité », commente Christiane Dupart, membre du bureau de la Fnaut.

Basée sur les réponses de plus de 6 000 usagères (métro, RER, autobus, train…), cette étude montre que la crainte d’un harcèlement modifie considérablement le comportement des femmes à l’égard des transports publics. Continuer la lecture de Dans le métro, elles portent un pantalon pour éviter le harcèlement