Le Pape musulman par Pierre-Jean de Béranger (1780-1857)

Pierre-Jean de Béranger, né le à Paris, et mort dans cette même ville le , est un chansonnier français prolifique qui remporta un énorme succès à son époque. (Voir sa fiche wikipedia) En 2005 le chanteur et compositeur Jean-louis Murat mis en musique quelques textes de Béranger dans son album intitulé 1829.

Ecouter Le Pape musulman:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

pape-francois-laicite-voile-islam

Les paroles:

Jadis voyageant pour Rome,
Un pape, né sous le froc,
Pris sur mer, fut, le pauvre homme,
Mené captif à Maroc.
D’abord il tempête, il sacre,
Reniant Dieu bel et bien.
– Saint-Père, lui dit son diacre,
Vous vous damnez comme un chien.

Sur un pal que l’on aiguise
Croyant déjà qu’on le met,
Le fondement de l’église
Dit : Invoquons Mahomet.
Ce prophète en vaut bien d’autres ;
Je me fais son paroissien.
– Saint-Père, au nez des apôtres
Vous vous damnez comme un chien.

Aye ! aye ! on le circoncise.
Le voilà bon musulman,
Sinon parfois qu’il se grise
Avec un coquin d’iman.
Il fait de sa vieille Bible
Un usage peu chrétien.
– Saint-Père, c’est trop risible ;
Vous vous damnez comme un chien.

En vrai corsaire il s’équipe ;
Pour le Croissant il combat,
Prend le sorbet et la pipe ;
Dans un harem il s’ébat.
Près des femmes qu’il capture,
Voyez donc ce grand vaurien !
– Saint-Père, quelle posture !
Vous vous damnez comme un chien.

À Maroc survient la peste ;
Soudain fuit notre forban,
Qui dans Rome, d’un air leste,
Rentre avec son beau turban.
– Souffrez qu’on vous rebaptise.
– Non, dit-il, ça n’y fait rien.
– Saint-Père, quelle bêtise !
Vous vous damnez comme un chien.

Depuis, frondant nos mystères,
Ce renégat enragé
Veut vider les monastères,
Veut marier le clergé.
Sous lui l’église déchue
Ne brûle juif ni païen.
– Saint-Père, Rome est fichue ;
Vous vous damnez comme un chien.

La circulaire passée sous silence qui supprime la notion d’immigration illégale

Une circulaire du ministère de l’Intérieur et du Logement abolit la distinction entre immigration régulière et immigration illégale. Pour Alexis Théas, ce principe ouvre les portes de la France à une immigration encore plus massive.

Le 1er août 2016, les ministres de l’Intérieur et du Logement ont publié un communiqué passé totalement inaperçu dans la torpeur de l’été mais d’une importance capitale sur le plan de l’évolution des mentalités et de l’idéologie politique française. Ce texte marque une inflexion profonde de la conception française de l’immigration. Jusqu’alors, celle-ci était fondée sur la distinction entre l’immigration régulière et l’immigration illégale. La première, conforme à la loi, était destinée par exemple à accueillir des travailleurs dont la France peut avoir besoin, à former des étudiants dans l’intérêt de la France ou du pays d’origine, ou bien à assurer le principe d’unité familiale. Elle était évaluée à environ 200 000 personnes par an – ce qui est considérable dans un pays dévasté par le chômage. En revanche, les migrants en situation irrégulière, entrés ou séjournant en infraction avec la loi, devaient impérativement repartir dans leur pays, volontairement ou par la contrainte. Tel était le principe.

Cette différence, pour la première fois depuis que l’immigration est devenue un sujet politique au début des années 1980, est désormais officiellement condamnée par l’Etat.

Le migrant en situation irrégulière n’a plus vocation à être reconduit dans son pays, mais à être accueilli en France et pris en charge par la puissance publique, au même titre qu’un étranger en situation régulière ou qu’un citoyen français en difficulté.

Communiqué du 1er août 2016: «Créé le 25 février dernier à l’initiative de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, et d’Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, le comité de suivi du plan de mise à l’abri des migrants sans-abri s’est à nouveau réuni mardi 26 juillet 2016. Présidée par Emmanuelle Cosse, en présence de représentants du Ministère de l’Intérieur, du Ministère de la Famille, de l’Enfance et des Droits des Femmes et de la Préfecture du Pas- de-Calais, cette séance a rassemblé une trentaine d’associations engagées dans l’accompagnement des migrants. Les pouvoirs publics ont tenu à saluer leur travail et leur mobilisation pour faire face à cette crise migratoire sans précédent. A cette occasion, le ministère de l’Intérieur et le ministère du Logement et de l’Habitat durable ont présenté aux associations la Charte de fonctionnement des Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO). Répondant à un souhait partagé de l’Etat et des acteurs associatifs, et rédigée au terme de plusieurs semaines de dialogue avec les opérateurs des CAO, cette charte édicte des règles claires de fonctionnement et décrit les principales prestations délivrées aux migrants sans-abri qui y sont accueillis: conditions d’accueil et de localisation, taux d’encadrement, restauration, évaluation – juridique, sociale et médicale – de la situation des personnes accueillies et accompagnement adapté, sécurité, etc. La prise en charge en CAO doit ainsi permettre aux personnes migrantes sans-abri de bénéficier d’un temps de répit et d’engager, si elles le souhaitent, une démarche de demande d’asile. Elle leur permet également d’avoir accès à une offre de soins adaptée et d’être orientées rapidement vers des structures qui correspondent à leur situation (CADA pour les demandeurs d’asile, etc.). Depuis le 27 octobre dernier, 148 Centres d’accueil et d’orientation ont été ouverts sur l’ensemble du territoire national pour un total de près de 2000 places qui ont permis de mettre l’abri plus de 4700 personnes dans des délais très resserrés.»

Ce communiqué enterre donc toute notion d’immigration irrégulière. Il abolit le clivage entre légalité et illégalité en matière d’immigration. Il va dans le sens de la loi du 6 mars 2016, dont les dispositions reviennent à rendre très difficiles l’application des mesures d’éloignement.

Il proclame que la France a le devoir d’accueillir et de prendre en charge tout étranger sur son territoire, qu’il soit autorisé à entrer et à séjourner ou qu’il ne le soit pas. De facto, le principe ainsi proclamé abroge l’idée de frontière ou de respect du droit de l’entrée et de séjour.

Continuer la lecture de La circulaire passée sous silence qui supprime la notion d’immigration illégale

Les migrants cachaient leur butin dans leur chambre d’hôtel payée par l’état

La police a interpellé mardi et mercredi trois jeunes Albanais, qui se disent mineurs étrangers isolés, âgés de 16 et 17 ans, et que l’Aide sociale à l’enfance loge gratuitement dans des chambres d’hôtel à Angers.

Ils sont suspectés d’appartenir à un réseau de jeunes cambrioleurs. Plusieurs faits auraient été commis dans la région, notamment à Avrillé.

Des bijoux, des ordinateurs, consoles de jeux, et appareils photos volés ont été découverts dans leurs chambres.

Une voiture aurait également été volée par l’un d’eux à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir).

Le Courrier de l’Ouest

Philippot : «Sarkozy prend les électeurs du FN pour du bétail»

Le vice-président du Front national estime que le président des Républicains n’arrivera pas à séduire à nouveau l’électorat frontiste.

C’est un match qui dure depuis 2007. Avec un enjeu considérable: les suffrages d’une frange de l’électorat naviguant entre la droite et l’extrême droite au gré des élections. À l’avant-dernière présidentielle, Nicolas Sarkozy avait réussi à siphonner une partie des voix du Front national. Un rapt que l’ancien président aimerait bien réitérer, comme on peut le supposer après la lecture de l’interview qu’il a donné à Valeurs Actuelles.

À son époque, Jean-Marie Le Pen affirmait que les électeurs séduits préfèreraient un jour «l’original à la copie». Malgré leur actuelle vive opposition dans la querelle qui divise le clan Le Pen, le vice-président du FN, Florian Philippot, ne dit aujourd’hui pas autre chose. Invité d’Europe 1, il a affirmé vendredi que le numéro de Nicolas Sarkozy était «la énième rediffusion d’un vieux feuilleton […] complètement démodé. On en connait la fin, c’est l’histoire d’une trahison.»

Le responsable frontiste fait référence à un épisode marquant de la carrière du président des Républicains, qui, alors tout juste nommé ministre de l’Intérieur, avait promis de nettoyer une cité «au Karcher». Florian Philippot a ainsi demandé vendredi: «Il est où d’ailleurs le Karcher? Il est resté à la cave et il a une grosse couche de poussière dessus […] C’est toujours la même technique [avec Nicolas Sarkozy], il n’en connait pas d’autre, il prend les électeurs du Front national pour du bétail. Il suffirait de leur dire des mots, des stimuli sonores en quelque sorte, et ils viendraient voter pour Nicolas Sarkozy […] On peut le croire une fois, mais l’on ne peut pas se faire tromper 10, 15 ou 100 fois par la même personne.» Selon Philippot, Sarkozy serait «démonétisé».

«S’expliquer pour les insultes»

Continuer la lecture de Philippot : «Sarkozy prend les électeurs du FN pour du bétail»

Burkini : le Collectif contre l’Islamophobie attaque en justice la mairie de Cannes

Le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) va déposer un référé contre la mairie de Cannes qui a interdit le burkini sur la plage. 

« On mène une action juridique avec des citoyennes de Cannes ». Le directeur du CCIF (le Collectif Contre l’Islamophobie en France), Marwan Muhammad, a annoncé à Europe 1 que son association allait déposer un référé liberté contre l’arrêté de la mairie de Cannes qui interdit le burkini sur les plages. (…)

Continuer la lecture de Burkini : le Collectif contre l’Islamophobie attaque en justice la mairie de Cannes

Jungle de Calais. La justice refuse la fermeture des commerces illégaux

Je rappelle qu’avec 9 100 immigrés la jungle représente la deuxième plus grande ville du calaisie.

Le tribunal administratif de Lille a débouté vendredi la préfecture du Pas-de-Calais de sa demande en référé de fermeture des commerces informels installés dans le camp de la « jungle » de Calais, selon le texte de la décision communiqué à la presse.

Dans son ordonnance, le juge estime que « les préoccupations exprimées par le préfet du Pas-de-Calais sont tout à fait compréhensibles » mais que « les conditions d’urgence et d’utilité requises » par la loi « ne sont pas remplies pour faire droit » à sa demande « que soient expulsés les gérants des 72 structures de vente illégales recensées » sur le site.

Le juge des référés Jean-François Molla ne conteste pas que ces commerces « ne bénéficient d’aucune autorisation administrative » et que « certaines structures (….) ne respectent pas les règles sanitaires les plus élémentaires ».

Toutefois, souligne-t-il, « ces épiceries, cafés, restaurants remplissent d’autres fonctions » que l’alimentation des migrants qui « vivent dans des conditions de précarité extrême et de total désœuvrement ». Ces lieux, ajoute-t-il, « constituent des lieux de rencontre apaisés entre migrants et avec (les) bénévoles (…) ».

Environ 4 500 migrants vivent sur ce site selon la préfecture, plus de 9 000 selon un comptage de deux associations rendu public vendredi.

Source

Oskar Freysinger : « Je croyais avoir tout entendu »

La tension monte, depuis le mois de juillet 2016, à la frontière italo-suisse. Plus de 400 migrants africains refoulés par la Suisse, en vertu des accords de Schengen-Dublin, occupent les espaces publics de la ville italienne de Côme. Entretien sur cette crise avec le vice-président de l’UDC et conseiller d’État valaisan, Oskar Freysinger.

« En politique, il vaut mieux avoir le cuir épais. Cela fait bientôt vingt ans que j’en fais et je croyais avoir tout entendu. Mais ça… Ce 8 août 2016, j’ai eu un débat, à Forum sur la RTS1, avec M. Robert Cramer au sujet de la crise des migrants.

Cette crise nous frappe, nous les Suisses, comme tous les autres pays d’Europe occidentale, à ce détail près que nous n’y sommes pour rien. Nous n’avons ni participé à la déstabilisation du Moyen-Orient comme nos voisins de l’OTAN, ni invité ces populations à affluer chez nous comme l’a fait Mme Merkel.

Pour ma part, en tant qu’élu du peuple valaisan en charge de sa sécurité et en tant que vice-président du premier parti de Suisse, les choses sont claires. Les élus suisses ont pour mandat prioritaire d’assurer la sécurité et le bien-être de la population qui les élit et qui les entretient. Il est évident que dans un monde instable et interactif, aucun pays n’est une île. Mais il est évident, aussi, que nous ne pouvons contribuer à le stabiliser que là où se trouve notre sphère d’influence.

Continuer la lecture de Oskar Freysinger : « Je croyais avoir tout entendu »

Le maire de Cannes interdit le port du burkini à la plage ( pour Libé c’est islamophobe)

Etats-Unis: Hillary Clinton et sa fondation soupçonnés de conflits d’intérêt

Les média française mettent en avant les moindres bobard sur Trump.En revanche ils taisent l’ensemble des casseroles et les idées folles de clinton;


L’affaire des courriels d’Hillary Clinton continue à faire des remous outre-Atlantique. De nouvelles révélations montrent des liens entre la fondation privée des Clinton, créée en 1997 à but humanitaire, et le département d’Etat durant les années où Hillary Clinton dirigeait la diplomatie américaine, ce qui pose la question d’éventuels conflits d’intérêts.

Certains médias ont d’abord affirmé que le FBI avait déjà envisagé, il y a plusieurs mois d’ouvrir une enquête pour corruption impliquant la Fondation Clinton, explique notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier. La procédure aurait alors été bloquée par le ministère de la Justice, qui n’aurait pas trouvé suffisamment d’indices compromettants.

Puis dans la soirée hier, la chaîne d’information CNN a diffusé une enquête pointant Cheryl Mills, une très proche des Clinton. Présente à la Maison Blanche quand Bill y était président, elle était chef de cabinet d’Hillary quand celle-ci était secrétaire d’Etat.
Et justement, à cette époque, en 2012, elle aurait mené des entretiens d’embauche pour des postes à haute responsabilité pour la fondation Clinton, nouvelle illustration des liens très étroits entre deux entités censées être parfaitement distincte. Selon le  camp de la candidate démocrate, Cheryl Mills faisait là du « volontariat ».

De riches et influents donateurs

Continuer la lecture de Etats-Unis: Hillary Clinton et sa fondation soupçonnés de conflits d’intérêt

Allemagne : des commandos de Daesh parmi les réfugiés pour infiltrer l’Europe

CpqmIAnWgAA63hRLes services secrets allemands alertent sur la possibilité que des commandos de Daesh se soient mêlés aux réfugiés pour infiltrer l’Europe.

Manfred Hauser, chef adjoint des services secrets de Bavière a ainsi déclaré : «nous devons accepter le fait que des commandos d’action et des cellules dormantes sont présentes en Allemagne».

Les services secrets allemands assurent ainsi avoir la preuve que des commandos de Daesh ont pénétré en Europe en profitant de l’afflux de réfugiés : «nous avons des rapports sérieux qui montrent que des commandos sont présents parmi les réfugiés. Il y a des centaines de rapports, certains établis par des réfugiés eux-mêmes. Nous sommes toujours en train de travailler dessus».[…]

Le Monde

L’Allemagne fait un pas vers la déchéance de nationalité pour les jihadistes binationaux

Le débat a empoisonné la vie politique française pendant des mois. Il franchit désormais le Rhin. Le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière a proposé ce jeudi la déchéance de nationalité des djihadistes combattant à l’étranger s’ils sont binationaux. (…)

Thomas de Maizière veut en outre créer comme motif d’arrestation la « mise en danger de la sécurité publique » pour pouvoir placer en détention rapidement des étrangers suspectés de préparer des attaques. Il s’agira aussi selon le ministre d’accélérer les procédures d’expulsions. Par ailleurs, le ministre propose de punir pénalement « l’expression de sympathie pour le terrorisme ».

820 djihadistes ont quitté l’Allemagne pour la Syrie et l’Irak, selon un décompte au mois de mai des services secrets allemands. Près d’un tiers d’entre eux est déjà rentré en Allemagne et environ 140 autres ont été tués. 420 seraient ainsi encore en territoire syrien ou irakien.

Source

Le Brexit booste le tourisme au Royaume-Uni

La chute de la monnaie britannique gonfle les réservations aériennes à destination du Royaume-Uni.

S’il ne fait pas l’unanimité, le Brexit aura au moins eu un effet positif immédiat: celui de développer le tourisme au Royaume-Uni. Depuis la victoire du «leave» au référendum, la livre sterling a perdu environ 10% de sa valeur face à l’euro et au dollar. Une aubaine pour les touristes qui profitent de cette baisse des prix pour venir visiter le Royaume-Uni.

Le site Forwardkeys.com, spécialiste du tourisme, a fait une étude comparative avant et après le référendum du 23 juin. Le résultat est sans appel: alors que les réservations aériennes avaient baissé de 2,8% le mois précédant le Brexit, elles ont augmenté de 4,3% en seulement quelques semaines, après le vote.

Les réservations effectuées hors d’Europe ont connu la plus forte hausse, de 8,6% après le résultat du référendum. Les touristes seront particulièrement présents au mois d’octobre au Royaume-Uni car la procédure d’obtention des visas dure plusieurs mois. Les Européens sont quant à eux 5% de plus à vouloir visiter le Royaume-Uni. Continuer la lecture de Le Brexit booste le tourisme au Royaume-Uni