Charles Gaves: Le crépuscule des démagogues (Audio)

Charles Gaves est un vrai libéral. Il était dernièrement l’invité d’André Bercoff sur Sud Radio et il a fait une réflexion que je me fais depuis de nombreuses années: nous avons vécu sous le règne des démagogues.

Il a développé cette évidence dans un texte qu’il vient de publier sur son site. (lire ci-dessous)

J’irais en ce qui me concerne plus loin dans la réflexion; je pense que les propositions et les analyses des « populistes »(1) ont plus souvent le courage de la vérité que tout le blabla prétentieux des démagogues.

Mais comme les gens sont effrayés par la vérité, ils préfèrent encore se réfugier dans le confort trompeur des démagos en pensant que c’est chez eux que se trouve la raison. Ce mensonge est le moteur de la politique et de la lâcheté des électeurs depuis 40ans.

Jusqu’à quand?

(1) J’exclus de cette catégorie Mélenchon. Le petit père sans peuple est comme sarkozy; il n’est que démagogue.


L’économiste et entrepreneur était l’invité d’André bercoff dans son émission sur Sud radio.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Et voilà le texte de Charles Gaves.

Qu’est-ce que la démagogie?

Pour parler de ce sujet qui semble être à la mode je vais retenir la définition qu’en donne Wikipedia : « La démagogie (du grec demos « le peuple » et ago : « conduire ») est une notion politique désignant  les façons par lesquelles les dirigeants mènent le peuple en le manipulant pour s’attirer ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur ou appelant aux passions. Le discours du démagogue sort du champ du rationnel pour s’adresser aux pulsions, aux frustrations du peuple, à ses craintes. En outre il recourt à la satisfaction immédiate des attentes ou des souhaits les plus flagrants du public ciblé, sans recherche de l’intérêt général mais dans le but de s’attirer personnellement la sympathie, et de gagner des soutiens. L’argumentation démagogique doit être simple, voire simpliste, afin de pouvoir être comprise et reprise par le public auquel elle est adressée. Elle fait fréquemment appel à la facilité voire à la paresse intellectuelle en proposant des analyses et des solutions qui semblent évidentes, sans une dose (nécessaire, et suffisante) d’imagination.»

La notion de démagogie nous vient donc de la Grèce antique où être un démagogue consistait à raconter au peuple que la farine serait chère (pour plaire aux paysans) et le pain bon marché (pour plaire aux autres). En termes simples, le démagogue tient des propos dont il sait qu’ils sont idiots et contradictoires les uns avec les autres en pensant que cela va l’amener à être élu, et donc à vivre aux dépens des autres sans avoir à travailler vraiment.

Pour Aristote, la démagogie, comme l’anarchie, étaient des maladies de la démocratie et comme chacun le sait, la démagogie a tué la démocratie à Athènes.Entre un démagogue et un escroc, la seule différence réside dans la taille de la tentative d’enfumage et certainement pas dans les principes de fonctionnement. Le principe est le même, le démagogue et l’escroc pensent que le peuple ou le gogo sont idiots, et dans le fond cela les amusent de les tromper… 

Essayons de résumer l’histoire de la politique en France depuis 1981 à la lumière des lignes précédentes ,en passant en revue les figures marquantes de la scène politique depuis cette date fatidique où la France est passée de l’ombre à la lumière.

Commençons par monsieur Mitterrand.

A l’évidence, il fut un dirigeant désastreux Continuer la lecture de Charles Gaves: Le crépuscule des démagogues (Audio)

La victoire du « non » et la défaite de Renzi (Jacques Sapir)

La victoire massive du « non » au référendum italien, avec plus de 59% des suffrages, vient de déclencher le mécanisme d’une bombe à retardement au sein de la zone euro et de l’Union européenne. L’ensemble des facteurs d’instabilité et de crise qui marquent cette zone va ressurgir à l’occasion de ce vote. Nous allons assister au déploiement d’un drame en plusieurs actes.

Une défaite pour Matteo Renzi

Le premier acte en est indiscutablement la démission du Premier-ministre italien, M. Matteo Renzi. Ce dernier était vu par les responsables des institutions européennes et par les dirigeants des principaux pays de l’Union européenne, comme un garant des réformes à imposer à l’Italie. Or, et la campagne référendaire l’a montré, ce sont ces réformes qui ont mobilisé les électeurs pour le « non ». Renzi a commis l’erreur de vouloir faire de ce vote un plébiscite de sa politique. Elle a été nettement rejetée. Or, sa politique, et ce fut aussi largement dit dans la campagne, était l’application à l’Italie du cadre disciplinaire conçu à Bruxelles et à Berlin. La victoire du « non » est ainsi directement une défaite pour les européistes d’Italie et d’ailleurs.

Il n’est pas dit que des élections immédiates suivent la démission de Renzi. Il peut « gérer les affaires courantes » pendant plusieurs Continuer la lecture de La victoire du « non » et la défaite de Renzi (Jacques Sapir)

Dissident à Cuba : « Il y a moins de libertés publiques qu’en France, sous le régime de Vichy »

Les propos de Ségolène Royal à Cuba ont choqué les dissidents au régime castriste. L’un d’eux, José Daniel Ferrer, se dit prêt à fournir à la ministre française de l’Environnement, une liste de prisonniers politiques.

La polémique est vive après après les déclarations samedi de Ségolène Royal alors qu’elle représentait la France aux funérailles de Fidel Castro. L’envoyée spéciale de France info à Cuba, Gaële Joly, a rencontré lundi 5 décembre l’un des principaux opposants au régime de Fidel Castro : José Daniel Ferrer. Le représentant du Mouvement patriotique cubain, une organisation démocratique, se dit prêt à fournir à la ministre, les noms de prisonniers politiques.

Une liste de près de 100 prisonniers politiques

José Daniel Ferrer a passé huit ans derrière les barreaux, constamment harcelé par le régime castriste. Les déclarations de Ségolène Royal, relativisant les accusations de violations des droits de l’Homme à Cuba, l’ont profondément touché et choqué.

À Cuba, Ségolène Royal a déclaré : « Ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n’en a pas. Fournissez-moi des listes de prisonniers politiques, à ce moment-là on pourra faire quelque chose. » Le dissident possède une liste et la montre. Il se dit prêt à la porter en personne à la ministre française de l’Environnement. « En ce moment, il y a Continuer la lecture de Dissident à Cuba : « Il y a moins de libertés publiques qu’en France, sous le régime de Vichy »

Reportage sur la visite de Marine Le Pen à Mayotte

Il y aurait tant de chose à dire sur cette vidéo; aussi bien sur les rapports qu’entretien le FN avec l’idée d’empire, sur les positions identitaires du Fn mais aussi et surtout sur l’ineptie des discours anti-racistes de la gauche mélenchonesque

Autriche : les opposants à Norbert Hofer remercient Dieu.

L’alliance des gauchistes mélenchonesques, de la gauche valls et montebourg, des musulmans, des LGBT et des verts… voilà ceux qui nous tueront.


Certains ont été pris en photo dans Vienne avec notamment un partisan écologiste tenant une pancarte sur laquelle était inscrit « Merci mon Dieu« .

La victoire de la gauche a également été favorablement bien accueillie dans le spectre politique de l’Allemagne voisine.

Ainsi donc, le vice-chancelier Sigmar Gabriel, qui dirige les sociaux-démocrates d’Allemagne de centre-gauche, a déclaré au journal Bild: «Un poids vient d’être retiré dans l’esprit de toute l’Europe».

The Sun

cy1hcxuxuaepopn

Marion Maréchal-Le Pen : « François Fillon ne me fait pas peur »

Traditionaliste et ultra-conservateur, François Fillon ? Non, clame Marion Maréchal-Le Pen, qui surfe sur ce créneau électoral. « Cette image de conservateur a été fabriquée à dessein dans l’entre-deux-tours de la primaire (NDLR : de la droite) par la gauche », assure la députée FN du Vaucluse, qui était l’invitée hier de « BFM Politique » en partenariat avec « Le Parisien » – « Aujourd’hui en France ».

« Non, il ne me fait pas peur », poursuit-elle, en accusant le nouveau champion de la droite de « duplicité » sur le droit à l’avortement, le mariage homosexuel ou l’euthanasie. « Ceux qui ont toujours été cohérents sur ces sujets de société, c’est le FN ! » lance-t-elle, alors qu’elle-même se heurte régulièrement à sa tante et au vice-président du parti, Florian Philippot, sur ces questions.

Hors caméra, la nièce de Marine Le Pen le concède toutefois : que Fillon soit un vrai conservateur ou non, peu importe, le FN va devoir le surveiller de près car il pourrait capter une partie de son électorat en 2017.

ELOGE À FIDEL CASTRO : JEAN-LUC MÉLENCHON DIT « MERCI À SÉGOLÈNE ROYAL »

NDLR: Les électeurs de Mélenchon devront être à partir d’aujourd’hui considérer comme des négationnistes et des nostalgiques de la dictature communiste.

Zoé Valdès est une romancière cubaine exilée. Face à la bêtise crasse d’un journaliste français inculte, elle rappelle en quelques mots ce que veut dire une dictature…


Jean-Luc Mélenchon à la rescousse de Ségolène Royal. Ce samedi, la ministre de l’Environnement, qui représentait la France aux funérailles de Fidel Castro à Santiago, a salué la mémoire du « Comandante », pointant la « désinformation » sur les violations des droits de l’Homme dont est régulièrement accusé le régime castriste. L’ensemble de l’échiquier politique français, ainsi que des exilés cubains en France n’avaient pas tardé à réagir et à s’indigner des propos de la ministre. Sauf Jean-Luc Mélenchon.

« […] Fidel Castro mérite mieux que cet opprobre qui lui est fait continuellement. Il a apporté beaucoup de choses. Naturellement son bilan, comme celui de tout être humain, est contrasté. Mais je trouve insupportable cette hargne qu’il y a contre lui. Et pour le coup, je dis merci à Ségolène Royal d’avoir, en forçant un peu le trait, rétablit un petit peu d’équilibre. »

A l’annonce de la mort de Fidel Castro, Jean-Luc Mélenchon avait organisé un rassemblement en forme d’hommage au pied de la statue de Simon Bolivar, figure du mouvement de libération des pays d’Amérique latine, à Paris. Le « Lider Maximo » fait l’objet d’un lourd débat dans notre pays. Avant-dernier épisode, avant sa mort, la visite en mai 2015 de François Hollande à Cuba, qui avait été lourdement critiquée par ses adversaires politiques.

Référendum en Italie : les électeurs rejettent massivement la réforme constitutionnelle de Matteo Renzi

Coup dur pour Matteo Renzi. Les Italiens devaient se prononcer par référendum, dimanche 4 décembre, sur une réforme constitutionnelle qui s’est transformée en plébiscite pour ou contre le chef du gouvernement. Selon de premiers sondages à la sortie des urnes diffusés par la Rai, le « non » l’emporterait largement face au « oui ».

 Selon un sondage réalisé à la sortie des urnes réalisé par l’institut Piepoli/IPR et diffusé par la Rai, le « non » est crédité de 54 à 58% des voix, quand le « oui » obtiendrait entre 42 et 46% des suffrages. Les résultats définitifs sont attendus dans la nuit. Deux autres sondages, réalisés par Tecne pour Mediaset et EMG Acqua pour La 7, donne une avance de 10 points au « non ».

Matteo Renzi a annoncé sa démission. Le chef du gouvernement avait lié son sort à celui de sa réforme. Vers 0h30, il a annoncé qu’il présenterait sa démission au président de la République. La victoire du « non » favorise les populistes du Mouvement 5 Etoiles (M5S). Son fondateur, Beppe Grillo, devrait réclamer des élections anticipées. Mais le président Sergio Mattarella ne devrait pas dissoudre le Parlement avant une réforme de la loi régissant l’élection des députés.

Un jihadiste repenti accuse Christian Estrosi « d’avoir laissé faire » le recruteur Omar Omsen

58068590c36188a7078b4652

Dans le livre « Les Revenants » du spécialiste français du djihad David Thomson, un djihadiste repenti accuse directement l’ancien Maire de Nice d’avoir laissé faire Omar Omsen, le principal recruteur français.

« Mais Quentin en veut également beaucoup à l’ancien maire de Nice, Christian Estrosi, dont il dénonce la passivité. Car tout au long de son mandat, Omar Omsen a pu aisément infuser en profondeur, en toute impunité, et recruter à Nice, plus d’une centaine de jihadistes. Au point d’en faire aujourd’hui la ville la plus touchée en France par le phénomène. (…) Il savait très bien ce qui faisait au quartier Saint-Charles. J’en veux au maire de Nice parce qu’il était au courant de tout ça, il a laissé faire. »

Allemagne: Maria Ladenburger, fille d’un haut fonctionnaire, a été violée et assassinée par un migrant afghan

 

cy2yizwxcaa6gt1

La police a arrêté un réfugié de 17 ans venant d’Afghanistan dans l’affaire de meurtre de Maria L. († 19). Il est suspecté d’avoir violé et assassiné l’étudiante au début du mois de Novembre, ont annoncé la police et le procureur samedi lors d’une conférence de presse.

Maria Ladenburger, était la fille d’un haut-fonctionnaire travaillant à la Commission Européenne. The Sun

Et selon certaines source elle aurait été militante dans une association d’aide aux migrants.

373119freiburg2

Le plus sordide:

Selon Blasting News, les parents de la la jeune femme assassinée auraient réalisé une collecte lors des funérailles au profit d’une association de défense des réfugiés. « Au lieu des traditionnelles fleurs, écrit la famille sur le faire-part, nous vous invitons à faire un don pour les œuvres humanitaires de l’église catholique au Bangladesh (compte : communauté catholique Sainte Croix Champs de Bouleaux, IBAN xxxxxxxxxxx mot clé : compte spécial Bangladesh Maria) ou pour l’initiative étudiante « Weitblick Freiburg eV, IBAN xxxxxxxxxxx « .

maria-faire-part

Petit hommage

Présidentielle en Autriche : Défaite du FPÖ

Le cacochyme mais gentilécologiste Alexander Van der Bellen a remporté dimanche le second tour de l’élection présidentielle autrichienne avec 53,3 % des suffrages exprimés sur le candidat d’extrême droite très méchant méchant Norbert Hofer.

En résumé: Les bons, les intelligents, les gentils, les humanistes, les sachants ont gagné contre le mal, les pas gentils et les barbares.

OUf, on a eu chaud, la civilisation du désastre est sauvée.

A CUBA, SÉGOLÈNE ROYAL DÉFEND LE BILAN DE FIDEL CASTRO

Et c’est cette gauche qui nous traite de fasciste!


La ministre française de l’Ecologie, Ségolène Royal, a salué samedi à Santiago de Cuba la mémoire de Fidel Castro, « un monument de l’histoire », rejetant les accusations de violations des droits de l’Homme à son encontre.

La ministre française de l’Ecologie, Ségolène Royal, a salué samedi à Santiago de Cuba la mémoire de Fidel Castro, « un monument de l’histoire », rejetant les accusations de violations des droits de l’Homme à son encontre.

« C’est un monument de l’histoire, d’abord, Fidel Castro » et « c’est le

Continuer la lecture de A CUBA, SÉGOLÈNE ROYAL DÉFEND LE BILAN DE FIDEL CASTRO

Marion Maréchal Le Pen considère que l’image de conservateur de Fillon est une image usurpée qui rend service à la gauche.

En se donnant une image libérale-conservatrice (1) Fillon a convaincu les retraités aisés, les cathos de la droite orléaniste et quelques CSP+. Pour la présidentielle, les artisans, les petits entrepreneurs et les paysans pourraient être séduit par le discours libéral du candidat de LR. Le FN perdrait alors une partie de sa base électorale.
La faute en reviendrait à Marine Le Pen. Depuis des années la présidente du FN préfère mettre en sourdine le discours pragmatico-libéral (2) que le parti porte sur la micro-économie au profit d’un discours plus protectionniste et colbertiste sur le plan macro-économique.

Or nous l’avons souvent dit: Marine Le Pen a une chance que n’a pas Fillon. Elle pourrait tenir les deux discours de façon cohérente: le libéral conservateur avec Marion, le colbertiste avec Philippot. Ce n’est vraisemblablement pas le choix qu’elle a fait.
Elle semble en effet jouer avec outrance la carte gaulisto-chevènementiste qui certes fonctionne sur les couches populaires ( chômeurs, employés, ouvriers, petits fonctionnaires…), mais la banalise et la fait passer pour une gauchiste aux yeux de l’électorat de droite.

Marion maréchal Le Pen a quant à elle tout compris. Disons le clairement: c’est même la plus douée du FN.

La députée du Var reproche souvent à sa tante d’aborder la question de l’islamisation de la France avec tout les euphémismes du politiquement correct.
Elle sait qu’être frileux et prudent sur les questions identitaires c’est laisser Fillon s’en saisir et séduire ainsi les couches populaires qui lui font défaut pour priver Marine Le Pen de second tour. (3)
Elle attaque donc bille en tête le candidat de LR sur les questions relevants du conservatisme et de l’identité.

Bravo!

(1) Fillon a pu compter sur l’imbécilité crasse de la presse de gauche qui en le comparant à Tatcher pensaient lui faire du mal. Ça n’a fait bien Continuer la lecture de Marion Maréchal Le Pen considère que l’image de conservateur de Fillon est une image usurpée qui rend service à la gauche.

Maroc : arrestation d’un «partisan» de Daech lié à une cellule en France

Un «partisan» Daech, qui servait d’agent de liaison avec une cellule accusée d’avoir voulu commettre un attentat le 1er décembre en France, a été arrêté au Maroc. «A la suite du démantèlement par les services de sécurité français en date du 19 novembre 2016 d’une cellule terroriste affiliée à Daech, le Bureau central d’investigations judiciaires, a arrêté un élément dangereux partisan» de Daech, a indiqué dans un communiqué le ministère marocain de l’Intérieur.

Cet homme, dont l’identité n’a pas été dévoilée, «servait d’agent de liaison entre le commandement des opérations extérieures» de Daech basé dans la zone irako-syrienne et une personne de la cellule Continuer la lecture de Maroc : arrestation d’un «partisan» de Daech lié à une cellule en France

Le swagg de mélenchon…

Définition de swagg: Le terme Swag ou Swagg vient à l’origine du terme ‘Swagger’ en anglais qui signifie globalement « la manière de se présenter au monde avec confiance et avec style ». C’est la sophistication du style vestimentaire associé à une attitude « cool ».

Il ne touche plus terre Mélenchon… il ne se rend même plus compte quand on se fout de sa gueule… quelqu’un d’un peu charitable et philanthrope pourrait lui dire qu’il devient pitoyable et ridicule!