Saint-Ouen-L’Aumône (95) : Le cri d’alarme de l’infirmière agressée

Saint-Ouen-L’Aumône (95) : Le cri d’alarme de l’infirmière agressée

Une infirmière agressée la semaine dernière dans le quartier de Chennevières a décidé de témoigner pour alerter l’opinion.

Quand vous voyez qu’il y a une infirmière qui s’est fait tirer une balle dans la tête à Strasbourg, et qu’on a peut-être pas parlé du tout dans les médias, il y a un problème…


Saint-Ouen-L’Aumône : agressée et blessée, une… par leparisien

Lundi vers 12h30, quartier des Brouillards à Saint-Ouen-L’Aumône (Val-d’Oise). Audrey, Lire la suite

De Villiers en Russie : « J’échangerais volontiers Hollande et Sarkozy contre Poutine »

De Villiers en Russie : « J’échangerais volontiers Hollande et Sarkozy contre Poutine »


P. de Villier: "J'échangerais volontiers… par jerome-cortier

Philippe de Villiers est sous le charme de Vladimir Poutine. L’ancien eurodéputé et fondateur du Puy du Fou a rencontré le président russe jeudi 14 août, pour exporter le parc d’attraction dans le pays. Au micro de RTL, il parle d’une « rencontre inoubliable ».

Selon lui, la rencontre a duré « une cinquantaine de minutes » et Poutine « connaissait très bien le Puy du Fou ». « Il m’a dit ‘nous on veut que vous vous implantiez parce que c’est un loisir enraciné qui mettra en valeur notre patrimoine’ », raconte-t-il.

Les deux hommes se sont accordés sur deux projets de parc : l’un à Moscou et l’autre en Crimée, « dans un lieu qui pour l’instant est tenu discret ».

Peu importe pour Philippe de Villiers que la Crimée ait été récemment rattachée à la Russie, sous le feu des critiques européennes et américaines. « Ça ne pose aucun problème », affirme-t-il.

« Les Criméens se sont exprimés par un référendum, il y a eu 85% de voix pour le rattachement à la Russie (…) Les Criméens dans une immense majorité se sentent Russes », insiste-t-il.
De Villiers dénonce les « sanctions » contre la Russie

Tandis que la Russie s’attire les foudres des Européens depuis que l’Ukraine a annoncé avoir détruit une colonne de blindés russe dans l’est du pays, Philippe de Villiers a choisi son camp.

« Je n’ai aucun problème car ce ne sont pas des convois militaires, ce sont des convois de secours humanitaire », dit-il, fustigeant les « sanctions » occidentales.

« Quand je vois l’engrenage des sanctions et des contre-sanctions, je pense que les dirigeants européens ne sont pas responsables », affirme-t-il. Et de lâcher : « J’échangerais volontiers Hollande plus Sarkozy contre Poutine »

Un nouveau meurtre au Mirail : les enquêteurs craignent une série noire

Lu sur la Dépêche du midi

Un homme s’est fait tirer dessus hier en début de soirée place du Milan, dans le quartier du Mirail à Toulouse. La victime est décédée à l’hôpital. Une réponse au meurtre de Beauzelle ?

Les armes ont encore parlé hier soir à Toulouse. Vers 21 heures, des coups de feu ont retenti place du Milan, au Mirail. Au moins un individu s’est avancé vers un groupe de jeunes gens qui se trouvait devant des commerces et il a ouvert le feu avec «une arme longue» selon les premiers témoignages recueillis par la police. Il a ensuite pris la fuite.

Les pompiers et une équipe médicale du Smur 31, très vite sur place, ont secouru un blessé touché par balle. Le pronostic vital de ce jeune garçon était engagé lors de l’intervention des secours. Son état de santé s’est aggravé à son arrivée à l’hôpital Rangueil. Hier soir à 23 heures, le procureur Michel Valet a d’abord parlé «d’un blessé très grave» mais le garçon n’a pas survécu malgré les soins prodigués aux urgences. Son identité n’était pas connue hier soir.

Bien sûr, moins de 48 heures après les coups de feu qui ont ensanglanté Beauzelle avec l’assassinat de Wallid Larbi-Bey, difficile de ne pas établir un lieu entre les deux affaires. «C’est trop tôt pour le dire. Beaucoup de choses doivent encore être vérifiées», a quand même estimé hier soir Michel Valet.

Sur place, sous le regard sombre et triste de quelques habitants, les hommes de la police Lire la suite

La zone euro sur la voie de la récession ? (P.Herlin)

Les Etats-Unis viennent d’annoncer une croissance (annualisée) de 4% pour le deuxième trimestre, après le très mauvais résultat du premier (finalement révisé, pour la troisième fois, à-2,1%, au lieu de -2,9%). Une bonne nouvelle, mais attendons les prochaines révisions officielles de ce chiffre, tant il paraît miraculeux… Nous y reviendrons.

En Europe par contre, la tendance est bien plus claire : elle passe progressivement d’un espoir déçu de faible croissance à la stagnation, puis aux premiers signes de récession. En Italie, le « miracle » Matteo Renzi a l’air de faire long feu : le pays connaît son deuxième trimestre de récession de suite, -0,2 après -0,1%. Réagissant à ces chiffres, le ministre de l’économie, Pier Carlo Padoan, a reconnu, dans une interview au quotidien Il Sole 24 Ore du 6 août, que le pays se trouve « dans une phase de sortie de la récession très pénible, car la récession est vraiment profonde. ‘’

La France n’est pas officiellement en récession, mais l’horizon de la croissance reste désespérément plat. François Hollande a déclaré attendre de l’Allemagne « un soutien plus ferme àla croissance », notamment en investissant plus. Berlin renvoie Paris dans ses buts : »Les déclarations très générales en provenance de Paris ne fournissent aucune raison pour de quelconques corrections dans la politique économique du gouvernement allemand », a déclaré la porte-parole du gouvernement, Christiane Wirtz. Elément aggravant pour Paris, par rapport à Rome, les comptes publics sont encore loin des 3% de déficit, et Bruxelles va devenir de moins en moins patiente.

Mais le chiffre le plus inquiétant, et le plus révélateur, vient d’Allemagne. Selon l’Office fédéral des statistiques, les commandes de l’industrie allemande connaissent une chute record à la mi-2014. Après une baisse de 1,6% en mai, elles ont chuté de 3,2% en juin. La demande au niveau national baisse (-1,9%), ce qui constitue un indicateur avancé d’un ralentissement de Lire la suite

Embargo: le FN veut des « mesures concrètes »

Le Front national a réclamé aujourd’hui « des mesures concrètes » pour les entreprises « les plus fragiles » touchées par l’embargo russe sur les importations alimentaires européennes.

« Nombre de PME du secteur agroalimentaire déclarent jour après jour qu’elles vont être en difficultés. Ces entreprises n’ont pas les services export qui leur permettent de redéployer rapidement leurs ventes », écrit le FN dans un communiqué, ajoutant que « les banquiers français risquent de freiner leurs engagements ou couvertures d’assurance, d’où des problèmes de trésorerie ».

« Le gouvernement français étant coresponsable de cette politique européenne absurde de sanctions contre la Russie, il est grand temps que le gouvernement prenne des mesures d’accompagnement des entreprises les plus fragiles », estime le FN.

Il réclame « d’anticiper en permettant aux PME la saisine simplifiée des commissions des Lire la suite

Dominique Reynié : « Le FN, c’est le socialisme pour les « petits Blancs »»

Dominique Reynié fait une analyse biaisée du FN. En disant que le FN c’est du socialisme et que c’est un parti de gauche, il fait de la propagande en faveur de l’UMP dont il est très proche. En effet, ce pseudo scientifique est à la tête de la Fondation pour l’innovation politique, ou Fondapol. C’est un cercle de réflexion français se définissant comme de centre-droit et d’orientation libérale fondé en avril 2004 avec le soutien de l’UMP.Son président d’honneur est Jérôme Monod, un proche de Jacques Chirac.
Il va falloir s’entendre une bonne fois pour toute : soit le FN est d’extrème droite, soit il est populiste, soit il est de gauche. Mais il peut difficielemnt être les trois en même temps.
Toutes ces analyses montrent bien que les experts médiatiques sont des jean-foutre.

(…) Peut-on aller jusqu’à dire qu’on assiste à l’autodestruction de la politique? S’agit-il d’une faillite des hommes ou des idées? L’année a également été marquée par la victoire de Marine Le Pen aux élections européennes. Vous avez écrit plusieurs livres sur montée des populismes. Qualifieriez le FN de parti populiste? Sa progression vous paraît-elle inexorable? Jusqu’où peut-elle aller?

La plupart des idées et toutes les institutions connaissent un terme à leur existence. Si nous considérons que nous sommes entrés dans une époque de bouleversements, ce n’est pas tant le désarroi des politiques qui est problématique, car il pourrait se comprendre, mais le sentiment que donnent la plupart d’entre eux de pas parvenir à prendre la mesure de ce qui se passe, de ce que nous allons devoir accomplir, à l’échelle de notre pays comme à l’échelle de l’Europe, si l’on veut, au moins, persister comme communauté libre d’orienter son destin dans l’Histoire. Au cœur de ce grand tourbillon, je ne vois aucun dessein proposé aux Français, aucun horizon tracé, aucun rêve de conquête ni de grandeur. Seul se distingue le Front national qui propose le grand repli, l’Etat providence, encore et toujours, mais cette fois grâce au nationalisme. C’est un programme de chauvinisme social, une sorte d’ethno-socialisme, le socialisme pour les «petits Blancs».

Le Front national est devenu la nouvelle gauche.

Au moins c’est une idée, même si elle est absurde ou mortelle. Dès lors, par un effet mécanique, le FN se trouve favorisé puisqu’il est le seul à porter un grand projet. Moins les partis de gouvernement se montreront capables de concevoir un grand dessein fait de renaissance et de conquête, plus la tâche du FN sera facile.

L’ascension de Marine Le Pen semble être également le fruit de l’effacement du clivage droite/gauche. Quelles sont les différences fondamentales qui opposent encore la droite et la gauche?

La polarisation qui se met en place n’oppose plus la gauche et la droite, mais les partis de gouvernement, de gauche et de droite, aux partis populistes, de gauche et de droite. La fin du clivage gauche/droite est aussi ce par quoi prospère désormais le Front national.

C’est pourquoi il affirme clairement depuis janvier 2011 un discours qui n’est plus seulement national mais qui est aussi social et étatiste, tandis que la gauche ne peut plus cacher son incapacité à être «socialiste». Résultat, le Front national est devenu la nouvelle gauche. On en trouve une parfaite illustration lors des dernières élections européennes au cours desquelles 41% du vote ouvrier est allé aux listes FN et 8% aux listes PS.

Les clivages «sociétaux» et identitaires ont-ils remplacé les clivages économiques et sociaux? Lire la suite

Un islamiste à un enfant d’origine belge : Tu veux être djihadiste ou martyr ?

Addendum 15 Aout:

« Tu préfères être jihadiste ou effectuer une opération suicide? »: l’enfant qui apparaît dans ce reportage est originaire de Saint-Josse (Belgique)

Suite à nos révélations, la commune de Saint-Josse avait ouvert une enquête pour identifier le jeune garçon qui apparaît dans un reportage sur l’organisation terroriste de l’Etat islamique . Nous apprenons qu’il a été formellement identifié et est bel et bien originaire de la commune de Saint-Josse-ten-Noode (Belgique).

L’homme qui est présenté dans le reportage comme étant le père de l’enfant, s’avère être son beau-père, un Français établi depuis 2009 à Saint-Josse-ten-Noode, a indiqué jeudi le parquet fédéral.

Le documentaire diffusé sur le site d’information Vice News, dévoile la vie au quotidien à Racca, une ville du centre de la Syrie tenue sous la coupe de l’État islamique (EI). On y voit notamment un homme surnommé ’Adbullah al-Belgian’ (Abdullah le Belge), qui serait parti depuis la Belgique pour combattre avec l’EI. Cet intervenant donne également la parole à un enfant qu’il présente comme son fils devant les caméras de Vice. Le père comme le garçon profèrent des menaces à l’encontre de ceux qu’ils qualifient d’infidèles.

Le parquet fédéral a pris connaissance de ce reportage et a ouvert une enquête en début de semaine afin d’identifier l’homme et le garçon. La police de la zone de Bruxelles-Nord (qui couvre les communes de Saint-Josse-ten-Noode, Evere, Schaerbeek) avait indiqué avoir également ouvert une enquête car selon certaines rumeurs, l’enfant aurait été scolarisé dans un établissement de Saint-Josse-ten-Noode.

Comme l’a écrit dès mardi La Capitale, le garçon, qui est âgé de 6 ans, a finalement été reconnu par une enseignante de l’école fondamentale francophone Joseph Delclef. L’homme présenté dans le reportage comme le père de l’enfant a également été formellement identifié. Selon Het Laatste Nieuws et De Morgen, il serait parti avec son beau-fils mais également avec son épouse et ses deux belles-filles. Le parquet fédéral n’a toutefois pas confirmé cette information.

Source

——–

Un islamiste à un enfant d’origine belge : Tu veux être djihadiste ou martyr ?
Cette vidéo n’est pas traduite mais elle n’est pas difficile à comprendre. En Irak un islamiste pose la question à un enfant d’origine belge si il veut devenir djihadiste ou martyr.


Islam :Tu veux être djihadiste ou martyr ? par prechi-precha

A Erbil, 40.000 demandes d’asile vers la France

A Erbil, 40.000 demandes d’asile vers la France
Pour le moment, onze familles de chrétiens d’Irak ont déjà trouvé refuge en France.

Elles se bousculent devant les hauts murs du consulat français. A Erbil, au Kurdistan, des centaines de familles espèrent obtenir le droit d’asile vers la France. Face à cet afflux de demandes, une affichette a été accrochée sur la fenêtre du consulat : « Ecrivez-nous. On vous recontactera », suivi d’une adresse email.

Un fonctionnaire dépêché en urgence. Depuis, 8.000 courriels ont été envoyés, par différentes familles, soit 40.000 demandes individuelles pour ces dix derniers jours. Paris a même dû envoyer un fonctionnaire supplémentaire pour toutes les traiter.


Kurdistan : au moins 40.000 demandes d'asile… par Europe1fr

source

Les Nord-Africains n’étaient pas de la chair à canon

À l’occasion des commémorations du débarquement en Provence, la télévision publique à diffusé le film de propagande: Indigène. Ce film contient des contre-vérités et sous entend les plus grands mensonges. Lors de sa sortie en salle, l’historien Daniel Lefeuvre lui avait consacré un bon article critique. Il y rappelait notamment les chiffres des mobilisés…

——

Le film vu par un historien, Daniel Lefeuvre : «Les Nord-Africains n’étaient pas de la chair à canon»
- Les Échos – 22 septembre 2006

Indigènes est «un bon film où l’on ne s’ennuie pas, et c’est un film utile, car ces combattants, qui ont été l’«épée de la France», selon l’expression de De Gaulle, méritent notre reconnaissance», estime l’historien Daniel Lefeuvre, qui vient de publier Pour en finir avec la repentance coloniale (Flammarion). Le traitement historique du film n’en suscite pas moins quelques questions.

Pourquoi voit-on aussi peu de combattants français ? Sur les cinq personnages principaux, un seul incarne un soldat pied-noir : le sous-officier Martinez (interprété par Bernard Blancan). Par ailleurs, ce sous-officier aurait une mère arabe. Peu plausible. Arabes et Européens n’avaient pas de relations intimes et, à supposer, qu’ils en aient eues, l’enfant n’aurait pas été reconnu par la famille du père. Plus discutable encore : les scènes des durs combats de la vallée du Rhône, qui ont entraîné de lourdes pertes, semblent vouloir accréditer l’idée que les «indigènes» étaient de la chair à canon.

Les statistiques de la mortalité des différentes composantes de l’armée d’Afrique, répertoriées par Daniel Lefeuvre à partir des archives, réfutent cette opinion. Le taux de mortalité des soldats nord-africains, les plus nombreux, est de 5 %, celui des soldats d’Afrique noire d’un peu moins 5 %, celui des Français «de souche», y compris des Corses, qui ont constitué un fort contingent, de 5,70 %, et celui des Français d’Algérie de 8 %. Autre indicateur pertinent, le pourcentage de mobilisés pour une classe d’âge : il est de 45 % pour les pieds-noirs, proche de 9 % pour les colonisés.

En revanche, Daniel Lefeuvre juge tout à fait Lire la suite

Toulouse : Walid, abattu à la kalachnikov dans un règlement de compte

L’immigration est une richesse, l’immigration est une richesse, l’immigration est une richesse, l’immigration est une richesse…. répétez encore et toujours, l’immigration est une richesse, l’immigration est une richesse, l’immigration est une richesse..

——-

Un Toulousain de 29 ans, lui-même soupçonné de tentative de meurtre, est mort criblé de balles de kalachnikov jeudi à Beauzelle, en banlieue de Toulouse. Il serait la troisième victime d’une série de règlements de compte liés au quartier des Izards.

La victime est arrivée à bord d’une grosse cylindrée de marque BMW et l’assassinat a eu lieu aussitôt après, selon le témoignage de sa compagne qui a entendu les rafales de tirs et a pu voir ensuite « deux hommes s’enfuir à pied », a indiqué le procureur. La victime portait « des blessures sur l’ensemble du corps, sauf à la tête » et « une quinzaine de douilles de calibre correspondant à une arme de guerre ont été retrouvées ».

La victime a été identifiée comme étant Walid Larbi-Bey, né en Algérie en 1984, bien connu de la police pour différents cambriolages et vols avec violence. La justice le soupçonnait surtout d’avoir été « impliqué comme auteur dans une tentative de meurtre en bande organisée » le 5 décembre. Mis en examen peu après, il avait été placé en détention provisoire en décembre puis relâché sous contrôle judiciaire en mai.

Évoquant « une nouvelle affaire terrible à Toulouse », le procureur Michel Valet a envisagé d’éventuelles représailles. « A chaque fois que ce type de fait se produit, on peut craindre des actes en retour », a-t-il dit. Les Izards sont souvent décrits comme une des plaques tournantes du trafic de drogue de la ville.

L’Express