Affaire Bygmalion : les vraies factures de Sarkozy

Pour avoir maquillé ses comptes de campagne à l’aide de fausses factures et détourné le code électoral en ne respectant pas le seuil de dépenses autorisées pour chaque candidat, sarkozy devrait être jugé comme inéligible à vie….

————

Source

Meeting par meeting, «Libération» a eu accès aux frais réels engagés lors de la campagne de 2012 : plus de 21 millions dépensés en lumières, drapeaux, mobilier… Détails.

Ce sont les preuves qui manquaient. Les ultimes documents qui permettent de retracer et comprendre l’histoire de la folle campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 – qui aura finalement couté près de 40 millions d’euros alors que seule un peu plus de la moitié de cette somme a été déclarée dans ses comptes de campagne. D’après les milliers de factures des prestataires ayant travaillé sur cette campagne de 2012, que Libération a pu consulter, les 44 meetings organisés par Event&Cie, filiale de Bygmalion, ont bien coûté un peu plus de 21 millions.

Cette fois, ce n’est pas un fusible idéal comme Jérôme Lavrilleux, ex-directeur adjoint de la campagne Sarkozy et ancien bras droit de Copé à l’UMP, qui l’affirme. Ni l’avocat de Bygmalion, société fondée par Guy Alvès et Bastien Millot, deux très proches de Copé. Mais des documents, saisis par la justice le 26 mai lors d’une perquisition dans les locaux de Bygmalion, et que nous avons pu éplucher. Ces milliers de factures ont été émises par les sociétés de sons, lumières, vidéo, traiteurs, décorateurs, qui ont travaillé sur la campagne.

Sur les 21 millions facturées par Event à l’UMP, 4,1 millions ont été déclarés sur les comptes de campagne. Reste donc un peu moins de 18 millions, qui semblent avoir échappé à tout contrôle.

Que disent aujourd’hui les factures des prestataires extérieurs ayant travaillé sur la campagne du candidat Sarkozy ? Que tous les chiffres avancés par la société Event&Cie pour expliquer le coût délirant de la campagne correspondent à des prestations réelles même si elles ont été payées à prix d’or. Sur la clé USB contenant la double comptabilité des meetings de Nicolas Sarkozy et que Libération a pu consulter, le comptable d’Event&Cie a détaillé les différents coût de chacun d’entre eux.

Exemple : à la Concorde, meeting organisé le 15 avril et qui a couté en réalité 1,8 million d’euros, et non les 179 389 officiellement déclarés, Event&Cie note dans sa facture détaillée (la vraie) une dépense de 74 064,79 euros de frais de sécurité. Libération a pu constater que La facture émise par la société de sécurité Maori est bien de ce montant, au centime prêt.

656135-lib-cartemeetingssarko-1

La Licra reçoit Laurence Parisot pour échanger sur la stratégie a l’égard du FN

Et la réunion pour sortir la France du merdier dans lequel ils l’ont mise, c’est pour quand? Ce genre de petite sauterie prouve que ces marquis de la bienpensance se moquent de la France et des français… ce qu’ils veulent c’est que le système qu’ils ont mis en oeuvre continue à leur rapporter gros….
Tout ce petit monde démontre que leur véritable adversaire n’est pas la gauche, ni même la gauche de la gauche, ils savent qu’ils n’ont rien à craindre de ces enfumeurs de première, non, leur adversaire, l’unique, c’est le Fn, le RBM et les patriotes avec leurs 25% aux européennes.

Le conseil fédéral de la Licra reçoit Laurence Parisot et Eric Brunet pour échanger sur la stratégie a l’égard du Front National

Karim Benzema écoute des sourates du coran avant les matchs (vidéo)

Karim Benzema révèle le secret de sa concentration : avant chaque match il écoute des sourates du Coran.
Fan de foot, sachez que quand l’équipe de France gagne c’est avec l’aide d’Allah le tout puissant… Karim Benzema n’y ait pour rien.

 

Karim Benzema écoute des sourates du coran avnt… par prechi-precha
 

L’Europe, continent d’immigration : Hervé Juvin invité d’Alain Finkielkraut (audio)


L’Europe, continent d’immigration : Hervé Juvin… par _romegas

« Les indigènes que nous sommes vont-ils être chassés de leurs terres, vont-ils être parqués, est-ce qu’on aura le droit d’être Français en France ? » – Hervé Juvin

« Dans les années 60-70, vous pouviez avoir de passage un hôte africain ou d’Afrique du Nord, dorénavant vous avez des quartiers entiers, avec les problèmes qui sont liés. » – Hervé Juvin

« Nier le fait d’une immigration de masse et nier une immigration de peuplement, c’est se voiler la face » – Hervé Juvin

Pour Noël Mamère et Clémentine Autain (Parti de gauche) la Laïcité est un racisme d’État.

École : les mères voilées reçues chez Hamon

Une délégation de quatre collectifs a rencontré mercredi,pour la première fois, un membre du cabinet du ministre. Elles ont remis une pétition demandant l’abrogation de la loi sur le voile à l’école, une pétition signée par Noël Mamère et la très Mélenchoniste Clémentine Autain

Des mères musulmanes manifestent mercredi aux abords du Ministère de l'Éducation Nationale, pour demander l'abrogation de la circulaire Chatel interdisant les sorties scolaires aux accompagnatrices voilées.
 À quelques jours des grandes vacances, les mères voilées ont tenu à se rappeler au bon souvenir du ministre de l’Éducation. Histoire de s’assurer qu’avant la rentrée, la circulaire Chatel, qu’elles jugent «sexiste et islamophobe», serait abrogée, et que ces mamans pourront «partout en France, accompagner les sorties scolaires de leurs enfants». Mardi après-midi, une délégation de mères voilées a été reçue par un membre du cabinet de Benoît Hamon. «Nous avons exposé notre colère et notre humiliation, raconte Feirouz Benamar, du collectif «Sorties scolaires avec nous!». On nous a promis une réponse: c’est déjà un beau premier pas, parce que c’est la première fois qu’on nous écoute.» Visiblement embarrassé, le ministère n’a pas souhaité commenter cette rencontre.

Dans un «Appel du 18 juin», les représentantes de quatre collectifs de femmes voilées ont écrit au ministre. «À l’heure où la patrie des droits humains est devenue la patrie du rejet des étrangers, des “autres”, de toutes celles et de tous ceux qui ne correspondent pas à la norme dominante (blanc, homme, chrétien, riche…), nous lançons cet appel pour tenter un sursaut et faire émerger de l’intelligence, du désir d’être ensemble quelles que soient nos différences, indiquent-elles. Parce que nous portons un foulard, nous n’avons pas le droit d’accompagner nos enfants aux sorties scolaires, mais nous avons le droit de nous présenter aux élections de délégués de parents d’élèves, nous avons le droit de siéger dans les conseils d’écoles, et nous sommes surtout les bienvenues pour faire des gâteaux… Nous ne pouvons pas trouver les arguments cohérents pour expliquer cela à nos enfants.» La pétition a été signée par quelques élus de gauche, comme Clémentine Autain ou Noël Mamère. Également par le sociologue Jean Baubérot, qui estime qu’«il faut faire très attention à ne pas s’habituer aux atteintes aux libertés publiques».

Rue de Grenelle, elles n’étaient qu’une trentaine de femmes, voilées ou non, accompagnées de quelques militants solidaires et munies de banderoles «Avec ou sans foulard, mamans toutes égales». Venue d’Aubervilliers avec ses deux garçonnets, Samia arbore un foulard jaune et vert. Éducatrice au ministère de la Justice, la jeune femme travaille pourtant sans voile. «Ça ne me pose pas de problème, témoigne-t-elle. Mais en tant que maman, je ne représente que moi-même, et non l’État.»

«Racisme d’État»

À ses côtés, Noria, 35 ans, n’est pas voilée. Mais elle est aussi en colère contre cette «circulaire qui ne vise que les musulmanes voilées». «S’il s’agissait de laïcité, la circulaire serait élargie à toutes les expressions religieuses!, s’indigne cette jeune fonctionnaire. À la kippa aussi, pourquoi pas? Ou même au style gothique: être tout en noir avec des piercings, ça fait peur aux enfants! On est dans du racisme d’État. Il y a une obsession en France contre les musulmans. Et pourtant, la menace, aujourd’hui, elle est économique!» Un peu plus loin, une autre mère voilée s’insurge: «Et pourquoi à l’école, on met un sapin de Noël? Et nos présidents, ils vont tous rencontrer le Pape! Ça ne me dérange pas parce que c’est l’histoire de France. Mais là, l’histoire de France, elle est aussi devant vous.»

Lire la suite

Italie : 1145 clandestins secourus par la Marine nationale

1145 clandestins ont été secourus en 48h par la Marine italienne.

19 juin :
- Navire Sirio : 280 clandestins
- Vedette des garde-côtes CPp284 : 53 clandestins secourus au large de Lampedusa

20 juin :
- Navire Libra : 196 clandestins. Ils seront débarqués dans le port d’Augusta
- Navire Etna : 616 clandestins débarqués aujourd’hui à Reggio Calabria

Marine italienne

Cohn Bendit prend la défense des indigènes brésiliens… (vidéo)

… alors qu’il milite depuis des dizaines d’années en faveur de l’immigration en Europe et avait pourfendu le peuple Suisse lors de l’initiative contre les minarets.

Voir vidéo ci-dessous, publiée à l’occasion du Mondial au Brésil. 

On rappellera la déclaration des Grünen allemands (Verts, parti de Cohn Bendit) dans les années 80 :

« Nous, les Verts, devons faire en sorte que le plus possible d’étrangers entrent en Allemagne. Et s’ils sont en Allemagne, nous devons nous battre pour qu’ils obtiennent le droit de vote. Une fois que cela sera fait, alors nous aurons les votes nécessaires pour changer cette république ».

source

Lynchage de Darius : La police recherche une douzaine de suspects, « tous d’origine africaine » (màj)

Sans doute des adhérents du FN….

——–

La police tente d’identifier une douzaine de suspects, a priori de la cité des Poètes, «tous d’origine africaine»

Selon la police, Gheorghe, alias Darius, s’était échappé d’un centre psychiatrique en Roumanie pour rejoindre ses parents adoptifs en France.

La police judiciaire de Bobigny multiplie les auditions pour identifier «individuellement» la douzaine de suspects, a priori de la cité des Poètes, «âgés de 16-17 ans et tous d’origine africaine» ayant déboulé le soir du 13 juin dans le camp de Roumains de l’autre côté de la nationale 11.

Ils ont embarqué Darius, puis l’ont tabassé et laissé inconscient dans un chariot. Arrêté plusieurs fois pour des vols, Darius portait le même tee-shirt rouge qu’un cambrioleur surpris juste avant chez Mohamed G. dans la cité des Poètes. D’où l’hypothèse «d’une expédition punitive, d’une vengeance privée» au bout de quinze jours de tensions : «Les Roms se sont peut-être attaqués à plus forts qu’eux, et ne veulent reconnaître personne». L’appel à témoins sous X reste vain.

Libération.fr

Mairie de Paris : un trou de 400 millions laissé par Delanoë… et Hidalgo

21/06/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
La calamiteuse gestion socialiste n’est plus à démontrer, comme le prouve ce nouvel épisode à la ville de Paris. C’est le journal Capital qui révèle le pot aux roses. Le nouveau maire Anne Hidalgo qui avait jusqu’alors farouchement nié a été obligé de reconnaître publiquement le trou béant de 400 millions d’euros manquants pour pouvoir boucler le budget de l’an prochain. Le principal mis en cause dans cette gabegie, dont seuls les socialistes ont le secret, est évidemment l’inénarrable Bertrand Delanoë (photo) dont la gestion des deniers publics fut catastrophique ; mais Anne Hidalgo est aussi en cause puisqu’elle était sa première adjointe.

sem11novf-Z21-Anne-Hidalgo-Bertrand-Delanoe-PS-ParisLe nouveau maire socialiste hérite dès lors d’une situation financière désastreuse que seule l’augmentation du prix des impôts pourra raisonnablement régler. Elle qui avait promis de ne point toucher à la fiscalité risque de rompre rapidement avec la confiance des Parisiens. Et l’addition risque d’être salée pour les habitants de la capitale puisque 400 millions d’euros représentent en moyenne 285 € par foyer fiscal ou si l’on préfère l’équivalent des deux tiers du produit annuel de la taxe d’habitation versé à la ville. Reste à l’édile de faire part de la bonne nouvelle à ses administrés.

Tabassage d’un jeune rom : signe des temps barbares

Les sociétés multi-ethniques sont par essence multi-conflictuelles. Le tabassage en règle de Darius, jeune rom de 16 ans soupçonné de cambriolages, illustre crûment cette réalité que s’acharne à nier le « camp du bien », depuis trop longtemps au pouvoir. Tout comme l’arrivée massive de migrants chaque jour à Lampedusa (et les drames humains des deux côtés qui l’accompagnent) est de leur responsabilité directe, cette ignoble agression est aussi la leur.

Darius a été retrouvé à demi mort, abandonné dans un caddie de supermarché, non loin de chez lui, près de la route Nationale 1, aux abords de Pierrefitte-Sur-Seine dans le département de la Seine-Saint-Denis. Une photographie du jeune garçon, glaçante, circule depuis avant-hier sur le web. La presse, s’appuyant sur les propos de Sylvie Moisson, procureur de Bobigny, évoque comme motif des représailles faisant suite à des vols dans la Cité des Poètes (sic), soulignant que le conflit n’était pas réductible à un « antagonisme entre deux communautés » et « souhaitant éviter toute stigmatisation ». Evoquant les agresseurs, elle parle d’un « groupe d’un nombre indéterminé de jeunes », probablement des Charles-Edouard et des Pierre-Emmanuel… Pas d’amalgames ! Tout va bien dans le meilleur des mondes !

 

Plusieurs réflexions peuvent être apportées à l’analyse de cette affaire.

D’abord, nous assistons dans certains quartiers au retour de la justice privée, Lire la suite