Ex-Yougoslavie : Milosevic blanchi par le Tribunal Pénal International!

Quand on se souvient de la propagande que nous avons subie pendant la guerre en ex-yougoslavie,  cette information et son occultation aujourd’hui par les média en disent long sur le niveau dramatique du débat politique dans notre pays.


Il n’aura même pas eu droit à une annonce officielle. C’est dans la page 2590 du verdict rendu en mars contre son compatriote Radovan Karadzic, que le Tribunal spécial pour la Yougoslavie déclare innocent des accusations de crime de guerre l’ancien président de la Serbie.

“Slobodan Milosevic a déclaré que les membres des autres nations et groupes ethniques doivent être protégés, et que l’intérêt national des Serbes n’est pas la discrimination. “ Le changement de position est d’autant plus flagrant, alors que Milosevic avait été comparé à Hitler, et son procès à celui des anciens dirigeants nazis à Nuremberg en 1946. Continuer la lecture de Ex-Yougoslavie : Milosevic blanchi par le Tribunal Pénal International!

Quand Sarkozy déclarait: le droit du sol c’est la France

Pendant combien de temps les média vont laisser parler ce tocard sans lui mettre sous les yeux ses reniements et ses contradictions. Le cynisme et le mensonge devraient avoir des limites dans une démocratie

lire:

Droit du sol : les volte-face de Nicolas Sarkozy

Et lire aussi:

Nicolas Sarkozy et le droit du sol, l’histoire d’une girouette


Le 29 avril 2012

CpkeXOrWgAAytQ8

Le 11 Aout 2016

CpkeYLnWAAA1RQB

 

Les migrants hébergés à l’hôtel refusent les 150 plats de la préfecture : « Ce n’est pas halal et il y a de la gélatine de porc »

Saint-Marcel (Eure). Les premiers migrants ont quitté l’hôtel Formule 1 le 2 août. D’autres vont suivre direction Évreux.

Leur arrivée précipitée le 22 juillet avait fait beaucoup de bruit. La trentaine de migrants, installés depuis à l’hôtel Formule 1 de Saint-Marcel, a commencé à être évacuée vers un Centre d’accueil et d’orientation (CAO) à Évreux. Le 2 août, trois d’entre eux y ont été transférés. Le 5 août, trois autres auraient dû suivre. C’était sans compter sur l’intervention de Chantal Ortega, bénévole engagée depuis le début aux côtés des migrants. « J’ai reçu plusieurs informations contradictoires m’indiquant que le centre ne pouvait les accueillir que la nuit. » Mal informés, les migrants ont alors refusé de quitter Saint-Marcel.

À l’hôtel, plus de 150 plats apportés par la préfecture étaient alors stockés à l’entrée. « Ils ne veulent pas les manger, ce n’est pas hallal et il y a de la gélatine de porc. »

La préfecture a néanmoins réussi à apaiser les tensions. Continuer la lecture de Les migrants hébergés à l’hôtel refusent les 150 plats de la préfecture : « Ce n’est pas halal et il y a de la gélatine de porc »

Incendie à la Fos-sur-mer: le maire de la commune parle d’un acte criminel (Maj: un homme interpellé)

11 aout 10H30

Un homme a été interpellé dans la nuit de mercredi 10 à jeudi 11 août près de Vitrolles et placé en garde à vue prés de Marseille jeudi dans le cadre des incendies qui ravagent le nord de Marseille.

Selon nos informations, le suspect a été vu par un riverain en train de sortir d’un fourré et a été intercepté par la police. L’homme aurait remarqué un départ de feu dans le fourré en question.

La sûreté départementale est en charge de l’enquête.


La France vit un deuxième exode rural

Qui n’a jamais traversé ces bourgs aux rues charmantes mais désertes, où se succèdent volets clos et boutiques vides ? La presque totalité des 15 000 communes rurales ou isolées de France sont rongées par la dévitalisation de leur centre, qui va en s’accélérant. Un casse-tête pour les maires.

Trois phénomènes mortifères se combinent. La fermeture d’industries et de services publics entiers, amplifiée par la révision générale des politiques publiques décidée sous la présidence de Nicolas Sarkozy qui a entraîné la fermeture de tribunaux, bureaux de poste et administrations, assèchent les emplois et précipitent le départ des actifs.

Les seuls signes de vie se manifestent dans le centre commercial bâti à la hâte autour d’un supermarché, avec ses immanquables parkings et sa station essence. Parfois, une pharmacie, une boulangerie voire un bistrot complètent l’ensemble, laid mais pratique ! La dernière publication de France Stratégie, organe de réflexion auprès du premier ministre, parue en juillet, a de quoi affoler les maires. Le rapport souligne la métropolisation de l’économie française et appelle tout simplement, pour plus d’efficacité et « dans un contexte de rareté budgétaire, à concentrer les investissements sur les métropoles mais aussi à soutenir les territoires qui risquent de décrocher définitivement, tout en investissant moins dans les territoires intermédiaires ».

«La France vit un deuxième exode rural », affirme Emmanuel Ducasse, expert des marchés immobiliers pour le Crédit foncier. « Les transactions se concentrent dans à peine 3 000 communes. Ailleurs, c’est le calme plat et des maisons peuvent rester trois ou quatre ans sans trouver preneur », observe-t-il.

La vacance des logements (voir carte des logements vacants) s’emballe : son taux moyen est passé de 6,4 % à 8,1 % entre 2005 et 2015, et même à 8,8 % dans ces 15 000 communes avec des pics à 15 %. […]

Continuer la lecture de La France vit un deuxième exode rural

Alerte à la bombe dans deux avions en route vers Brussels Airport (atterrissage sans problème)

Selon la VRT, des alertes à la bombe ont été lancées ce mercredi en fin de journée dans deux avions en route vers Brussels Airport. 

« Plusieurs mesures » ont été prises mercredi soir à Brussels Airport après que les services concernés ont reçu une menace « prise fortement au sérieux », a expliqué Eric Van der Sypt, porte-parole du parquet fédéral.
Les pompiers de Zaventem évoquent une « intervention » en cours. La RTBF indique sur son site internet que le plan catastrophe médical a été déclenché.
L’un des avions concernés aurait décollé d’Oslo, en Norvège. Un utilisateur de Twitter affirme qu’il se trouve à bord et que le pilote a annoncé l’alerte 20 minutes avant l’atterrissage.

La visite estivale de Nicolas Sarkozy au roi d’Arabie saoudite

Quelle pourriture ce type!

Comme l’a brièvement évoqué le Huffington Post Maghreb, Nicolas Sarkozy a bien rendu visite la semaine dernière au roi d’Arabie saoudite, Salmane Abdelaziz Al Saoud, actuellement en résidence au Maroc. Et voici, selon nos informations, ce que l’ancien président de la République a raconté au chef d’Etat saoudien…
Nicolas Sarkozy et Salmane Abdelaziz Al Saoud. – Montage/SIPA

Cela devait rester une rencontre discrète… et donc secrète. Une simple visite de courtoisie entre deux voisins de villégiature. Las ! le glissait entre deux lignes en début de semaine : l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a bien rendu visite mercredi 3 août au roi saoudien Salmane Abdelaziz Al Saoud, établi pour les vacances au Maroc dans sa résidence de Tanger. Selon nos informations, l’entretien a même duré près de deux heures. Pour Nicolas Sarkozy, il s’agissait de réchauffer ses liens avec le pouvoir saoudien, alors que ses relations avec l’ancien roi Abdallah, resté proche de Jacques Chirac jusqu’à sa mort, étaient pour le moins distantes.

Grand numéro de séduction

Continuer la lecture de La visite estivale de Nicolas Sarkozy au roi d’Arabie saoudite

Emmanuelle Cosse veut augmenter le nombre de places d’accueil pour les migrants

Le scénario de la « crise des migrants » de l’été 2015 est-­il en train de se reproduire ? Depuis fin juillet, les structures d’accueil sont saturées, les exilés trouvent portes closes et dorment parfois dans la lande de Calais (Pas-de-Calais), dans les rues de Paris ou de Vintimille (Alpes-Maritimes), ville italienne près de la frontière française.

Contraint de réagir, le gouvernement est en train de redimensionner l’accueil dans l’urgence. Lancée en novembre 2015, la politique de création de centres d’accueil et d’orientation (CAO), offrant aux nouveaux arrivants une solution dans l’attente d’un hébergement durable, s’accélère. « Nous allons, avant la fin septembre, plus que doubler les capacités de ces centres de répit, en passant de 2 000 à 5 000 places. Toutes les grandes villes ont accepté cet accueil, l’un des objectifs étant de désengorger les territoires très sollicités », annonce auMonde Emmanuelle Cosse, ministre du logement et de l’habitat durable, chargée de ce dossier avec le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve. « Les campements ne satisfont personne, ni les migrants, ni les riverains, ni les élus. Nous devons accueillir dignement ces réfugiés, c’est une priorité et un engagement international », réaffirme-t-elle.

A terme, cinquante nouvelles structures s’ajouteront aux 147 existantes – elles sont réparties sur tout le territoire, couvrant ainsi 78 départements. Pierre Henry, directeur général de France terre d’asile (FTA), estime les besoins à 500 places par ville dans une trentaine d’entre elles. « S’[ils] sont supérieurs, nous nous adapterons et nous irons plus loin », assure Mme Cosse.

Continuer la lecture de Emmanuelle Cosse veut augmenter le nombre de places d’accueil pour les migrants

Nîmes : victime d’un déchaînement de violence inouï (L’agresseur dit avoir eu un « blanc »)

Quand les policiers se sont approchés de l’homme à terre, le visage méconnaissable, gisant dans une mare de sang devant un bar à chicha de Nîmes (Gard) dans la nuit de lundi à mardi, ils ont d’abord cru que ses yeux avaient été arrachés. Conduite au centre hospitalier de la ville, la victime, un jeune homme de 18 ans, a été aussitôt plongée dans un coma artificiel. Son pronostic vital est engagé. Blessée à plusieurs endroits, la victime a surtout reçu des coups répétés à la tête, à tel point que sa boîte crânienne a été enfoncée. Prévenue vers 3 h 30 par des témoins qu’un homicide était en cours au Chemin-bas d’Avignon, un quartier sensible de la cité gallo-romaine, une patrouille de police a interpellé l’auteur présumé des faits, sa mère et le gérant du bar pour les placer en garde à vue.

L’agresseur dit avoir eu un « blanc »

Continuer la lecture de Nîmes : victime d’un déchaînement de violence inouï (L’agresseur dit avoir eu un « blanc »)

Antisémitisme, théorie du complot: les propos choquants d’une prof de Janson-de-Sailly sur Facebook

Une professeure du prestigieux lycée parisien Janson-de-Sailly publie régulièrement sur Facebook des propos antisémites et complotistes. Alerté, le ministère de l’Education rendra les conclusions de son enquête à la rentrée. 

Céline Pina : « L’islamisme, ce n’est pas une invasion de barbus, c’est beaucoup plus insidieux »

Céline Pina, ex-élue PS qui s’est fait connaître en dénonçant le salon de « la femme musulmane » de Pontoise, pointe dans son livre « Silence coupable » le déni de la classe politique face à la progression rampante du salafisme. Celle qui a été adjointe à la mairie de Jouy-le-Moutier (Val-d’Oise) et conseillère régionale d’Ile-de-France dénonce aujourd’hui le clientélisme qui voit des élus locaux pactiser avec les islamistes, au mépris de la laïcité. Entretien.
(…)

Dans votre livre, vous décrivez des salafistes dans une logique permanente de dissimulation…

Ce n’est pas une invasion de barbus, c’est beaucoup plus insidieux. C’est de l’infiltration qui s’inscrit dans le temps long. Or, nous ne savons pas observer ces lentes montées en puissances, et quand elles aboutissent, nous sommes complètement décontenancés.

Lorsqu’une association a voulu construire une mosquée dans la ville où j’étais élue, elle a d’abord envoyé trois gugusses sur la liste de gauche et trois autres sur la liste de droite. Ceux qui sont envoyés en première ligne sont de vieux chibanis sympas, pas du tout agressifs. Mais derrière, vous voyez souvent des jeunes, plutôt beaux gosses et sportifs, avec un look à la Tariq Ramadan. Ils ne disent jamais rien tant que les places ne sont pas prises, mais à la fin, vous vous rendez compte que ce sont eux qui tirent les ficelles.

Concrètement, qu’avez-vous observé dans le cas des mosquées ? Continuer la lecture de Céline Pina : « L’islamisme, ce n’est pas une invasion de barbus, c’est beaucoup plus insidieux »

Un homme menace de se faire exploser dans un centre pour demandeurs d’asile au Danemark

Un individu a menacé de se faire exploser dans le centre pour demandeurs d’asile Nyborg sur l’île danoise de Fionie. Le centre peut accueillir jusqu’à 500 réfugiés.

L’homme est un demandeur d’asile, selon le directeur du centre. Pourtant, l’individu n’a pas vécu dans le centre en question. D’après le Fyens.dk, c’est un Iranien de 22 ans.

Les résidents du centre sont évacués. Les agents des forces de l’ordre sont arrivés sur les lieux.La police est parvenue à l’arrêter.

Allemagne : un jeune réfugié syrien suspecté de préparer un attentat gardé à vue

Un jeune réfugié syrien soupçonné de préparer un attentat à caractère islamiste a été arrêté par la police sur renseignement, ont annoncé mardi les autorités du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Le jeune homme, âgé de 24 ans, a été arrêté vendredi dans le Land voisin de Rhénanie-Palatinat et se trouve toujours en garde à vue, précise le ministère de l’Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie dans un communiqué.

[…] Selon le groupe de radio-télévision publique SWR, le jeune homme, né à Damas, est arrivé en Allemagne comme réfugié début 2016. Il était surveillé par le bureau du procureur du Land à Duisbourg. SWR et Bild indiquent que les autorités allemandes enquêtent sur un possible attentat au début de la saison du championnat d’Allemagne de football, le 26 août. Continuer la lecture de Allemagne : un jeune réfugié syrien suspecté de préparer un attentat gardé à vue