Paris : incendie dans l’église Saint-Sulpice, qui contient des oeuvres majeures (Maj : Incendie volontaire)

Au lendemain de l’incendie survenu église Saint-Sulpice, les enquêteurs ont d’ores et déjà pu rendre certaines conclusions ce lundi. Selon les information de LCI, l’origine du sinistre survenu dimanche vers 13h30 sur une porte d’une façade de l’église donnant rue Palatine dans le 6e arrondissement est “humaine” et “délibérée”. 

[…]

Un précédent deux ou trois jours plus tôt ?

Selon un témoignage, un événement du même ordre mais avec des effets moindres était survenu quelques jours plus tôt. « Il nous a été rapporté qu’un chiffon avec du produit inflammable qui avait été mis à feu avait été jeté contre un des murs de l’église, là encore rue Palatine. Le feu avait été facilement éteint. Il pourrait s’agir du même individu », nous confie la source précédemment citée.

LCI


Alors que l’église Saint-Sulpice qui se situe dans le 6ème arrondissement de Paris était en train de brûler, les chaines d’infos en continu ont totalement ignoré l’évènement. Imaginons un instant ce qui se serait passé si cela avait été une mosquée ou une synagogue….

Violences à Paris : les Champs-Elysées dévastés, qu’a fait la police ?

Le maintien de l’ordre a-t-il été déficient samedi à Paris sur les Champs-Elysées? Malgré la présence de quelque 5.000 policiers et gendarmes, la même scène s’est maintes fois répétée. Un groupe d’hommes masqués vêtus de noir s’extirpe du cortège des Gilets jaunes. Il s’attaque à la devanture d’un magasin, et parfois se livre au pillage. Met le feu à un kiosque à journaux. Saccage le célèbre restaurant le Fouquet’s. Ou agresse un policier que ses collègues s’évertuent à dégager d’une pluie de coups. La « plus belle avenue du monde » a été dès la fin de la matinée la cible favorite des black blocs, ces activistes d’ultra gauche qui viennent semer le chaos en infiltrant les manifestations. […]

Cette fois « des dégâts graves, insupportables » ont été commis, selon le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, qui a aussi dénoncé les agissements de « quelques dizaines d’assassins« .

Pour expliquer cette situation, ­Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint du syndicat Alliance, met en avant Continuer la lecture de Violences à Paris : les Champs-Elysées dévastés, qu’a fait la police ?

Paris : La plaque en hommage à Xavier Jugelé, tué sur les Champs-Elysées par un terroriste musulman le 20 Avril 2017, saccagée par l’extreme gauche

Ils  brûlent, ils cassent, ils mettent en danger la vie d’autrui, mais aucun groupe d’extrême gauche n’a été dissout.  Alors qu’une commission parlementaire sur les groupes d’extrême droite a été crée par les  islamo-collabos de Mélenchon, aucune commission sur l’extrême gauche n’existe.

Doit-on comprendre que cette extrême gauche arrange bien les affaires du gouvernement et de son opposition mélenchoniste?


[…]

C’est justement sur cette célèbre avenue que se trouve la plaque commémorative en hommage à Xavier Jugelé. Ce policier de la 32ème compagnie d’intervention de la DOPC était en mission de sécurisation lorsqu’il a été assassiné le 20 avril 2017. Le terroriste Karim Cheurfi, qui avait fait feu à la Kalachnikov, avait été abattu sur place par les autres policiers. L’attentat avait été revendiqué par l’EI.

La plaque commémorative dégradée

Lors de cette mobilisation des Gilets Jaunes à Paris, la plaque en hommage à Xavier Jugelé a été dégradée, selon nos informations.

Elle supporte un tag à la peinture noire faisant référence au mouvement anarchiste et deux autocollants. Le premier est le logo de l’« Action antifasciste » (réseau de « collectifs » autonomes d’extrême gauche radicaux, surnommés « Antifa », ndlr) et le second affiche l’inscription manuscrite « État d’urgence citoyenne ».

[…]

Actu17

Macron vient de limoger le directeur de l’ordre public, Alain Gibelin, qui avait contredit l’Élysée dans l’affaire Benalla

Le directeur de l’ordre public et de la circulation de la préfecture de police, Alain Gibelin, avait fragilisé la version de l’Elysée sur l’affaire Benalla. Le Président a mis fin à ses fonctions vendredi.

Le décret présidentiel a été publié samedi. « Il est mis fin aux fonctions de directeur des services actifs de police de la préfecture de police, directeur de l’ordre public et de la circulation de la préfecture de police, exercées par M. Alain Gibelin », peut-on y lire. Ce dernier est « réintégré dans son corps d’origine en qualité de commissaire général de police ». Sans que l’on sache les motivations de ce départ, il faut rappeler qu’Alain Gibelin avait fait parler de lui en juillet dernier lors de l’affaire Benalla. Entendu par la commission spéciale de l’Assemblée nationale, il avait donné une version contredisant celle de l’Elysée. Retour sur les propos d’Alain Gibelin.

(…) Le JDD

Fusillade à Toulouse au quartier des Izards : un blessé grave, un blessé léger

Toulouse touchée par une nouvelle fusillade. Elle est survenue à 6h20 place Micoulaud, à la sortie du métro Trois-Cocus, dans le quartier des Izards, ce dimanche matin. Deux hommes âgés entre 20 et 25 ans ont été touchés par des tirs depuis une voiture. Une arme automatique pourrait avoir servi à cette fusillade. La première victime est gravement touchée, la seconde est plus légèrement blessée. (…)

La dernière fusillade dans le quartier remonte au 4 novembre 2018 aux abords d’une pizzeria. Un client avait été blessé par balle à la cuisse.

Le quartier des Izards est régulièrement le théâtre de règlements de compte en lien avec le trafic de drogue.

la dépêche du midi

« Gilets jaunes » : « On a 12 compagnies de CRS qui ont été cantonnées et cloisonnées pour sanctuariser l’Elysée et on a laissé les débordements se faire », selon l’UNSA Police

Castaner est un incapable mais aussi un fou dangereux. Le pire ministre socialiste de l’intérieur que nous ayons eu depuis les débuts de la 5ème république.

Alors que la journée de mobilisation des « gilets jaunes » a été émaillée samedi 16 mars de violences et de pillages à Paris notamment, le Premier ministre Edouard Philippe, accompagné du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et du secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nunez, s’est rendu devant le commissariat du 8e arrondissement de Paris pour rencontrer les forces de l’ordre et les pompiers afin de les remercier. « Venir saluer les forces de l’ordre c’est toujours important. Il va saluer des fonctionnaires de police qui n’ont absolument pas été engagés sur le dispositif », a réagi sur franceinfo David Michaux, secrétaire national Continuer la lecture de « Gilets jaunes » : « On a 12 compagnies de CRS qui ont été cantonnées et cloisonnées pour sanctuariser l’Elysée et on a laissé les débordements se faire », selon l’UNSA Police

Les black block et l’extrême gauche pillent et saccagent Paris

Attaque de Christchurch : Un sénateur australien blâme les musulmans, qui « tuent à échelle industrielle » et l’islam « équivalent religieux du fascisme »

[…]

Un député fédéral controversé a suscité l’indignation en blâmant l’immigration islamique pour la fusillade dans la mosquée de Christchurch, qui a coûté la vie à 49 personnes.

Le sénateur indépendant du Queensland, Fraser Anning, a déclaré que bien que toute forme de violence ne puisse jamais être justifiée, l’accroissement de la peur de la « présence croissante des musulmans » était à l’origine de ce massacre.

« La véritable cause de l’effusion de sang dans les rues néo-zélandaises aujourd’hui est, en premier lieu, le programme d’immigration qui a permis aux fanatiques musulmans d’émigrer en Nouvelle-Zélande », a-t-il tweeté peu après la fusillade du vendredi après-midi. Continuer la lecture de Attaque de Christchurch : Un sénateur australien blâme les musulmans, qui « tuent à échelle industrielle » et l’islam « équivalent religieux du fascisme »

Marche pour le Climat : Rioufol dénonce une hystérie apocalyptique et un embrigadement des enfants «comme dans les régimes totalitaires»

Ivan Rioufol (Le Figaro) sur la Marche Pour Le Climat : «Je suis très réticent à tout ce que je peux voir aujourd’hui. J’entendais dans les slogans “Il nous reste 13 ans à vivre”. Faudrait peut-être arrêter avec ces imbécilités-là. Il y a une sorte d’hystérie apocalyptique où la fin du monde arrive grelin grelin “Mettez-vous tous aux abris !”. Vous avez des enfants qui défilent aujourd’hui, donc naturellement c’est très émouvant d’ici et très sympathique, mais en même temps c’est très effrayant. On se demande si l’embrigadement des enfants tel qu’on a pu le voir dans des régimes totalitaires commence également à venir …»

Harcèlement moral, menaces de mort : deux plaintes déposées contre Yassine Belattar, le « Monsieur Banlieues » de Macron

L’humoriste, par ailleurs nommé par Emmanuel Macron au Conseil présidentiel des villes, est accusé par Bruno Gaccio de menaces de mort et par une jeune femme de « harcèlement moral au travail ». Contacté par Marianne au sujet de ces deux plaintes que nous révélons, Yassine Belattar répond.

C’est un balaise, Bruno Gaccio, un bon mètre quatre-vingt affuté que l’ancien chef de file des Guignols de l’info, la soixantaine venue, entretient méthodiquement. Une « grande gueule » aussi, habitué de longue date aux échanges vifs des plateaux télé comme aux rudes « battle » si prisées sur les réseaux sociaux. Le 24 janvier dernier pourtant, celui qui fut un peu anar dans sa jeunesse et plutôt proche de la gauche de la gauche aujourd’hui, s’est rendu au commissariat du 5èmearrondissement de Paris, rue de la Montagne-Sainte-Geneviève, pour déposer deux plaintes : l’une pour menaces de mort et l’autre pour diffamation, visant un garçon de 24 ans son cadet, Yassine Belattar, « humoriste » très médiatique et défenseur autoproclamé de la cause des banlieues et des musulmans.

Belattar vs. Gaccio

Continuer la lecture de Harcèlement moral, menaces de mort : deux plaintes déposées contre Yassine Belattar, le « Monsieur Banlieues » de Macron

Ivan Rioufol sur le massacre de ChristChurch : «Je l’ai dit et le répète : Le multiculturalisme c’est la guerre»

Les gouvernements qui transforment nos pays en « Islamaland » sont les seuls responsables des attentats terroristes anti-musulmans qui sont et seront perpétrés. Ils préparent les guerres que nous voulons éviter en refusant leur politique d’immigration.

Nous le disons et le répèterons jusqu’à plus soif : les sociétés multiculturelles sont des sociétés multiconflictuelles. Il n’y a que l’homogénéisation culturelle et politique qu’offre la Nation qui peut nous éviter la guerre civile en préparation.


Ivan Rioufol (Le Figaro) sur le massacre de ChristChurch : «J’ai déjà eu l’occasion de le dire, et je le répète ici parce que c’est tout-à-fait flagrant, le multiculturalisme attise les tensions, le multiculturalisme c’est la guerre. Laurent Joffrin (Libération) aime bien me répéter que le nationalisme c’est la guerre, et je lui dis qu’aujourd’hui c’est le multiculturalisme. (…) Une partie des Français se sentent aujourd’hui étrangers dans leur propre pays.»

Qui est Ebba Åkerlund, mentionnée dans le manifeste du tueur de Christchurch ?

Il y a encore des tarés de gauche qui pensent que l’islamisation de nos pays va se faire dans la paix et la bonne humeur… ils ne trouvent rien à dire quand un attentat islamiste survient, sortent dans la rue avec des bougies en psalmodiant la litanie du Pasd’amalgame mais s’étonne quand un jobastre voit dans le massacre de musulmans l’ultime recours à la survie de son pays.

L’attentat perpétré contre les deux mosquées de Christchurch par un tireur de 28 ans a fait 49 morts. Dans un manifeste de 73 pages qu’il a posté sur les réseaux sociaux, Brenton Tarrant décrit son passé et donne les motifs qui l’ont poussé à un tel massacre, motifs parmi lesquels apparaît le nom de la jeune victime de l’attentat au camion de Stockholm en 2017.

Brenton Tarrant écrit ainsi que l’attentat de Christchurch consiste pour lui à « venger Ebba Åkerlund ».

« Il y a eu une période, deux ans avant l’attaque, qui a complètement changé ma façon de voir. […] Le premier événement à amener ce changement fut l’attaque terroriste contre Stockholm, le 7 avril 2017. C’était une Continuer la lecture de Qui est Ebba Åkerlund, mentionnée dans le manifeste du tueur de Christchurch ?

Bonneuil (94) : une adolescente de 14 ans souffrant d’une anomalie chromosomique victime d’une tournante dans un gymnase désaffecté

Huit jeunes, dont une partie a été libérée, ont été placés en garde à vue pour viol sur mineure en réunion dans un gymnase désaffecté de Bonneuil.

Une adolescente de 14 ans, souffrant du syndrome « triple x », une anomalie chromosomique, a été victime d’une tournante en octobre dernier à Bonneuil (Val-de-Marne), a-t-on appris de source policière.

Pour ce viol en réunion, huit jeunes, quasiment tous mineurs, ont été interpellés mercredi matin notamment dans la cité Saint-Exupéry, dans le cadre d’une enquête préliminaire menée par la sûreté territoriale du Val-de-Marne, nous a confirmés le parquet de Créteil.

Le théoricien du « Grand Remplacement » relie le massacre de Nouvelle-Zélande aux attentats islamistes commis en France

Pris à partie sur Twitter, Renaud Camus l’écrivain et théoricien français du grand remplacement a rejeté toute la responsabilité des attaques terroristes qui ont endeuillé la Nouvelle-Zélande sur les auteurs des attentats en France. Petit florilège de ses déclarations.« Pas d’amalgame ! ». L’auteur des attentats anti-musulmans en Nouvelle-Zélande « a sans doute été inspiré par tous les attentats meurtriers qui ont ensanglanté notre pays ». « Mon propos est anticolonialiste et antigénocidaire (par substitution). »

Sur Twitter, le lien établi entre la théorie du grand remplacement, dont la paternité est attribuée à l’écrivain français Renaud Camus, et Continuer la lecture de Le théoricien du « Grand Remplacement » relie le massacre de Nouvelle-Zélande aux attentats islamistes commis en France

Revue de presse et commentaires sur l'actualité