Istanbul : Plusieurs centaines de personnes manifestent pour que le musée Sainte-Sophie redevienne une mosquée

Des centaines de manifestants se sont rassemblés lundi 24 mai dans le quartier historique Sultanahmet face à l’ancienne basilique Sainte-Sophie avec des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Sainte-Sophie doit redevenir une mosquée » et « Sacrifions nos vies pour l’islam »

La manifestation était organisée par différentes organisations turques non gouvernementales parmi lesquelles la Fondation du Secours Humanitaire.

Construite au sixième siècle comme basilique chrétienne par Anthemios de Tralles et Isidore de Milet, Sainte-Sophie est maintenant classée comme site appartenant au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Sainte-Sophie est restée l’épicentre du christianisme orthodoxe jusqu’en 1453, date à laquelle Lire la suite

Toulouse: L’association Hébraïca annule sa participation au forum des langues par crainte d’attentat

Pas de stand d’hébreu

«Ce choix a été fait la mort dans l’âme mais la crainte d’un attentat était trop importante». Telles sont les explications de Maurice Lugassy, président de l’association Hebraïca pour justifier l’absence inédite d’un stand hébreu au Forom des Langues. «Nous faisons une cible idéale et nous n’avons donc pas souhaité prendre de risque dans cette période exceptionnelle», a-t-il ajouté comparant par ailleurs l’état actuel du Centre du Judaïsme à un «bunker». Claude Sicre, quant à lui, considère cette absence comme un «échec».

source


 

Pour la première fois l’association Hébraïca ne participera pas au forom des langues sur la place du capitole de Toulouse ce week end. Son président dit craindre un attentat.

L’association Hebraïca « médiateur entre la culture juive et celles des citoyens » dit craindre une nouvelle attaque terroriste ou des agressions à Toulouse. Le stand Hebraïca qui représente l’hébreu ne sera pas présent cette année place du capitole pour le traditionnel forom des langues qui réunit chaque année au printemps les pays du monde sur la place du capitole. Dans la ville qui a vécu les attaques de Merah, et quelques mois après les attaques de Charlie Hebdo et de l’Hypercasher, le président de l’association, Maurice Lugassy  explique jeudi que « Ce choix a été fait la mort dans l’âme mais la crainte d’un attentat était trop importante ».

Ces dernières années, les actes antisémites se sont multipliés dans toute la France. La lutte contre l’antisémitisme et le racisme a été élevée au rang de priorité nationale par le président de la République François Hollande. Pour faire face à ces actes, plusieurs dispositifs ont été mis en place ces derniers mois par les autorités. Notamment sur internet et les réseaux sociaux. Il convient de rappeler ici que le plan vigipirate reste actuellement un niveau élevé en France et à Toulouse.

 

source

Guyancourt (78) : des musulmans perturbent le conseil municipal pour exiger une salle de prière islamique

Des adhérents de l’Associaton des Musulmans de Guyancourt ont manifesté ce mardi soir en mairie de Guyancourt, interrompant le conseil municipal. Ils estiment qu’il manque une salle de prières dans la commune. La ville, elle, de son côté, a bien proposé un local pour les prières et signé une convention avec une autre association de Guyancourt.

Censure et Propagande socialiste: Valls va créer une brigade de lutte contre la haine sur Internet

Cet Homme est dangereux. Il est tout droit sorti d’un roman de Orwell. La liberté en France est menacée. Nous n’avons rien à envier à la chine ou à la Corée du Nord.

Réveillez-vous. Les « fascistes » ne sont pas là où on vous le dit….


Valls va créer une brigade de lutte contre la haine sur Internet

L’«unité nationale de lutte contre la haine sur Internet» devrait être mise en place cet été, dans le cadre du plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme présenté par le premier ministre.

Manuel Valls avait promis de lutter contre le racisme et l’antisémitisme en ligne: il doit maintenant nommer ses soldats. Le premier ministre va mettre en place son «unité nationale de lutte contre la haine sur Internet» dès cet été, d’après les informations du site NextInpact. Cette nouvelle équipe sera chargée de faire le lien entre les différents sites Web et les autorités dans le cadre de la surveillance et la surveillance des discours de haine en ligne. Elle pourra par exemple envoyer des recommandations ou des avertissements à Google, Facebook ou Twitter si ces derniers ne modèrent pas eux-mêmes les contenus jugés illégaux.

Elle sera enfin chargée de créer et d’animer des «cyberpatrouilles» destinées à traquer les propos racistes ou antisémites afin d’enquêter sur leurs auteurs et éventuellement les présenter à la Justice.

(…) Le Figaro

La France invitée à accueillir 9 127 migrants en deux ans et percevra 6.000 euros par demandeur

Lu sur Fdesouche

[NDLR : la France dépense 2 milliards d’euros/an pour 62 735 demandeurs d’asile. Soit 31.880 euros/demandeur]

La Commission européenne persiste et signe : elle a présenté, mercredi 27 mai, son plan global sur l’immigration, en précisant les quotas de migrants à accueillir par pays. Malgré les réticences de certaines capitales et l’hostilité affichée d’autres, elle confirme sa volonté d’assurer une répartition de demandeurs d’asile qui séjournent actuellement en Italie et en Grèce.

Elle ne parle toutefois plus de « quotas » par pays, mais d’une « clé » établie en tenant compte de divers critères qui ont fait l’objet d’une pondération : le nombre d’habitants, le produit intérieur, le taux de chômage, le nombre de demandes d’asile déjà reçues et le nombre de réfugiés déjà accueillis au titre de la protection internationale.

Après avoir donné des premières estimations le 13 mai, Bruxelles propose la répartition, étalée sur deux ans, de 40 000 Syriens et Erythréens, dont 24 000 sont actuellement en Italie et 16 000 en Grèce. La France serait censée en accueillir 4 051 venant d’Italie et 2 701 venant de Grèce, l’Allemagne 5 258 et 3 505. Vingt et un autres Etats sont concernés : les traités européens octroient un opt-in (droit d’option) au Royaume-Uni et l’Irlande, qui peuvent décider de participer ou non à un tel projet, et le Danemark possède un opt-out, qui exclut sa participation.

Le plan présenté mercredi comporte un autre volet « accueil » pour 20 000 réfugiés reconnus Lire la suite

Tranche de vie au Lidl d’Oyonnax (vidéo)

Bienvenue en France.

Dans le rayon du magasin Lidl de Oyonnax, dans l’Ain, une foule de clients s’attroupe autour de palettes d’huile. Il s’agit d’un important déstockage de bouteilles d’huile qui coûtent 0,67 centimes d’euros l’unité soit une réduction de -50%. À l’annonce de cette promotion, chaque client du magasin présent s’est rué sur l’occasion, emportant avec lui un maximum de bouteilles. Les gens se poussent et se crient dessus dans le seul but d’obtenir une bouteille supplémentaire.


Promotion d'huile au Lidl par Spi0n

Quand la socialiste Samia Ghali célèbre la laïcité en inaugurant une école… musulmane. ( MAJ: Valls se déplace à Marseille pour acter la reconnaissance par l’Etat de l’école)

Addendum: article de l’observatoire de l’Islamisation:

 22 mai 2015, le député PS Samia Ghali à la pause de la première pierre de l'extension du collège Ibn Khaldoun (UOIF). Amar Lasfar, président de l'UOIF, entouré par les ambassadeurs du Qatar et du Koweit.

22 mai 2015, le député PS Samia Ghali à la pause de la première pierre de l’extension du collège Ibn Khaldoun (UOIF). Amar Lasfar, président de l’UOIF, entouré par les ambassadeurs du Qatar et du Koweit.

 

Selon Europe 1 « Manuel Valls se rend jeudi dans la cité phocéenne pour acter la reconnaissance par l’Etat d’un établissement privé confessionnel musulman ». Dans son article,  la station Europe1 omet sciemment de préciser de quel collège il s’agit, et ne parle pas non plus de la cérémonie de la pose de la première pierre avec le président de la sulfureuse UOIF, Amar Lasfar, et l’ambassadeur du Qatar et celui du Koweit (lire) , qui a eu lieu la semaine dernière ! Europe 1 préserve le premier ministre venu « vendre » à l’opinion l’existence d’un » islam de France » dont Bernard Cazeneuve veut promouvoir l’expansion par une fondation garantissant les emprunts des projets.

Lire le discours d’inauguration sur le site du collège Ibn Khaldoun.

L’UOIF étant de notoriété publique la branche française du mouvement totalitaire des Frères Musulmans, dont les conférenciers vedettes prônent l’extermination des juifs et des homosexuels et la conquête de l’Europe (Y.Qaradawi, S.Higazi, T.Swaidan etc.).
Pour avoir une idée de la pensée d’Amar Lasfar – président de l’UOIF- on lira ses écrits et prises de positions suivantes :

Dans un entretien dans la revue Homme et migration en 1999 il dégradait Lire la suite

Panthéon : « Hollande n’a fait que montrer sa petitesse », dit Éric Zemmour

On attendait un grand discours présidentiel au Panthéon mercredi 27 mai. Pour Éric Zemmour, l’exercice est raté.

Les panthéonisations représentent des moments importants, pour l’histoire de la France comme pour le parcours d’un homme politique. François Hollande était donc attendu pour faire un grand discours mercredi 27 mai. « C’était fait pour, insiste Éric Zemmour. Hollande ne pouvait pas se manquer. L’histoire c’est son truc, nous murmurent depuis des jours ses communicants. »

Mais pour Éric Zemmour, le Président est passé à côté. « Les grands mots étaient tous de cérémonie, aussi bien alignés que les cercueils drapés de tricolore. Il ne manquait rien… Sauf l’essentiel. Le style, le talent, l’âme », juge le journaliste.

Que manquait-il selon Éric Zemmour ? « Le texte était à la fois solennel et ennuyeux », estime-t-il. Il souligne que François Hollande buttait sur certains mots, que son discours sonnait creux. « Il était comme absent, flottant dans un costume trop grand pour lui », lance le journaliste. Et d’ajouter : « On passait de Victor Hugo à Séguéla, de Chateaubriand à Marc Lévy. » Le journaliste conclut : « Hollande a voulu s’égayer dans la cour des grands, il n’a fait que montrer sa petitesse. »
*

Quand Nicolas Sarkozy prend un jet privé pour faire Paris-Le Havre

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, en meeting au Havre le 26 mai, a semble-t-il effectué le court trajet entre Paris et la Normandie en jet privé. Alors que le trésorier de l’UMP Daniel Fasquelle promettait une organisation « loin des shows à l’américaine » , Le petit Journal de Canal plus a relevé le voyage express par la voie des airs. Et c’est bien l’UMP qui a payé la facture.

Si l’entourage de Nicolas Sarkozy assure que « c’était pour des raisons de logistiques et parce que le train et la voiture sont plus fatigants » selon l’émission télévisée, la facture de 3.200 euros pour 40 minutes de vol pourrait être mal vue, surtout lorsque l’on sait que les militants étaient invités à amener leur sandwich pour le meeting.

Le Lab de son côté explique que c’est la compagnie Wijet qui a facturé le trajet, qui coûte 4.800 euros habituellement. Et si l’UMP semble donc avoir eu un tarif préférentiel, le trajet en voiture aurait coûté environ 45 euros pour 2h40 de route. Un tarif dont s’est quand même acquitté le parti, puisque le chauffeur et la voiture de fonction de l’ancien chef de l’État ont quand même fait le voyage pour transporté Nicolas Sarkozy de l’aéroport à la salle du meeting.

Granite breton : 1500 emplois perdus en 15 ans à cause de la concurrence étrangère

À Calais, derrière les machines importées d’Angleterre au XIXe siècle, les ouvriers sont passionnés par la dentelle qu’ils créent. Le label  Indication Géographique Protégée (IGP) permettrait de promouvoir leur savoir-faire et d’éviter les contrefaçons. Il servirait alors à reconnaitre la vraie valeur de l’artisanat, mais aussi à se protéger contre la concurrence étrangère.

À Trelivan (Côtes-d’Armor), les entreprises doivent faire face à la concurrence asiatique ou européenne qui est 20 à 30% moins chère. Résultat, les carrières de la région ferment les unes après les autres. « Cela représente 1 500 emplois qui ont disparu sur les 15 dernières années« 

Syrie: Daesh exécute 20 hommes dans la cité antique de Palmyre

Selon l’OSDH, les djihadistes ont exécuté au moins 217 personnes, dont 67 civils, dans la ville et ses alentours depuis le 21 mai…

Syrie: Que se passe-t-il à Palmyre depuis qu’elle est tombée aux mains de Daesh?

Une semaine après avoir conquis Palmyre, dans le centre de la Syrie, «l’EI a tué par balles, devant une foule rassemblée dans le théâtre romain de Palmyre, 20 hommes» accusés d’avoir combattu au côté du régime de Bachar al-Assad, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Au moins 217 personnes exécutées dans la ville et ses alentours

L’EI s’est emparé de Palmyre le 21 mai, après un assaut sanglant qui avait duré neuf jours. Selon l’OSDH, qui s’appuie sur un réseau de sources en Syrie, l’EI a depuis exécuté au moins 217 personnes, dont 67 civils, dans la ville et ses alentours. L’EI multiplie les exactions et Lire la suite

Baby boom algérien !

Pas moins de 1.104.000 nouveaux nés vivants ont été enregistrés auprès des services de l’état-civil au niveau national durant l’année 2014, a-t-on appris, du sous-directeur chargé de la santé de procréation et planing familial au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Une moyenne dépassant 2.700 nouveaux nés par jour a été relevée en 2014 contre 2.600 en 2013, a indiqué Dr Hamchi Lotfi lors d’une journée d’étude sur « le programme national de planing familial ». […]

Source

Bruxelles demande la solidarité des 28 face à l’afflux de migrants

e président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker propose, sur la base de différents critères de répartition, que les 28 pays membres de l’Union se distribuent l’effort d’accueil de 40 à 60.000 demandeurs d’asile, pour l’essentiel des Syriens et Erythréens. Cette mesure ne fait pas l’unanimité auprès des Etats, certains ne voulant pas entendre parler de quotas.

Chaque pays de l’Union Européenne sera mis à contribution, à la hauteur de ses moyens et en fonction de critères bien définis, pour faire face à l’afflux de demandeurs d’asile, essentiellement ceux fuyant la guerre civile en Syrie et la répression en Erythrée. L’idée figure dans un projet en cours de rédaction et porté par le commissaire européen à l’immigration Dimitris Avramopoulos, et pourrait être soumis dès le 16 juin prochain lors d’une réunion des 28 ministres de l’Intérieur et de la justice.

« Les propositions de la Commissions sont concrètes, de plus en plus concrètes » Philippe Leclerc, représentant du HCR

Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, demande donc à chaque Etat membre de participer à l’effort de solidarité. La proposition, détaillée ce mercredi, ne concerne que les demandeurs d’asile qui se présenteront après le 1er juillet, et n’intègre pas les candidats à l’immigration économique ou les migrants clandestins. Le nombre de personnes concernées devrait être de 40.000, et la Commission prévient que 20.000 autres Syriens pourraient s’ajouter dans l’année. Jusqu’à présent, ce sont une poignée de pays de l’Union qui absorbent jusqu’à 80% de l’immigration, Grèce et Italie en tête.

Clefs de répartition

Pour une distribution « équitable » des demandeurs d’asile, la Commission européenne propose des « clefs de relocalisation », en d’autres termes des critères de répartition, applicables selon les pays : PIB, population, taux de chômage et nombre de demandeurs d’asile déjà enregistrées. Mais certains Etats membres, comme le Royaume-Uni, la République Tchèque ou la France, ont d’ores et déjà prévenu qu’ils ne voulaient pas entendre parler de quotas d’immigration. Mercredi, Jean-Claude Juncker les a enjoints de trouver une autre clef de répartition, puisqu’aucun de ces pays ne conteste par ailleurs l’urgence d’une décision.

ide-migrants-quotas-europe-20150527-01

Toujours est-il que ces propositions vont dans le bon sens pour les associations : le représentant du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) Philippe Leclerc y voit « des Lire la suite

Cours d’arabe dans le Lot : le FN s’indigne

Vu et lu sur Fdesouche

612445

mVZgWMh

Lettre ouverte

Monsieur le Directeur,

« Plusieurs parents d’élèves nous ont fait part récemment de leur trouble d’avoir trouvé dans le cahier de liaison de leurs enfants, une lettre émanant de vos services mais non signée, leur proposant des cours d’Arabe donnés après les heures de classe par des enseignants payés par les ambassades du Maroc, de la Tunisie et de l’Algérie (voir exemples joints en Annexe). Nous nous étonnons que cette langue étrangère soit ainsi proposée à l’exclusion de toute autre, avec de plus un choix possible par les parents selon l’origine du pays de l’enseignant. S’agit-il d’imposer ainsi la connaissance de l’Arabe au détriment d’autres langues plus proches de nous ?

L’enseignement des langues étrangères est une chose louable. Nous sommes cependant surpris que l‘Arabe fasse ainsi l’objet d’un traitement spécifique. Cet enseignement serait-il destiné à une communauté particulière ? Si tel est le cas, cela ne peut qu’enfermer cette communauté dans sa culture d’origine et nous semble donc préjudiciable à son assimilation dans la communauté nationale. Dans le cas contraire, on peut se poser la question de l’utilité d’enseigner l’Arabe aux enfants lotois alors que le bénéfice professionnel qu’ils Lire la suite