Toulouse: un contrôleur du métro frappé à la hache

Un agent du métro toulousain a été agressé ce jeudi à l’arme blanche dans une station d’un quartier sensible, par un usager qui aurait voulu se venger d’avoir été verbalisé.

L’agent de la compagnie Tisseo a été frappé dans le dos, à au moins une reprise, à l’aide d’une arme blanche qui pourrait être une hache ou une machette, vers midi à la station Reynerie (sud).

Il a été hospitalisé à la clinique Ambroise Paré, mais ses jours ne sont pas en danger, selon la Dépêche du Midi.

L’agresseur, qui a été interpellé peu après sa fuite, aurait été contrôlé et verbalisé par l’agent quelques jours avant les faits. Il est lui-même blessé à la tête, mais sans que l’on sache s’il s’agit du résultat d’une altercation avec l’agent.

Val de Marne : Au lycée, des étudiantes en tenues islamiques

Une lycéenne porte l’abaya, une tenue islamique dans son établissement scolaire. A la sortie d’un lycée public du Val-de-Marne (94), cette jeune fille explique son choix de porter ce vêtement religieux. Dans les murs de l’établissement, elle enlève son voile mais garde cette tunique au dessus de ses vêtements. La direction du lycée n’a pas souhaité communiquer sur le sujet.


Au lycée, des étudiantes en tenues islamiques par leparisien

(…) Le Parisien

Croissance française: l’illusion des chiffres

NDLR: Les solutions souverainiste du programme du FN et de DLF  apportent de la croissance. En effet c’est grâce à la baisse de 20% de l’euro ( qui n’a pas engendré les malheurs que nous prédisaient les experts) et la baisse du prix de l’essence (que le FN envisage en supprimant les taxes qui reviennent à l’État) que nous avons ce regain de croissance.
Pour le reste c’est de la manipulation comme l’explique Bernard Monnot dans le communiqué de presse qui suit.


Communiqué de presse de Bernard Monot, Député français au Parlement Européen, Stratégiste économique du Front National

Le Gouvernement a annoncé que la croissance économique française serait au moins égale à 1% annualisé en 2015, et qu’elle s’établit à 0,6% au premier trimestre.
Ces chiffres, en apparence encourageants, doivent immédiatement être nuancés.

Car l’emploi dans le secteur marchand a, lui, encore reculé de 0,1% au premier trimestre. Le contenu en emplois de la croissance économique est donc nul.

Plus encore, il faut rappeler que le mode de calcul du PIB a été modifié pour intégrer progressivement l’économie sous-terraine (criminelle), c’est à dire les trafics ou la prostitution, ce qui relève mécaniquement la croissance sans réelle amélioration de l’activité.

Cette timide éclaircie est donc en trompe l’œil, fruit d’une conjonction de la baisse des prix du pétrole et de l’euro, des taux bas et de tripatouillages comptables du PIB, selon la norme Eurostat ESA 2010.

Malheureusement, comme le Front National le dénonce, les Français ne ressentent en rien dans leur quotidien une amélioration concrète, que ce soit pour leur travail ou leur pouvoir d’achat.

Pour Jack Lang l’arabe n’est pas suffisamment enseigné à l’école

Ambert (63) : le kebab servait de plaque tournante au trafic de drogue, 5 hommes condamnés

NDLR: Beaucoup de kebabs servent à blanchir de l’argent au bénéfice parfois du terrorisme.

Suspectés d’avoir organisé un trafic de stupéfiants à Ambert, 5 hommes, âgés de 24 à 33 ans, comparaissaient ce lundi devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Tous ont été condamnés.

Le quintet avait été interpellé par les gendarmes en janvier 2012, à l’issue de plusieurs mois d’investigations. A l’époque, les soupçons des enquêteurs s’étaient portés sur un restaurant kebab du centre-ville ambertois, théâtre de multiples transactions illicites. Les écoutes téléphoniques avaient permis de confirmer l’existence d’un trafic de stupéfiants, dont le petit établissement était « la plaque tournante », comme l’a précisé lundi le président du tribunal.

Entre début 2011 et début 2012, une dizaine de kilos de cannabis aurait ainsi été revendue à Lire la suite

La Malaisie va détourner les bateaux de migrants de ses côtes

NDLR: Il y a encore des pays raisonnables et qui ne se racontent pas des histoires de bisounours


 

La Malaisie va dorénavant détourner de ses côtes les bateaux transportant des migrants venus de Birmanie ou du Bangladesh sauf s’il y a un danger imminent de naufrage, a indiqué un haut responsable des gardes-côtes mercredi.

« La politique a toujours été de les escorter en dehors des eaux malaisiennes après leur avoir donné les provisions nécessaires », a déclaré à l’AFP l’amiral Tan Kok Kwee de la marine malaisienne, sur l’île touristique de Langkawi. Une politique également appliquée par l’Indonésie, qui a annoncé mardi avoir remorqué hors de ses eaux territoriales un bateau transportant des centaines de migrants, estimant que cela n’était « pas le problème » de Jakarta.

Ces derniers jours, plus de 1.000 migrants épuisés et affamés ont nagé jusqu’à Langkawi Lire la suite

Montpellier : des mères d’élèves bloquent la circulation pour demander « davantage de mixité »

NDLR: Il faudrait obliger les notables du PS et les militants du Front de gauche à envoyer leurs progénitures dans ces écoles devenues à majorité musulmanes. Et il faudrait que ces bonnes femmes voilées se demandent pourquoi personne n’a envie de vivre avec leurs gosses.

nZDfZfLElles ont choisi de mener leur action à l’heure de la sortie des classes. Environ 80 parents d’élèves du Petit-Bard, essentiellement des mères, accompagnés d’une cinquantaine d’enfants ont décidé de bloquer la circulation de l’avenue de Lodève et interrompu la circulation des trams de la ligne 3 pendant une bonne heure, jusqu’à 17 h. Ce mouvement a provoqué une importante pagaille dans un secteur très fréquenté à cette heure de la journée.

Voilà près de deux mois que ces mères de familles dont les enfants sont scolarisés dans les écoles du Petit-Bard ont demandé que davantage de mixité soit injectée dans les établissements scolaires de leur quartier mais aussi des collèges vers lesquels sont dirigées ensuite les CM2. […]

Source

Plus de 500 migrants interpellés en deux jours dans les Alpes-Maritimes

Plus de 200 interpellations ce lundi, plus de 300 mardi. Soit plus de 500 migrants contrôlés en deux jours dans les Alpes-Maritimes, entre la frontière italienne et la gare centrale de Nice.

Telles sont les statistiques exceptionnelles établies en ce début de semaine par les forces de l’ordre, selon nos informations.

Joint mardi soir, le directeur de cabinet du préfet n’a pas contesté ces chiffres.

François-Xavier Lauch reconnaît que l’afflux de migrants, originaires pour la plupart de la Corne de l’Afrique, renoue avec des niveaux observés au plus fort de la vague migratoire, en juillet 2014.

Les Alpes-Maritimes recensaient alors jusqu’à un millier d’interpellations par semaine.

« Nous avons des afflux très forts certains jours, sans surprise au regard de ce qui se passe en Italie, constate le sous-préfet. Ces chiffres sont cependant à observer avec prudence, car ils sont très variables: 340 interpallations la semaine passée, environ 700 la précédente… »

« Sans précédent », « Une marée humaine », résume pour sa part Laurent Laubry, secrétaire départemental du syndicat Alliance-police nationale (majoritaire). « 500 interpellations en deux jours, 300 en une journée, c’est sans précédent dans ce département! »
Lire la suite

L’Assurance maladie va mieux contrôler la CMU (maj vidéo)

Une petite info qui nous dévoile une infime partie de la gigantesque fraude sociale qui existe dans notre pays.


Addendum 14 mai 2015

 

Dans le cadre de la lutte contre la fraude, l’Assurance maladie va lancer dans les prochaines semaines un plan de contrôle des ressources bancaires des bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Cette dernière permet aux plus démunis de se faire soigner sans avoir à avancer les frais chez le médecin ou la prise en charge à l’hôpital. Les conditions d’accès étant liées au revenu, les bénéficiaires du RSA y ont droit automatiquement.

Notons que cette initiative a été prise suite à la constatation de nombreuses anomalies dans les comptes des bénéficiaires. Dans 10% des cas examinés, le revenu annoncé ne correspondait pas à celui réellement perçu.

Ce contrôle est une grande première pour la caisse nationale d’assurance maladie car jusqu’à présent seuls le fisc, les douanes, les caisses de retraite, Pôle emploi ou la répression des fraudes, étaient habilités à réclamer des relevés de comptes aux banques.

source

Foot : le club de Mantes-la-Ville accusé de racisme anti-blanc

Le club amateur de Mantes-la-Ville, en région parisienne, est accusé de « racisme anti-blanc » et réfute la polémique lancée par le premier adjoint au maire du Front national.

En ce jour de Ligue des champions, le spot de publicité de l’UEFA pour le respect et contre le racisme tournera peut-être sur les écrans de télévision avant la demi-finale retour opposant le Bayern Munich au FC Barcelone. Pourtant, bien loin des paillettes de la plus prestigieuse des compétitions de club, le football – y compris au niveau amateur – est parfois rattrapé par de futiles polémiques inévitablement récupérées par le pouvoir politique. C’est ce qu’il se passe à Mantes-la-Ville, dans le département des Yvelines, où le club local est accusé de « racisme anti-blanc ».

Afin de faire ressortir la différence de couleur des joueurs du FC Mantois à 25 ans d’intervalle, Laurent Morin, le premier adjoint au maire de la ville, a posté sur Twitter deux photos montrant que les joueurs blancs d’hier ont laissé la place aux joueurs noirs d’aujourd’hui. »

(…)

RTL

Immigration clandestine – Bruxelles rassure l’ONU : « Aucun immigré ne sera renvoyé hors d’Europe »

13/05/2015 – MONDE (NOVOpress)

Federica Mogherini discute actuellement avec l’ONU de la possibilité d’une intervention navale contre les passeurs d’immigrés de la Méditerranée. Double langage difficile à tenir pour celle qui plaide pour la manière forte mais qui assure en même temps que personne ne sera renvoyé à son point de départ.

La politicienne italienne Federica Mogherini, ancien ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de gauche de Matteo Renzi, est désormais le Haut Représentant de l’Union européenne « pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ».
Lundi, à New York, Mme Mogherini a présenté au Conseil de sécurité les nouveaux plans de l’Union européenne sur « l’urgence migratoire », pour lesquels elle souhaite obtenir le soutien de l’ONU. Elle a tenu avant toute chose à « rassurer » ses auditeurs : « aucun réfugié ou migrant [sic] intercepté en mer ne sera renvoyé contre son gré. Notre première priorité est de sauver des vies et d’éviter de nouvelles pertes en mer ».
Comme aime à le faire la gauche italienne, Mme Mogherini a cité « le pape François, selon lequel “l’histoire des migrants nous fait pleurer et nous fait honte.” Je vous lance un appel pour que nous cessions de pleurer et d’avoir honte », a affirmé le chef de la diplomatie européenne.

Ces démonstrations de bons sentiments sont vraisemblablement destinées à amadouer les représentants du Conseil de Sécurité, notamment la Russie et la Chine, par principes réticentes à toute ingérence extérieure dans les affaires des Etats, c’est aussi pourquoi Federica Mogherini a plaidé pour une opération uniquement navale qui permettrait d’arraisonner les bateaux de passeurs.

La Grande-Bretagne plaide pour le renvoi des migrants qui traversent la Méditerranée

Les migrants qui traversent la Méditerranée pour tenter de rejoindre l’Europe devraient être renvoyés, estime la ministre britannique de l’intérieur dans une tribune publiée mercredi 13 mai par le Times.

Cette prise de position intervient alors que la Commission européenne doit dévoiler le même jour un plan d’action pour faire face à la vague croissante d’arrivées de migrants par la Méditerranée. La mesure la plus contestée est l’instauration de quotas obligatoires pour répartir entre les pays européens la prise en charge des arrivants pouvant bénéficier d’un statut de réfugiés. Le principe des quotas, réclamé par l’Italie, est soutenu par l’Allemagne et la France, mais Londres et Budapest, notamment, y sont opposés.

Les traversées seraient « favorisées »

Pour la ministre, Theresa May, qui vient d’être reconduite à l’intérieur par le premier ministre David Cameron, cette instauration de quotas ne pourra qu’encourager à effectuer ces traversées dangereuses.

« L’UE devrait travailler à établir des sites d’accueil sécurisés en Afrique du Nord, avec un programme actif de retours », a écrit la ministre. « Je suis en désaccord avec la suggestion » de la chef de la diplomatie de l’UE Federica Mogherini, selon laquelle « pas un seul réfugié ou migrant intercepté en mer ne sera renvoyé contre son gré ». « Une telle approche ne peut que favoriser la traversée de la Méditerranée et encourager plus de personnes à mettre leur vie en péril », a-t-elle ajouté.

Les autorités européennes tentent de répondre au problème des dizaines de milliers de migrants qui se lancent chaque année dans la traversée depuis les côtes africaines.

La prise en charge des réfugiés venus de pays tiers se fait pour l’instant sur une base volontaire. Quelque 1 800 personnes sont mortes dans des naufrages depuis le début de l’année, selon l’Organisation internationale des migrations.

Rapport Igen: Grande pauvreté et réussite scolaire.

On vous invite à lire ce rapport. C’est un éclairage saisissant sur l’effondrement de notre école mais aussi de notre système social.
On voit également comment l’immigration crée des disparités, des mondes et des systèmes parallèles. Le rapport met aussi en lumière la misère de plus en plus préoccupante du monde rural, totalement délaissé par nos hommes et femmes politiques.

Télécharger le rapport

Des extraits relevés par un internaute:

Pauvreté dans le monde Rural:

CE1z-pDWoAAgG0a

Communautarisme et économie parallèle:

CE14tyFWYAMjfaO

Immigration « traditionnelle » contre immigration clandestine:

CE18xw0W0AAIBau

Raisons du contournement de la carte scolaire en Ile De France:
CE19zcoWgAAktD2

Islam et islamisme. L’interview vérité oubliée d’Ahmed Aboutaleb, maire de Rotterdam

12/05/2015 – 07H00 Rotterdam (Breizh-info.com) –  Le 17 février dernier, un peu plus d’un mois après les attentats de Paris, Ahmed Aboutaled, maire de Rotterdam, premier musulman maire d’une métropole européenne, donnait une interview à l’hebdomadaire « L’Express » à propos de l’islam, de l’islamisme mais aussi des sociétés européennes, du multiculturalisme et de ses échecs.
Une interview choc , sans concession, étonnamment passée sous silence, peu commentée et peu reprise par la presse mainstream. Il est vrai que les propos tenus par cet élu social-démocrate ne sont pas vraiment dans l’esprit « Je suis Charlie » distillé depuis la tuerie de Charlie Hebdo par le Parti socialiste et ses relais.

Déjà, au lendemain des attentats, le maire de Rotterdam – arrivé en 1976 avec sa famille aux Pays-Bas, en provenance du Maroc – avait demandé aux islamistes de « foutre le camp. » hors d’Europe. « Je peux comprendre que certains de mes coreligionnaires aient pu se sentir offensés par Charlie Hebdo mais, dans ce cas, il existe des protocoles tels que le recours aux tribunaux.» explique l’édile de Rotterdam avant de trancher : « J’ai voulu dire que si l’on revendique le vivreensemble, il faut accepter le compromis; ceux qui s’y refusent n’ont qu’à faire leur examen de conscience et avoir l’honnêteté de reconnaître qu’il n’y a pas de place pour eux ici.»

Avec M. Aboutaled, il n’existe pas de #pasdamalgames : « Ces criminels ont construit leur démonstration à partir de l’islam. Dire que l’islam n’a rien à voir avec leurs actions, c’est vraiment absurde. » tout en déclarant que les autorités religieuses musulmanes d’Europe n’ont pas du tout été à la hauteur et qu’elles se montrent incapables de faire leur révolution 2.0 en occupant l’espace Internet, ce que font parfaitement les islamistes à la recherche de proies.

Au journaliste qui lui demande si les attentats de Paris sont comparables avec l’assassinat du cinéaste Theo Van Gogh ou aux fusillades de Copenhague, là encore, réponse tranchée : « Oui, bien sûr. Van Gogh était un simple particulier avec une grande gueule. Il ne menaçait personne. Lorsqu’il a été assassiné par Mohammed Bouyeri, je m’étais adressé à ceux qui se réjouissaient de ce crime : « Partez !, leur avaisje dit. Vous serez plus heureux en Afghanistan ou au Soudan! Après tout, il y a des avions qui décollent d’Amsterdam toutes les cinq minutes… » Je n’ai pas changé de position. ».

Pas question donc, pour le maire de Rotterdam, de construire des centres d’accueil pour les djhadistes néerlandais comme souhaite le faire Manuel Valls, en France. Ils doivent quitter le territoire Européen, selon M. Aboutaled, et dans le même temps, les mineurs en dangers doivent être pris par l’Etat à leurs parents pour éviter toute menace. Dans le même temps, les criminels « doivent être mis hors d’état de nuire ».

Au journalisme qui demande avec une forme d’angélisme comment on devient un islamiste (il emploie le mot extrémiste) , le maire de Rotterdam réfute toute excuse sociale Lire la suite

Seine-et-Marne : un violeur récidiviste se réinstalle à 150 mètres de chez sa victime

L’homme a été libéré après six mois de prison alors qu’il avait été condamné à cinq ans de réclusion dont deux ans ferme.

Marilyne G. vit désormais dans la peur. Fin avril, cette mère de famille âgée de 36 ans a appris avec stupéfaction, par une simple lettre du juge d’application des peines, la libération de son violeur et son placement sous surveillance électronique. Anéantie, elle avoue au micro d’Europe 1 ne pas avoir compris la décision de justice. Mais le cauchemar ne s’arrête pas là.

Deux semaines après sa sortie, son violeur a pu regagner son domicile de Croissy-Beaubourg, en Seine-et-Marne. Et celui se situe à 150 mètres du domicile de sa victime. Marilyne G. juge cette situation inadmissible. «Je pensais, qu’il y aurait quand même un éloignement géographique demandé. Mais on me dit qu’on ne peut pas lui imposer cela car il n’aurait pas d’autre endroit où aller habiter. Comment la justice peut-elle autoriser des choses comme cela?», se demande-t-elle. «Pour moi il faut changer la loi», explique-t-elle avant d’ajouter «il faudrait obliger les coupables à déménager, qu’il y ait un éloignement géographique systématique et automatique», souhaite-t-elle.

Aujourd’hui cette mère de famille peut à tout moment croiser son agresseur. «Je passe devant chez lui tous les jours pour aller à l’école, aller à la boulangerie, au centre commercial… Le bus de mon fils le dépose devant chez lui», explique-t-elle. «L’avenir, je n’arrive pas à le voir. Je vis dans la crainte, dans la peur. J’emmène mes enfants à l’école en espérant qu’il ne se passe rien, j’espère être en vie le soir. C’est une double peine pour moi, je suis victime et c’est encore moi qui paie. Je pense même à déménager et je trouve inadmissible que ce soit la victime qui doive déménager et non le coupable», ajoute-t-elle.

Un violeur récidiviste déjà condamné à 12 ans de prison

Marilyne G. a été violée en juillet 2010, par un artisan portugais de 61 ans, ami de la famille, alors qu’il faisait des travaux chez sa victime. Ce n’est qu’en octobre 2014 que Lire la suite