Législatives : Il faut un groupe FN

Itw de julien Sanchez pour Présent

(…)

— Comment va se comporter le front républicain En Marche-LR entre les deux tours ?

— Ils ont clairement annoncé la couleur en disant qu’ils étaient prêts à se désister les uns pour les autres, ce qui va être encore intéressant à regarder. Alors que le président Macron a donné des leçons à Vladimir Poutine il y a quelques jours sur la démocratie et la place de l’opposition en Russie, les partis politiques français comme Les Républicains, En Marche ou La France Insoumise proclament qu’il ne doit pas y avoir un seul député FN à l’Assemblée nationale. Ils assument délibérément que 11 millions de Français n’aient pas un seul représentant et que la candidate arrivée au second tour à la présidentielle n’ait pas un seul député. C’est assez paradoxal au moment où le gouvernement présente un projet de moralisation de la vie politique. Si même un seul député FN dérange tout le monde, cela montre bien que nous sommes la seule opposition.

— Est-ce qu’il y a une possibilité que vous formiez un groupe avec les députés de Nicolas Dupont-Aignan ? Continuer la lecture de Législatives : Il faut un groupe FN

Paris (6e arr.) : une femme poignardée pour avoir refusé une cigarette à un passant

Elle faisait sa pause cigarette, tranquillement, sur le pas du restaurant italien «La Margherita», où elle travaille, au cœur de Saint-Germain-des-Prés (VIe), quartier parisien très animé le soir. Et pour avoir refusé de donner une cigarette à un inconnu, elle a pris un coup de couteau à l’abdomen.

L’agression s’est produite dans la nuit de vendredi à samedi, au carrefour du boulevard Saint-Germain et de la rue de l’Ancienne Comédie. La serveuse, âgée de 29 ans, a été abordé par un inconnu, Continuer la lecture de Paris (6e arr.) : une femme poignardée pour avoir refusé une cigarette à un passant

Le ministre de la justice François Bayrou a appelé Radio France pour se plaindre d’une enquête sur le Modem

François Bayrou est ministre de la Justice et président du MoDem. Sauf sur son compte Twitter et lorsqu’il appelle des journalistes pour leur reprocher leurs méthodes. Dans ces cas-là, il enlève toutes ses casquettes politiques pour n’en garder qu’une seule : celle de « citoyen » engagé. Pratique.

Mediapart révèle ainsi, vendredi 9 juin, que c’est de cette manière notamment que le garde des Sceaux justifie d’avoir appelé le responsable de la cellule investigation de Radio France, pour se plaindre d’une enquête en cours de franceinfo au sujet des salariés Continuer la lecture de Le ministre de la justice François Bayrou a appelé Radio France pour se plaindre d’une enquête sur le Modem

Enquête ouverte sur le MoDem. Les ministres Bayrou et Marielle de Sarnez dans la tourmente.

Enquête ouverte sur le MoDem pour « abus de confiance et recel d’abus de confiance ». Les ministres François Bayrou (Président du MoDem) et Marielle de Sarnez (Vice-Présidente du MoDem) sont dans la tourmente. Le garde des sceaux est Bayrou est chargé de la moralisation de la vie publique.
– BFM TV, 09 juin 2017, 17h00

Voir aussi : Une représentante de magistrats doute du bon déroulement de l’enquête sur le MoDem car Bayrou peut disposer de remontées d’informations (2 vidéos)

Jérôme Rivière : « S’il y a peu d’élus FN, la protestation aura lieu dans la rue, ce n’est pas souhaitable »

Y a-t-il une opposition possible face à Emmanuel Macron ? Pour Jérôme Rivière, ancien député UMP, porte-parole du FN pour la campagne des législatives, cette opposition est non seulement possible mais essentielle ! Il rappelle les chiffres d’un récent sondage de l’IFOP : pour 48 % des Français, cette opposition est incarnée par le FN et, pour 12 % seulement, par LR. Il est normal, pour une république qui fonctionne, qu’il y ait une force d’opposition à l’Assemblée.

NDLR : Charlotte d’Ornellas présente ses excuses pour le son défaillant de cet entretien.

Un ministre polonais : « Pas de terrorisme chez nous, car nous refusons le multiculturalisme et la bien-pensance »

« Le gouvernement actuel polonais a changé la politique du [précédent gouvernement], qui était basée sur une porte ouverte pour les réfugiés. En tant que tel, toutes ces erreurs qui ont abouti à des événements tragiques dans l’ouest de l’Europe n’ont pas affecté la Pologne « , a déclaré Błaszczak.

Il a ajouté que la politique d’immigration de l’Europe devrait être modifiée.

Le chef du parti de loi et de justice (PiS) de Pologne, Jarosław Kaczyński, a déclaré qu’une guerre est menée contre l’Europe. Continuer la lecture de Un ministre polonais : « Pas de terrorisme chez nous, car nous refusons le multiculturalisme et la bien-pensance »

Pour Sarah Halimi ( Richard Millet)

Chronique n°134 de Richard Millet

Le nom de Halimi porterait-il malheur, en France ? Onze ans après le martyre d’Ilan Halimi, enlevé et torturé à mort par des « jeunes »  issus de cette « diversité » tant louée par la propagande d’État, une autre Française, Sarah Halimi, a été torturée puis défenestrée, le 4 avril dernier, par un de ses voisins, Kobili Traoré, repris de justice malien et musulman, qui avait pénétré chez elle pour la tuer aux cris de « Allah Akbar ! » Si le Sénégalais Youssouf Fofana, « cerveau » du « gang des barbares » qui ont tué Ilan Halimi, est musulman, c’est par antisémitisme qu’il a agi ; Traoré, lui, est un djihadiste qu’on a aussitôt placé en psychiatrie pour n’avoir pas à répondre de ses actes : on était en pleine campagne électorale et il ne fallait pas empêcher la vague macroniste de définir une nouvelle version de la réalité française. On comprend donc pourquoi la Propaganda Staffel, de confession mondialo-islamolâtre, a sommé la presse d’en dire le moins possible sur ce qui relève en vérité du djihadisme spontané, comme dans le cas du musulman qui a tué un policier sur les Champs-Elysées. On n’a pas voulu risquer l’ « amalgame » ni la « stigmatisation » d’une « communauté », la musulmane, à propos de quoi on fait tout pour nous persuader qu’il existe un islam pacifique, auquel souscrivent la « grande majorité » des musulmans. Continuer la lecture de Pour Sarah Halimi ( Richard Millet)

I-Média #155 : attentats Londres, Paris : comment les médias vous ont menti

Attentats Londres, Paris : comment les médias vous ont menti
Londres et Paris touchées par des attentats islamiques, manipulation par l’image, manipulation par la novlangue, les médias ont menti pour taire le caractère islamique des attentats.

Antisémitisme musulman : Arte censure un documentaire
Arte innove et franchit non pas le Rhin mais le Rubicon. La chaine franco-Allemande a censuré un documentaire, motif : le reportage met en lumière la haine antijuive qui progresse dans la sphère arabo-musulmane. Continuer la lecture de I-Média #155 : attentats Londres, Paris : comment les médias vous ont menti

Une représentante de magistrats doute du bon déroulement de l’enquête sur le MoDem car Bayrou peut disposer de remontées d’informations

Virginie Duval, présidente de l’Union Syndicale des Magistrats, doute du bon déroulement de l’Enquête sur le MoDem (dont Bayrou est le président) dans le mesure où le Garde des Sceaux bénéficie de remontées d’informations dans les enquêtes à fort retentissement médiatique.
– BFM TV, 9 juin 2017, 17h

Voir aussi : Enquête ouverte sur le MoDem. Les ministres Bayrou et Marielle de Sarnez dans la tourmente

Réflexions après la défaite

Javier Portella, écrivain, journaliste, essayiste espagnol…

♦ Les populistes européens ont enchaîné trois défaites : de peu en Autriche, de beaucoup aux Pays-Bas et en France. Inutile de se voiler la face, mieux vaut poser la question qui fâche : peut-on espérer gagner et a fortiori gouverner sans un minimum de soutien parmi les élites ? L’essayiste Javier Portella, correspondant de Polémia en Espagne, pose les questions qui fâchent : « Comment peut-on imaginer qu’il suffise d’atteindre 50,1% des voix pour que tout un Système – économique, politique, médiatique, social… et mental – change paisiblement de peau, transforme sa chair, renouvelle son sang ? Comme si les maîtres du pouvoir étaient assez sots pour le lâcher sans plus ! Des transformations d’une telle envergure n’ont jamais été faites ni ne se feront jamais à travers de simples victoires électorales. Celles-ci ne peuvent, tout au plus, qu’apporter un soutien ou une concrétisation à tout un processus qui a un nom aussi clair que bien connu : révolution. »

 Mais la révolution que notre monde exige, s’il veut être sauvé, n’est pas l’affaire d’un jour. Ou d’un soir : elle n’est pas l’affaire du Grand Soir dont tous les révolutionnaires rêvent, que ce soit du Grand Soir d’une victoire électorale, ou du Grand Soir de la prise du palais présidentiel. Dans les deux cas, l’approche est au fond la même : plus élégante et moins sanglante dans le premier cas, c’est tout.

Sommes-nous vraiment conscients de l’enjeu, proprement extraordinaire, dans lequel notre monde se débat ? J’en doute car, si nous en étions vraiment conscients, l’impatience nous tarauderait bien moins ; la clairvoyance et la patience seraient alors nos alliées.

Voici un texte long, 10 feuillets, pas au format d’Internet mais qu’il faut lire en ligne ou en l’imprimant. Et méditer. Il ne faut pas seulement conquérir les périphéries mais aussi le centre.
Polémia.


Que se passerait-il si jamais, d’aventure, on gagnait les élections ? Posons-nous la question maintenant qu’on vient de les perdre. Et on vient de les perdre lorsque, pour la première fois depuis des décennies, un germe d’espoir, un embryon de changement – et changement profond, radical : non pas un simple ravalement de façade – avait vu le jour en Europe. Dans trois pays et à trois reprises consécutives – l’Autriche, les Pays-Bas et, la plus retentissante, la France – il semblait que des partis alternatifs avaient de grandes chances de remporter la victoire. Aucun ne l’a fait. Davantage, les résultats de Marine Le Pen ont été, surtout après son calamiteux débat télévisé, inférieurs à ce qu’on entend par une défaite honorable.

Et pourtant, jamais l’ambiance culturelle, intellectuelle, n’a été aussi favorable aux idées politiquement incorrectes, rebelles, iconoclastes : en rupture avec le Système. L’ambiance culturelle, spirituelle, certes… Mais, et l’ambiance sociale ? Brisant l’hégémonie exercée pendant des décennies par le marxisme et remplissant le vide laissé par une pensée de droite tout simplement inexistante, de grandes figures des lettres et de la pensée sont apparues qui tiennent le haut du pavé : les Houellebecq, Zemmour, Finkielkraut, Onfray… dont les livres se vendent par des centaines de milliers Continuer la lecture de Réflexions après la défaite

I-Média : Macron et les médias : contrôlons, intimidons, censurons.

Le Zapping d’I-Média
Natacha Polony : « La neutralité absolue n’existe pas, c’est un fantasme ! […] il est très malsain pour les journalistes de faire croire qu’ils sont objectifs ». Cependant, il est possible de ne pas être neutre en ayant un point de vue dicté par une opinion. Il suffit de respecter les faits.
Hanouna Gate : Bobard de la presse, bobard de France info. Les médias ont relayé sans vérification les accusations de l’association pro-LGBT « Le Refuge ». Le centre d’accueil pour jeunes homosexuels avait affirmé qu’une victime du canular de l’animateur Cyril Hanouna avait été chassée de chez elle par ses parents. Un mensonge au service d’une cause.

Nyansapo : festivités racistes anti blanches chez Hidalgo Continuer la lecture de I-Média : Macron et les médias : contrôlons, intimidons, censurons.

Espagne: la Catalogne annonce la tenue d’un référendum indépendantiste le 1er octobre

Les États vont s’effondrer par le bas…


Carles Puigdemont, le président indépendantiste de la Catalogne, a annoncé la tenue d’un référendum sur l’indépendance le premier octobre prochain.

revue de presse et commentaires sur l'actualité