Quand le PS, les verts, le FDG, Debout la France, l’UMP , l’UDI manifestent avec l’antisémite Dieudonné.

Dieudonné a annoncé dimanche sur son compte twitter qu’il participerait à Paris à la «marche républicaine» en hommage aux victimes de Charlie Hebdo et du magasin casher.

«Présent à la marche aux côtés des défenseurs de la liberté d’expression. Pensées pour tous ceux qui n’ont jamais eu peur de mourir de rire», écrit Dieudonné sur le réseau social.

Dieudonné est depuis un an dans le viseur du gouvernement, qui avait fait interdire certaines de ses représentations fin 2013 et début 2014. Il est aussi dans le collimateur de la justice, notamment pour fraude fiscale, blanchiment, abus de biens sociaux, et pour avoir lancé un appel aux dons afin de régler ses amendes.

Libération

Incendie volontaire dans un journal allemand qui a publié des caricatures de « Charlie Hebdo »

Un incendie criminel s’est déclaré dans l’immeuble du quotidien Hamburger Morgenpost dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 janvier, sans faire de blessés, annonce la police allemande. Le journal avait publié des caricatures de Mahomet issue de Charlie Hebdo après l’attentat terroriste qui a visé la rédaction du magazine satirique français.
Des pierres puis un engin incendiaire ont été lancés à travers une fenêtre » du bâtiment, déclenchant un début d’incendie, précise un porte-parole de la police. « Deux pièces ont été endommagées mais le feu a été éteint rapidement. » Deux suspects ont été interpellés dans les environs.

6f13be5720641b91b0b2182ceafea

« Contre les caricatures ? »

Sur son site internet (en allemand), le Hamburger Morgenpost s’interroge sur les motivations du ou des pyromanes. Le quotidien se demande si l’incendie est une réaction « contre les caricatures » publiées par le journal.

source

Une Manifestation « républicaine » qui fait la part belle au communautarisme: LDH, LICRA, MRAP, SOS Racisme, Inter-LGBT, UOIF, CFCM …(Màj Abbas et Nétanyahou)

La rumeur de la présence d’Obama à la Kermesse de la liberté et du vivre ensemble enfle. Nous savons d’ores et déjà qu’il y aura le premier ministre turc, les émiraties et toute une ribambelle d’islamistes financés par le Qatar. On a appris également la venue de l’israélien Nétanyahou et du palestinien Abbas (le juif et le muzz qui se foutent sur la gueule depuis plus d’un demi siècle, conflit que l’on importe dans nos banlieues et ils ont l’indécence de venir communier pour la tolérance!!!). Tout ça va réjouir les tenants du complot comme les crétins d’égalité et réconciliation, Soral et Dieudonné.
Soyez certain qu’après ce carnaval, d’une société du spectacle qui arrive au terme de son délitement, tout ce petit monde continuera à mener ses petites affaires libérales et communautaristes. Vous, vous serez seuls à devoir faire face au pire…
Lire la suite

Charlie Hebdo. Benoît Rayski : Pourquoi je n’irai pas manifester avec les « faux culs »

Après l’attentat contre Charlie hebdo, Benoit Rayski, historien et journaliste, explique pourquoi il n’ira pas manifester dimanche.

Tout m’incite à y aller. Mais je n’aime pas fréquenter les faux culs. C’est salissant.

Libération appelle à manifester dimanche. Je lis dans ce journal sous la signature de Laurent Joffrin que les terroristes se sont trompés de cibles et que les vrais terroristes (à abattre ?) sont les islamophobes. […]

Différents autres médias, Telerama, Mediapart, Les Inrocks, appellent également avec le même brouet indigeste et répétitif : « Pour la liberté et contre l’islamophobie ». La liberté telle que je la conçois est aussi celle d’être islamophobe. Je n’irai pas manifester avec eux.

Dominique Sopo et Sos Racisme annonce sur un ton solennel que la présence du FN à la manifestation serait une honte et un dévoiement. Je préfère manifester avec un sympathisant frontiste plutôt qu’avec M. Sopo. Je n’irai pas manifester. […]

atlantico

« Les musulmans ne se fondent pas dans la population. Historiquement, ça n’a jamais duré longtemps »

Extraits d’un entretien (2008) avec Alain Besançon, agrégé et docteur en histoire, membre de l’Institut, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

L’histoire est quand même formelle : les populations musulmanes ne se fondent pas dans la population alentour. C’est un fait, un simple fait. Le 20e siècle a vu une purgation des zones mixtes. Par exemple, il y avait beaucoup de chrétiens en Turquie, en Égypte etc… Ils sont tous partis. Il y avait des musulmans en Grèce, dans les Balkans… Ils sont tous partis. Il y avait des Français en Afrique du Nord, ils sont tous partis…

Historiquement, ça n’a jamais duré longtemps. Et ça s’est toujours terminé soit de façon plus ou moins pacifique, soit de façon très brutale comme en Espagne, ou comme en Turquie, par l’expulsion du corps étranger.

Texte de l’entretien (saisie partielle) :
« Gérer une population musulmane, ce n’est pas du tout comme gérer une population chrétienne comme l’étaient les Espagnols, les Portugais, les Italiens… qui se sont intégrés sans aucune difficulté en France. Il y a eu quelques frottements mais (…) ça n’a pas posé le moindre problème. Les Vietnamiens aussi se fondent tout de suite dans la population, trouvent du travail etc.

Avec ces nouvelles populations musulmanes, il y a deux problèmes :

• elles sont peu qualifiées pour la plupart, et ont par conséquent beaucoup de mal à s’intégrer dans une économie moderne, parce qu’on a pas besoin d’eux. D’ailleurs, ils ne viennent plus tellement pour travailler, mais pour bénéficier des soins etc…

• et la deuxième chose, c’est qu’ils sont musulmans. Et alors là, l’histoire est quand même formelle : les populations musulmanes ne se fondent pas dans la population alentour. C’est un fait, un simple fait. Je n’ai pas d’explication directe, mais le fait est que le 20e siècle a vu une purgation des zones mixtes. Par exemple, il y avait beaucoup de chrétiens en Turquie, en Égypte etc… Ils sont tous partis. Il y avait des musulmans en Grèce, dans les Balkans… Ils sont tous partis. Il y avait des Français en Afrique du Nord, ils sont tous partis…

Donc, la mixité est une chose extraordinairement difficile à réaliser. Historiquement, ça n’a jamais duré longtemps. Et ça s’est toujours terminé soit de façon plus ou moins pacifique, soit de façon très brutale comme en Espagne, ou comme en Turquie au lendemain de la 2e guerre mondiale, par l’expulsion du corps étranger.

Lire la suite sur Fdesouche

Une Femen musulmane brûle le coran. Màj : Aucun média ne reprend l’info

Fdesouche

1) Lorsque des Femen scient des croix, s’exhibent nues à la Madeleine, pissent dans les églises, s’immiscent dans Notre-Dame, toute la presse nationale et internationale s’en fait l’écho (une simple recherche Google vous en convaincra)

2) Lorsqu’une Femen publie une vidéo dans laquelle elle brûle le coran en le qualifiant de « livre de haine » aux « bases pourries », le nombre d’articles dans les grands médias est strictement égal à zéro.

3) et la vidéo est censurée par Youtube

Rediff ci-dessous (nouvel hébergeur)

—————–

« Voyez ça ? C’est le coran. Soit disant un livre d’amour et de paix… Moi je le crois pas du tout, je le connais bien ce livre. C’est un livre de haine, les bases sont pourries. On peut rien construire avec ce livre (…) Il faut se débarrasser de cette religion. »

Chahdortt Djavann : « Le choc des civilisations n’aura pas lieu. La nôtre va se coucher.»

Article de Fdesouche

[Note préalable. Cet article est paru mercredi matin, avant les attentats de Charlie Hebdo]


Chahdortt Djavann est un auteur d’origine iranienne . Elle se bat contre l’islam et contre le port du voile depuis des années. Réactions après la lecture du roman de Houellebecq, Soumission.

« Son antihéros typique, décadent, dépressif, modèle de lâcheté, d’indifférence et de résignation, symbolise la France elle-même, qui se soumet sans résistance à l’islam politique. En 2022, la France tout entière est une pute qui se vend aux pétrodollars islamiques.

(…) Nul ne résiste aux pétrodollars des monarchies du Golfe. La collaboration coule comme un long fleuve tranquille. La résistance française est un mythe. La corruption, l’arrivisme, la lâcheté et la collaboration font de la France un pays totalement halal. »

« Les pages [du roman] sur l’islamisation de l’éducation nationale, et notamment de la Sorbonne, m’ont rappelé ce que j’avais écrit sur l’islamisation du système d’éducation et des universités en Iran.

Au fait, qu’advient-il de la loi sur le mariage des homosexuels dans la France islamique? L’auteur a oublié de se poser la question. »

« Trêve de plaisanterie, Houellebecq démonte la thèse de Huntington : le choc des civilisations n’aura pas lieu. La nôtre va se coucher. »

Lire plus : Figaro – Merci à Stormisbrewing

—————

Quelques déclarations passées de Chahdortt Djavann Lire la suite

Manifestation Ripoux-blicaine : Dimanche l’UMPS manifestera avec le premier ministre islamiste turc Davutoglu qui soutient les islamistes de DAESH.

En plus de l’UOIF, proche des frère musulmans, le PS au pouvoir a ajouté à la liste de ses invités à la manifestation de dimanche (1). Pour rappel la Turquie est gouvernée par des islamistes dont le président Erdogan qui n’a jamais caché sa volonté de rétablir un califat déclaré lors d’un meeting à Paris: En Europe les mosquées sont nos casernes et les minarets nos baïonnettes.
Rappelons également que la Turquie a reconnu soutenir l’Islam fondamentaliste en Syrie. Le gouvernement turque continue également à persécuter la résistance kurde contre DAESH.

Ceux qui participeront à cette manifestation seront les idiots utiles de ceux qui demain nous égorgeront; Un peu comme les pacifiste qui manifestaient contre la guerre dans les années 30.

——-

(1) (©AFP / 10 janvier 2015 12h49)
stanbul – Le premier ministre turc Ahmet Davutoglu participera à la manifestation de dimanche à Paris contre le terrorisme, organisée après l’attaque contre Charlie Hebdo, a indiqué l’agence Anatolie.

Le premier ministre Ahmet Davutoglu participera à Paris à la manifestation pour marquer sa solidarité avec le peuple français, a indiqué Anatolie. M. Davutoglu entend manifester aux côtés de la chancelière allemande Angela Merkel et du Premier ministre britannique David Cameron.

M. Davutoglu sera le plus important dirigeant d’un pays majoritairement musulman présent à la manifestation.

Sa présence a été décidée alors que les relations entre la Turquie et l’Union européenne se sont tendues ces derniers temps, notamment à la suite d’accusations d’érosion des libertés civiles et de la presse depuis l’arrivée à la présidence en août de l’ancien Premier ministre islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan.

Attaque à «Charlie Hebdo»: Lors de Bastia-PSG, une banderole accuse le Qatar de financer le terrorisme (maj)

Addendum Le PSG affiche sa solidarité sur son site Internet, sauf dans ses versions arabe et indonésienne. Une erreur technique, selon lui

GSi0HEv

Le PSG est Charlie, mais pas dans les pays musulmans. Depuis l’attentat au journal satirique de mercredi, le club de la capitale affiche sa solidarité. Les joueurs et le staff ont respecté la minute de silence?jeudi. Le logo « Je suis Charlie » était présent sur le site Internet officiel du club jusqu’à samedi 16 heures pour annoncer la minute de silence avant Bastia-PSG. Mais pas dans les huit langues officielles dans lesquelles le site est décliné?: aucune trace du rectangle noir et de cet article dans les versions indonésienne et arabe….

Le JDD

———————

Bravo. C’est dans les stades que la politique s’exprime, alors que dans la rue on subit depuis une semaine l’expression de la dépolitisation souhaitée et organisée par l’UMPS. L’initiative des supporters corse est d’autant plus pertinente qu’elle s’adresse à un club dont les joueurs ont, de façon démagogique, arboré il y a quelques jours une maillot  » Je suis Charlie » en signe de solidarité alors que ceux qui les payent sont les mêmes qui financent l’islam radical en Irak, en Libye, et en Syrie.

—–

«Le Qatar finance le PSG… et le terrorisme», ont proclamé des supporters de Bastia sur une banderole déployée dans les tribunes du stade de Furiani avant le match du championnat de France contre le PSG, précédé par un hommage aux victimes des attentats qui ont frappé la France.

Cette banderole a été déployée pendant une dizaine de minutes par des supporteurs bastiais, depuis l’entrée des joueurs sur la pelouse jusqu’au coup d’envoi du match comptant pour la 20e journée du championnat.

La banderole est notamment restée déployée pendant la minute de silence, d’une grande solennité et parfaitement respectée par le public bastiais, à la mémoire des victimes des attaques de djihadistes qui ont frappé la France depuis mercredi.

L’émirat du Qatar est propriétaire du Paris SG via son fonds d’investissement souverain QSI.

Onfray : La litanie du « ça n’a rien à voir avec l’islam » continue.

Extraits:
(…) Rivé devant ma télévision, sidéré, je prends des notes. J’assiste à un raccourci de ce qui fait notre époque : avant 13 heures, un journaliste égyptien parle à i>Télé, il précise avec fermeté qu’on va encore mettre tout cela sur le dos des musulmans ! Même à cette heure, l’attentat ayant lieu à Charlie, le journal qui a publié les « caricatures » de Mahomet et qui est menacé pour cela depuis des années, je vois mal comment on pourrait incriminer Raël ou les véganes ! Mais déjà pointe l’insulte islamophobe contre quiconque va affirmer que le réel a eu lieu !

Les éléments de langage probablement fournis par les communicants de l’Élysée invitent à dépolitiser les attentats qui ont eu lieu avant Noël : des fous, des déséquilibrés, des dépressifs fortement alcoolisés au moment des faits. Même s’ils crient « Allah Akbar » avant d’égorger un policier, ça n’a rien à voir avec l’islam. Les familles des tueurs en rajoutent en protestant de la gentillesse de leur fiston criminel et l’on passe en boucle leur témoignage. Qui dit vrai ? Ainsi, pour prendre un exemple, Rue 89 parle de « l’attaque présentée [sic] comme terroriste [re-sic] » à Joué-lès-Tours… Dormez bonnes gens. Circulez, il n’y a rien à voir…

Chalghoumi, l’imam tout terrain

C’est d’ailleurs très exactement le propos de l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi. Lire la suite

Cazeneuve désavoué : le rassemblement contre l’islamisme du 18 janvier aura bien lieu !

Nous venons d’obtenir en référé l’annulation de la décision du préfet Boucault sur demande du ministre Cazeneuve. L’interdiction de nos rassemblements de jeudi dernier, en hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo, et du 18 janvier, demandant l’expulsion de tous les islamistes de France, est illégale selon les juges, qui condamnent l’Etat à nous verser 800 euros de compensation.

affiche-18-janvier-1-212x300

Nous maintenons donc, plus que jamais, l’appel à nous rejoindre, à Paris, place de la Bourse, à 14h30, dimanche 18 janvier. L’une des représentantes de Pegida, Mélanie Dimmler, de Düsseldorf, fera partie des intervenants prévus,ainsi que le député suisse Jean-Luc Addor, le philosophe-écrivain Renaud Camus, des représentants identitaires, un apostat de l’islam et d’autres patriotes dont nous confirmerons les noms dans les prochains jours.

Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque,
Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine

Fréjus, Hénin-Beaumont, Beaucaire: les maires FN manifestent «en hommage aux victimes»

Ils sont solidaires de Marine Le Pen, qui fustige la manifestation d’unité nationale prévue dimanche, mais cela ne les empêche pas d’organiser et de participer à des manifestations locales.

«L’analyse de la présidente, que je partage, est de considérer la manifestation parisienne plus que douteuse, puisqu’un certain nombre de responsables du Parti socialiste ont clairement dit qu’ils excluaient 25% des électeurs» juge le maire FN de Fréjus (Var), David Rachline. Le frontiste précise immédiatement que les élus locaux «n’entrent pas dans ce débat-là» car, selon-lui, nombre d’entre eux ont envie de témoigner leur solidarité à l’égard des valeurs de la République et des familles, frappées par ces deuils.» Le maire observe d’ailleurs que l’association des maires de France a diffusé un communiqué pour soutenir de telles initiatives locales.
«Nous, nous n’avons exclu personne»

David Rachline n’a pas défilé, personnellement, avec l’affichette «Je suis Charlie» mais il s’attend à ce que nombre de Fréjusiens la portent dimanche. «Je n’y vois pas d’inconvénient. On se réfère à Charlie, pas pour dire que ce journal est l’alpha et l’oméga de la pensée, mais pour souligner que la liberté d’expression, y compris pour eux, doit être défendue. Cela me paraît logique.»

À Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Steeve Briois a pris la parole, samedi matin, derrière un pupitre où il était écrit «Je suis Charlie». Bruno Bild, son directeur de cabinet, rejoint la présidente du FN dans sa dénonciation d’une manifestation nationale «politicienne» alors que celle d’Hénin-Beaumont est restée «citoyenne», selon lui. «Il y avait des gens de tous bords et pas seulement des électeurs du FN. Nous, nous n’avons exclu personne» ajoute-t-il.
«Un bon slogan»

Du côté de Beaucaire (Gard) , Julien Sanchez prépare un rassemblement prévu demain à 15h. Lui aussi explique que «tous ceux qui ont été émus» par les événements de la semaine sont «invités à venir». S’il «comprend» le positionnement du président d’honneur Jean-Marie Le Pen ayant affirmé qu’il n’était «pas Charlie», Julien Sanchez apprécie, cependant, le slogan. «Je pense que «Je suis Charlie» est un bon slogan parce que cela incarne la liberté Lire la suite

Charlie Hebdo:des responsables FN défileront

Plusieurs responsables frontistes interrogés samedi par l’AFP ont indiqué qu’ils manifesteraient en hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo ce samedi ou dimanche en province, dans les villes ou les départements où se trouve leur fief, alors que Marine Le Pen doit faire connaître sa position dans l’après-midi.

Le Front national, qui n’a pas été invité pour participer à la réunion d’organisation de la « marche républicaine » de dimanche, s’estime exclu de cette marche. François Hollande, Manuel Valls, les partis politiques, organisations syndicales et associations appelant à la marche ont convié « tous les citoyens » à y participer. Marine Le Pen devrait publier une vidéo vers 14H30 dans laquelle elle expliquera ses intentions. Plusieurs responsables frontistes ont eux indiqué être « dans l’attente des instructions » de Mme Le Pen.

Le sénateur-maire de Fréjus David Rachline sera à un rassemblement dans sa ville du Var dimanche à 15H00. « Une délégation » du groupe FN à la mairie de Perpignan, où est élu le vice-président du FN Louis Aliot, sera à un rassemblement dans la ville des Pyrénées-Orientales, a indiqué celui-ci, mais il n’en fera pas partie. L’eurodéputé Steeve Briois participera lui samedi matin à un rassemblement dans la ville d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) dont il est maire.

L’eurodéputé Bruno Gollnisch n’a « pas encore pris (sa) décision » concernant une éventuelle participation. « Manifester avec le peuple de France pour exiger que soient prises les mesures qui auraient dû l’être depuis 40 ans, oui. Avec les responsables de ces carences, pour qui cette manifestation sera l’alibi de leur inaction, c’est une autre affaire », a-t-il dit. 

 

Le maire de Beaucaire, Julien Sanchez, sera lui à un rassemblement dans sa ville du Gard, Lire la suite